Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Pipeline d’Enbridge – Le plan des mesures d’urgence pour Vaudreuil-Soulanges toujours manquant !

terres-agricoles-de-Vaudreuil-Soulanges-depuis-mont-Rigaud-Photo-INFOSuroit-Jeannine_HaineaultLe 2 octobre 2015, les représentants de la MRC de Vaudreuil-Soulanges rencontraient l’Office national de l’énergie (ONE) afin d’en apprendre davantage sur l’autorisation qu’elle a accordée au projet de la ligne 9b d’Enbridge. Cette rencontre s’avérait nécessaire en raison de la rapidité à laquelle s’est prise cette décision.

Depuis deux ans et demi, la MRC dénonce le manque de transparence de la compagnie Enbridge dans ce projet qui n’a jamais fourni de plan de mesures d’urgence et de plan d’intervention spécifique pour protéger les prises d’eau potable de la région. Le pipeline traverse la rivière des Outaouais qui est tributaire de l’approvisionnement en eau potable, en cas de rupture, c’est l’alimentation en eau potable de 2,5 millions de citoyens qui seraient en péril.

« Encore une fois nous sortons d’une rencontre avec plus de questions que de réponses. On se croirait dans Le jour de la marmotte lorsque l’on parle du projet d’Enbridge, toujours les mêmes questions jamais de réponses. C’est assez », a souligné monsieur Jean A. Lalonde, préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de la municipalité de Très-Saint-Rédempteur.

« J’en ai assez de tourner en rond. Je demande à l’Office national de l’énergie de nous envoyer les plans de mesures d’urgence spécifiques à notre territoire avant la fin de la semaine. Et pour que je sois bien clair, c’est assez la stratégie de noyer le poisson en lui envoyant une montagne de documents inutiles. Je veux seulement l’information qui touche à mon territoire et à la rivière des Outaouais pour nos services de sécurité incendie et civile », a fustigé monsieur Lalonde.

Une lettre à l’ONE avec copies aux partis politiques

Le 5 octobre 2015, la MRC de Vaudreuil-Soulanges a fait parvenir une lettre pour lui faire part de sa profonde déception à la suite de la rencontre du 2 octobre. En plus de dénoncer l’attitude de l’Office national de l’Énergie, la MRC a également demandé de recevoir des documents d’ici la fin de la semaine.

Les responsables de la MRC de Vaudreuil-Soulanges invitent l’ensemble de la population à s’intéresser à ce dossier de sécurité publique dont les conséquences pourraient être très graves.

En période électorale fédérale, la MRC invite également les chefs des partis politiques à se prononcer sur cet enjeu. Des copies de la lettre de la MRC adressée à Peter Watson, le président de l’Office national de l’énergie (ONE), ont aussi été envoyées au chef des partis politiques actuellement en campagne électorale.

Le plan des mesures d’urgence pour la région est exigé

Depuis le tout début du projet, la MRC de Vaudreuil-Soulanges exige d’avoir entre les mains l’ensemble des ressources pour défendre ses 147 000 citoyens. Rappelons que la MRC de Vaudreuil-Soulanges et ses municipalités sont les seules organisations gouvernementales qui ont participé aux audiences de l’Office national de l’énergie (ONE) en octobre 2013.

—-

Sur le même sujet, vous pouvez lire ou relire :

___________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Environnement, Nouvelles générales, Sécurité, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La nouvelle caserne de pompiers de Rigaud inaugurée La nouvelle caserne de pompiers de Rigaud inaugurée
L’efficacité du programme des policiers-parrains de la SQ L’efficacité du programme des policiers-parrains de la SQ
Campagne de sécurité : Priorité piétons! à Vaudreuil-Dorion Campagne de sécurité : Priorité piétons! à Vaudreuil-Dorion
Le sculpteur Réjean Laniel en vedette à la galerie de la MRC Le sculpteur Réjean Laniel en vedette à la galerie de la MRC

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.