Immobilier – Autres changements aux règles hypothécaires

Jean-Francois Blanchard-billet-immobilier Photo-publiee-par-INFOSuroit-com_(Jean-François Blanchard) – À l’approche de la date du 1er juillet, LA journée des déménagements, la nouvelle retenant l’attention des membres de l’Équipe Jean-François Blanchard Re/Max Défi, dans le domaine immobilier est sans contredit l’annonce par Ottawa du resserrement des règles hypothécaires et la fin de la période d’amortissement de 30 ans.

Dévoilée le 21 juin, l’annonce du ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, aura un impact direct sur les acheteurs moins fortunés souhaitant acquérir une maison ou encore emprunter pour la valeur de leur propriété. L’objectif de l’adoption de ces initiatives est de freiner l’endettement des ménages canadiens, dont le plus récent taux a atteint un sommet jamais  inégalé de 152 % du revenu personnel disponible au 4e trimestre. C’est particulièrement le secteur des condominiums dans les grandes villes du pays tel Montréal, Toronto et Vancouver que le ministre souhaite ralentir par cette mesure.

Il y a notamment dans la ville reine de la construction continue de condos, sans restrictions en raison d’une grande demande. M. Flaherty estime que le tout déforme le marché et il souhaite que les acheteurs soient plus prudents.

C’est donc un ralentissement du marché que vise le gouvernement fédéral par cette initiative. Depuis 2008, c’est d’ailleurs la quatrième fois que le gouvernement fédéral resserre l’étau autour des règles hypothécaires. Selon le ministre, les changements ne toucheront qu’un petit nombre d’individus, soit moins de 5 % des Canadiens.

Concrètement, le ministre a expliqué que les modifications apportées aux règles de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) entraîneront, pour les futurs acheteurs, une réduction de la période maximale d’amortissement des prêts hypothécaires à 25 ans, comparativement aux 30 ans offerts jusqu’à récemment.

De plus, cette décision a aussi un impact sur le montant maximum d’un prêt de refinancement. Ainsi, la limite d’emprunt maximale sur sa maison passe de 85 % à 80 %. Ces nouvelles mesures s’appliquent uniquement aux nouveaux contrats hypothécaires.

Heureusement pour le marché de l’immobilier, la Banque du Canada n’entend pas hausser les taux d’intérêt à l’heure actuelle, car elle estime qu’une telle décision nuirait considérablement à l’emprunt et gonflerait la valeur du dollar canadien, allant même jusqu’à avoir des répercussions sur les secteurs touristiques et manufacturiers.

Cette chronique est rendue possible grâce à la recherche et la collaboration d’INFOSuroit.com. Pour obtenir plus d’information sur le domaine de l’immobilier tant au niveau résidentiel, agricole, commercial ou industriel, consultez le site Internet de l’Équipe Jean-François Blanchard Re/Max Défi [1996] JFB ou rejoignez-nous au 450-267-4234.

_____________________________

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, voici quelques-uns de nos billets immobiliers précédents :

 


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Début de la construction du nouveau centre de distribution d’OK Pneus à Valleyfield Début de la construction du nouveau centre de distribution d’OK Pneus à Valleyfield
Les nouveaux locaux de la Coop Beauharnois en santé en voie de réalisation Les nouveaux locaux de la Coop Beauharnois en santé en voie de réalisation
Première pelletée de terre du Centre médical des Bâtisseurs à Valleyfield Première pelletée de terre du Centre médical des Bâtisseurs à Valleyfield
La Ville de Mercier prépare un plan d’action sur ses infrastructures souterraines La Ville de Mercier prépare un plan d’action sur ses infrastructures souterraines
Un tour du monde culinaire dans Vaudreuil-Soulanges ! Un tour du monde culinaire dans Vaudreuil-Soulanges !

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.