Une nouvelle maison en 2012

(Jean-François Blanchard) – Déjà la dernière chronique immobilière de 2011 et la première de 2012, le temps passe rapidement. Toujours en compagnie des membres de l’Équipe Jean-François Blanchard et du recherchiste Jonathan Archambault, nous allons partager de l’information concernant : L’offre d’achat : chemin inévitable pour l’acquisition d’une maison.

Après de multiples visites infructueuses, vous avez finalement trouvé la maison de vos rêves. Dès les premières secondes, vous avez carrément succombé à son charme. C’est celle qui vous faut. Il est maintenant temps de déposer une offre d’achat au vendeur.

C’est le début d’une belle aventure qui, espérons-le, se concrétisera par un commun accord entre vous et le vendeur. Cette procédure consiste à consigner par écrit toutes les dispositions relatives à l’acquisition de la résidence. C’est dans ce document que vous allez détailler votre proposition d’achat en indiquant le prix proposé, la date de prise de possession, le délai que vous accordez à l’autre partie pour donner suite à votre offre, les éléments que vous souhaitez inclure ainsi que les conditions spécifiques comme, par exemple, l’obtention du rapport d’inspection ou l’approbation du prêt hypothécaire de l’acquéreur. De plus, n’oubliez pas d’inclure une demande pour avoir en main un certificat de localisation récent et mis à jour.

Présentation d’une offre d’achat par votre courtier

Par ailleurs, si vous avez retenu les services d’un courtier immobilier pour vous épauler dans votre démarche, sachez que celui-ci n’est pas obligé de présenter par écrit votre proposition d’achat. Cependant, il est tenu d’informer, au moins verbalement, le vendeur ou le courtier impliqué dans la vente de celle-ci. Il y a un peu de stratégie là-dedans, si on sait que la maison convoitée aura plusieurs offres. Par la suite, il est probable que votre courtier présentera le tout par écrit.

La négociation : une vraie partie de poker

Le vendeur doit maintenant décider, à l’intérieur de la période accordée, s’il accepte ou refuse votre offre. Un refus ne signifie pas nécessairement que vous devrez mettre automatiquement une croix sur votre rêve. Dans bien des cas, il vous reviendra avec une contre-proposition. Libre à vous de l’accepter ou non. Vous pouvez également lui retourner la balle en lui soumettant une nouvelle offre. Vous voilà maintenant en plein cœur d’une passionnante, mais combien stressante partie de poker qui peut s’éterniser ou, au contraire, prendre fin rapidement,

Conseil aux acheteurs : Assurez-vous d’avoir établi votre budget et le prix maximum que vous consentez de payer avant de vous embarquer dans une négociation. Sinon, vous risquez de vous retrouver en fin de parcours avec un prix exorbitant que vous aurez peine à payer.

N’oubliez pas, pour obtenir plus d’information le domaine de l’immobilier tant au niveau résidentiel, agricole, commercial ou industriel, consultez le site Internet de l’Équipe Jean-François Blanchard Re/Max Défi [1996] JFB ou composez le 450-267-4234.

Je profite de l’occasion pour remercier Jonathan Archambault pour la recherche et la collaboration aux chroniques immobilières en 2011. Merci à vous de nous lire et Joyeuses Fêtes !

Chroniques précédentes :


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Une motion de félicitations pour le maire de L’Île-Cadieux Daniel Martel Une motion de félicitations pour le maire de L’Île-Cadieux Daniel Martel
Première pelletée de terre du Centre médical des Bâtisseurs à Valleyfield Première pelletée de terre du Centre médical des Bâtisseurs à Valleyfield
COTON-46 jouera au poker pour le PRAQ COTON-46 jouera au poker pour le PRAQ
Un printemps axé sur l’embauche chez CEZinc Un printemps axé sur l’embauche chez CEZinc
Le développement se poursuit au Complexe industriel Valdev à Valleyfield Le développement se poursuit au Complexe industriel Valdev à Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.