PME – Elles sont là, bien enracinées !

Anne_Minh-Thu_Quach deputee sep2017 photo Bernard_Thibodeau Chambre des communesChaque mois, la députée Anne Minh-Thu Quach signe sur INFOSuroit.com des billets sur la politique fédérale. La nouvelle chronique de la députée de la grande circonscription de Salaberry-Suroît traite des Petites et moyennes et entreprises (PME). Voici Elles sont là, bien enracinées ! :

Il s’agit de votre garagiste, du dépanneur du coin, de votre coiffeuse, de votre agent d’assurances, de votre producteur laitier, de votre électricien ou encore de votre restaurant ou traiteur préféré. Les petites et moyennes entreprises sont partout !

Au Québec, presque toutes (98,1 %) les entreprises sont de petite taille selon un rapport d’enquête de l’Institut de la statistique du Québec. Ce sont des entreprises qui comptent de 1 à 99 employés. Au Québec, les PME emploient près de 60 % de la main-d’œuvre du secteur privé et créent la plupart des nouveaux emplois selon un récent document de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante. Elles sont donc essentielles à la vitalité et à la croissance de l’économie dans notre région.

L’on entend souvent que la croissance économique passe par les investissements de grandes entreprises étrangères. Pourtant, selon Institut de la statistique du Québec, la contribution au PIB des PME au Québec était de 30 % en 2014. Sans compter que les PME sont davantage des entreprises à l’échelle humaine et qu’elles sont bien plus impliquées dans leurs collectivités ! C’est un bénéfice qui est difficile à chiffrer pour une communauté, mais qui est tellement important ! Par exemple Marie-Josée Roy, de l’entreprise Construction J P Roy Inc., s’implique depuis 7 ans dans la collecte des canettes de l’école primaire Notre-Dame-de-la-Paix à Melocheville. L’entreprise prête ses camions et les employés donnent du temps pour la collecte et le tri. C’est pour eux un don qu’ils réalisent parce qu’ils ont un sentiment d’appartenance à la communauté et parce qu’ils trouvent important de donner à la jeunesse de Beauharnois via l’école, le hockey mineur ou la maison des jeunes. Combien cela vaut-il en investissement ?

Malheureusement, les personnes qui possèdent et qui gèrent une petite entreprise travaillent plus fort que jamais et elles sont confrontées à de graves problèmes. Par exemple, les frais de transaction par carte de crédit qui leur sont imposés sont parmi les plus élevés dans le monde. Selon le gouvernement, les détaillants canadiens paient aux banques qui émettent les cartes de crédit plus de 4 milliards de dollars en frais de transaction chaque année ! C’est impensable que les gouvernements libéraux et conservateurs n’aient jamais mis en place de mesures pour protéger nos créateurs d’emplois face aux géants de la finance.

Contrairement aux frais pour les commerçants sur les cartes de débit – qui sont établis à un montant fixe de quelque cent par transaction, peu importe sa taille – les frais pour les commerçants sur les cartes de crédit représentent un pourcentage de chaque achat et ont fluctué dans les dernières années entre 1,69 % et 2,39 % selon la carte. Le NPD souhaite mettre en place un plafond de 1 % sur les frais imposés aux marchands, qui permettra aux petites et moyennes entreprises de libérer des sommes significatives qui pourraient être investies pour embaucher, augmenter les salaires, ou recapitaliser les entreprises.

Aidez-nous à soutenir les PME et signez votre accord pour la réduction des frais injustes pour les petites et moyennes entreprises de notre région : www.npd.ca/fin-frais-injustes

Vous souhaitez mieux reconnaitre ces entreprises ? Visitez www.pensezpme.ca ou encore informez-vous auprès des chambres de commerce de notre région : www.ccivs.ca pour Vaudreuil-Soulanges et pour Beauharnois, Salaberry-de-Valleyfield et Haut-Saint-Laurent : www.ccibvhsl.ca

Puis comme une cerise sur le sundae, les PME embauchent, achètent et vendent plus localement. Elles participent donc à l’effort de réduire les déplacements d’humains et de marchandises, donc de réduire nos gaz à effets de serre. Bravo et merci les PME !

Anne Minh-Thu Quach
Députée fédérale de Salaberry-Suroît à la Chambre des communes

C : [email protected]
T : 450 371-0644
___

Vous pouvez lire ou relire les billets précédents d’Anne Quach :


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Chronique Anne Quach, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Politique, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Environnement – La rencontre initiée par Anne Quach attire 120 citoyens Environnement – La rencontre initiée par Anne Quach attire 120 citoyens
BioM : pas d’attribution de contrat pour le projet d’usine de biométhanisation BioM : pas d’attribution de contrat pour le projet d’usine de biométhanisation
Bilan 2018, budget 2019 et projets de la Ville de Châteauguay Bilan 2018, budget 2019 et projets de la Ville de Châteauguay
La population a bien répondu à l’exercice d’alerte de la CEZinc La population a bien répondu à l’exercice d’alerte de la CEZinc
Économie du partage – conférence de Guillaume Lavoie à Valleyfield Économie du partage – conférence de Guillaume Lavoie à Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.