Place au 16e Concours québécois en entrepreneuriat

Concours-quebecois-en-entrepreneuriat-J_Grudnicka-C_Landry-A_Castagner-M_O_Gagne-R_Dossou-S_Guerin-et-G_Menard-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – La période d’inscription pour l’échelon local de la 16e édition du Concours québécois en entrepreneuriat est officiellement lancée ! Les entrepreneurs du Suroît, qu’ils soient jeunes ou moins jeunes, ont donc jusqu’à la mi-mars pour poser leur candidature dans l’un des deux volets du concours : entrepreneuriat étudiant et création d’entreprise. L’occasion sera idéale pour les nouveaux venus de se tailler une place dans le milieu des affaires et pour les élèves de démontrer leur savoir-faire.

Le CLD Vaudreuil-Soulanges a lancé l’invitation à participer au Concours québécois en entrepreneuriat le 3 février. Mercredi 5 février, INFOSuroit.com était à Salaberry-de-Valleyfield pour le coup d’envoi du Concours pour les régions de Beauharnois-Salaberry et Haut-Saint-Laurent. Des représentants de certains des organismes faisant partie du comité organisateur étaient sur place, dont Justyna Grudnicka, du Carrefour jeunesse-emploi Huntingdon, Caroline Landry, de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, le président d’honneur et maire de Saint-Anicet Alain Castagner, Marc-Oliver Gagné, du CLD de Beauharnois-Salaberry, Rokya Dossou et Suzie Guérin, du CLD du Haut-Saint-Laurent ainsi que Gaétan Ménard, maire de Saint-Étienne-de-Beauharnois et membre du conseil d’administration du CLD Beauharnois-Salaberry.

Alain_Castagner-president-honneur-Concours-quebecois-entrepreneuriat-Beauharnois_Salaberry-et-Haut_Saint_Laurent-photo-INFOSuroit_comDévelopper la culture entrepreneuriale par la reconnaissance

Chaque année, le Concours québécois en entrepreneuriat permet de faire rayonner des initiatives d’étudiants et de jeunes entrepreneurs. Au bout du compte, qu’ils soient lauréats ou non, les participants au concours en retirent beaucoup, autant au niveau de l’expérience que de la visibilité. N’oublions pas que les gagnants des différentes catégories se partagent aussi des prix en argent. D’ailleurs, c’est 600 000 $ et 39 prix nationaux qui ont été remis l’année dernière à la grandeur du Québec. Si l’on recule dans le temps, c’est 1,3 million de participants qui ont tenté leur chance, 7 millions de dollars qui ont été versés aux gagnants et 70 000 projets qui ont été reconnus à travers la province !

« Ça nous prend un modèle quand on est jeune. Mais des images d’entrepreneurs qui ont bien réussi, il n’y en a pas tant que ça et, souvent, on s’imagine que c’est à part, que c’est le hasard qui a fait qu’ils sont devenus des entrepreneurs. On pense qu’au Québec, on a beaucoup d’entrepreneurs, mais par rapport à d’autres provinces, on tire toujours de la patte. C’est pas dans notre mentalité de vouloir être entrepreneur. Un concours comme on a actuellement, qui part à partir de l’école primaire, va un peu démystifier cette fonction d’entrepreneur qui avait mauvaise presse. On va le démystifier et le rendre accessible », a fait savoir Alain Castagner.

Volet Entrepreneuriat étudiant

L’entrepreneuriat ne s’adresse pas qu’aux gens d’affaires désireux de bâtir leur propre compagnie. En effet, tous les étudiants du Québec, de niveau primaire, secondaire et universitaire, en passant par ceux qui fréquentent le cégep, les Centres de formation professionnelle ou l’école des adultes peuvent déposer leurs projets entrepreneuriaux au concours. Le volet offre ces catégories :

  • Primaire 1er cycle (1e et 2e années)
  • Primaire 2e cycle (3e et 4e année)
  • Primaire 3e cycle (5e et 6e année)
  • Secondaire 1e cycle (1e et 2e secondaire)
  • Secondaire 2e cycle (3e, 4e et 5e secondaire)
  • Secondaire Adaptation scolaire
  • Formation professionnelle et Éducation des adultes
  • Collégial – individuel et petit groupe (une à trois personnes)
  • Collégial – collectif
  • Universitaire – individuel et petit groupe (une à trois personnes)
  • Universitaire – collectif

Création d’entreprise

Les personnes de 18 ans et plus ayant un projet d’entreprise et qui en sont à la première étape de la réalisation de leurs projets d’affaires sont invitées à s’inscrire dans le volet Création d’entreprise, lequel propose 8 catégories différentes, dont une nouveauté :

  • Bioalimentaire
  • Commerce
  • Économie sociale
  • Exploitation, transformation, production
  • Innovations technologique et technique
  • Services aux individus
  • Services aux entreprises

Concours-quebecois-en-entrepreneuriat-2014-Image-publie-par-INFOSuroitEn 2014, le Concours québécois en entrepreneuriat a rajouté le Prix Réussite Inc, qui a pour objectif de reconnaître les entreprises qui sont le moteur de développement et la richesse du Québec. Les prix sont particulièrement alléchants pour cette catégorie particulière : 10 000 $ au niveau régional et 25 000 $ à l’échelon national.

Pour connaître l’ensemble des modalités entourant le concours ou pour obtenir plus d’informations sur l’inscription, visitez le site Internet du Concours québécois en entrepreneuriat. Mentionnons que vous pouvez aussi bénéficier du soutien du CLD de votre région. La date limite d’inscription est le 17 mars prochain.
_________________________________

Pour ceux voulant s’inscrire, mais désirant s’inspirer de projets s’étant déjà illustrés au concours, je vous invite à lire ou à relire les articles suivants;

____________________________________________________________________________________

 


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Valleyfield, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La MRC et DEV Vaudreuil-Soulanges saluent l’aide d’urgence aux PME La MRC et DEV Vaudreuil-Soulanges saluent l’aide d’urgence aux PME
Camp de jour Activ’Été et camps nautiques de Châteauguay : Inscription reportée Camp de jour Activ’Été et camps nautiques de Châteauguay : Inscription reportée
Les Marmitons de Mercier ont livré plus de 1000 repas Les Marmitons de Mercier ont livré plus de 1000 repas
Bilan : impact économique et social de la pandémie à Vaudreuil-Soulanges Bilan : impact économique et social de la pandémie à Vaudreuil-Soulanges
Détails sur la subvention salariale de 75 % pour les entreprises Détails sur la subvention salariale de 75 % pour les entreprises

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.