Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Pour la protection du Corridor vert Châteauguay-Léry

Guy_Turcotte-et-Luc_L_Ecuyer-protection-corridor-vert-Chateauguay_Lery-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Guy Turcotte, porte-parole de SOS Forêt Fernand-Seguin et Luc L’Écuyer, directeur général d’Héritage Saint-Bernard, convoquaient les médias plus tôt aujourd’hui (27 janvier) afin de présenter le mémoire qu’ils ont rédigé en réaction au projet de règlement 170 de la MRC de Roussillon, lequel représenterait un danger pour le Corridor vert Châteauguay-Léry. Le mémoire en question sera déposé lors d’une consultation publique prévue le 13 février prochain au Centre culturel Vanier de Châteauguay. Les deux organismes environnementaux invitent d’ailleurs la population à se joindre à eux.

L’importance des milieux naturels

Héritage Saint-Bernard et SOS Forêt Fernand-Seguin l’ont répété à plusieurs reprises : le Corridor vert Châteauguay-Léry est une richesse en matière de biodiversité. Ce grand territoire regorge d’une foule d’espèces végétales et animales, dont quelques-unes sont identifiées comme étant très rares. La question ne s’arrête toutefois pas là. Il faut pousser la réflexion plus loin et se demander : qu’adviendra-t-il du sort de l’humanité lorsque les milieux naturels auront tous été rasés ? Messieurs L’Écuyer et Turcotte sont très clairs à ce sujet : la facture des citoyens grimpera assurément et la qualité de vie diminuera.

« S’il n’y a plus de milieux naturels, qu’est-ce qu’on va faire avec l’eau ? Elle va s’en aller à la vitesse grand V vers les rivières, ce qui va créer des inondations. On est en train de “scraper” un système gratuit qui permet à l’être humain de vivre. Ça va nous coûter très cher pour remplacer ce système », a fait savoir le directeur général d’Héritage Saint-Bernard.

« Admettons qu’on va artificialiser le Corridor vert Châteauguay-Léry, combien ça va coûter pour le drainage de l’eau ? Une dizaine de millions ? Un coup que c’est drainé, c’est de l’eau sale qu’on envoie dans le lac Saint-Louis. […] C’est la prise d’eau de la Ville de Châteauguay qui alimente Mercier, Léry, Sainte-Martine, Saint-Isidore. Cette eau-là va coûter plus cher à nettoyer », a poursuivi le porte-parole de SOS Forêt Fernand-Seguin.

Les discours des environnementalistes sont d’autant plus inquiétants en sachant que le couvert forestier restant dans la MRC de Roussillon est évalué à seulement 7,3 %, dont près de la moitié se trouve à Châteauguay. L’objectif de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) d’atteindre 30 % de couvert forestier pour 2031 est donc loin d’être atteint. N’oublions pas que l’on projette aussi l’atteinte de 17 % d’aires protégées pour 2020, alors que l’on en compte moins de 1 % dans la MRC de Roussillon.

Sous un œil plus positif, mentionnons que la Fondation David Suzuki a identifié que les services que nous rend la grande ceinture verte de Montréal se chiffrent à 4,29 milliards de dollars par année. On parle donc de quelque 2 millions de dollars annuellement pour la MRC de Roussillon seulement. Il s’agit là d’une excellente raison de protéger le Corridor vert Châteauguay-Léry.

Définir les usages compatibles

Selon Héritage Saint-Bernard et SOS Forêt Fernand-Seguin, il n’est pas trop tard pour changer notre fusil d’épaule. La MRC de Roussillon proposera, au courant des prochaines semaines, une série de consultations publiques afin d’assurer le respect des valeurs et attentes de l’ensemble des citoyens avant l’adoption du projet de règlement 170. Les organismes environnementaux en profiteront alors pour proposer aux élus de définir les usages compatibles afin d’assurer la protection du Corridor vert Châteauguay-Léry.

« Se prononcer sur le projet de règlement 170 sans savoir ce que sont les usages compatibles, c’est comme si on t’offrait de signer un contrat de mariage, mais tu connaîtras ton mari plus tard. Les seuls usages compatibles acceptables, ce sont des sentiers de nature », a commenté monsieur L’Écuyer.

Planification-corridors-verts-CRE-Vallee-du-Haut-Saint-Laurent-PRDIRT-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_comEn terminant, les représentants des deux organismes environnementaux ont fait savoir que la Commission régionale sur les Ressources naturelles et le Territoire de la Conférence régionale des Élus (CRÉ) Vallée-du-Haut-Saint-Laurent travaille actuellement à l’élaboration d’un corridor vert à l’échelle de son territoire par le biais de son plan régional de développement intégré des ressources naturelles et du territoire (PRDIRT). Celui-ci vise à trouver des façons de relier les milieux naturels de la région, entre autres, avec l’utilisation de bandes riveraines le long des cours d’eau.

Pour appuyer les démarches d’Héritage Saint-Bernard et de SOS Forêt Fernand-Seguin ou tout simplement pour en savoir plus sur leur mémoire, visitez le site Internet www.corridorvert.com. D’ailleurs, près de 600 personnes ont offert leur appui aux deux organismes environnementaux jusqu’à maintenant. Pour en savoir plus sur le projet de règlement 170 ou pour connaître l’horaire des prochaines consultations publiques, visitez le site Web de la MRC de Roussillon.

__________________________

Voici d’autres articles qui permettent de constater la richesse du Corridor vert Châteauguay-Léry :

__________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Châteauguay, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Pour la protection du corridor vert Châteauguay-Léry Pour la protection du corridor vert Châteauguay-Léry
Ultime geste pour la protection de l’île Saint-Bernard Ultime geste pour la protection de l’île Saint-Bernard
Des navettes et croisières sur les lacs de la région Des navettes et croisières sur les lacs de la région
Nouveau projet écologique : les jardins de l’île Saint-Bernard Nouveau projet écologique : les jardins de l’île Saint-Bernard

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.