Entre Pierre et Terre : La dégustation alcoolisée à son meilleur

Loic_Chanut-et-Dandy-pommier-Entre-pierre-et-terre-photo-INFOSuroit_com

Loïc Chanut et Dandy

(Marie-Ève Rochefort) – Les friands d’alcools du terroir résidant dans la région sont tous simplement choyés considérant le nombre de vignobles et de cidreries sur le territoire. Ces derniers doivent toutefois innover afin de se démarquer et de permettre à leurs produits d’être dégustés par les clients. Entre Pierre et Terre est une entreprise de Franklin qui mise beaucoup sur la poire, mais tente également d’utiliser d’autres fruits tels que le kiwi, le cassis, la gadelle et la cerise. Ce petit bijou de la région est d’ailleurs le sujet de notre plus récent billet sur l’agriculture et l’agrotourisme, présenté en collaboration avec le Centre local de développement (CLD) du Haut-Saint-Laurent.

Pour le plaisir de la dégustation

Entre_Pierre_et_Terre-bouteilles-photo-INFOSuroit_comLoïc Chanut est un oenologue de formation qui a cumulé plusieurs années d’expérience dans d’autres vignobles de la région avant de se lancer dans la création de sa propre entreprise avec sa conjointe Michelle Boyer. Le bâtiment qui abrite ses installations, situé au 1260, Route 202, à Franklin, a été construit en 2011 et, dès 2012, les premières récoltes ont été vendues. Ayant produit plus d’un million de bouteilles de cidre de glace commercialisées à l’international et étant à l’origine du poiré de glace, monsieur Chanut propose aujourd’hui une belle palette de bouteilles, répertoriée dans les catégories poirés, cidres, mousseux et vins.

« Notre mission de départ, c’est de faire des produits gourmands, faciles à boire et qui sont conviviaux. On a lancé Entre Pierre et Terre pour s’amuser et essayer autre chose. Le projet a débuté à partir du fait qu’on voulait faire des produits pour les “buveux de bières” considérant qu’il faut qu’on prenne un plaisir rapide et immédiat à boire nos produits, qu’ils doivent être désaltérants et conviviaux. On tente également de faire tout en dessous de 20 $. On veut que ce soit accessible », a commenté monsieur Chanut en entrevue avec INFOSuroit.com.

Poire-mousseux-Entre-pierre-et-terre-photo-INFOSuroit_comBien que l’entreprise se distingue par sa belle diversité de produits, la poire est sans équivoque le fruit de prédilection d’Entre Pierre et Terre. Le défi qu’elle représente et l’intérêt qu’elle suscite auprès des clients expliquent cette décision.

« Il y a un gros challenge à travailler la poire. Elle est beaucoup plus difficile à transformer qu’une pomme ou qu’un raisin parce qu’elle est très fragile en raison de son manque d’acidité, des pourcentages d’alcool qui sont assez bas après la transformation considérant sa quantité négligeable de sucre et du fait qu’elle s’oxyde très rapidement ce qui rend sa conservation problématique. On va tenter d’exploiter la poire au maximum. Par exemple, on vend 7 poirés de mousseux complètement différents sur la même étiquette », poursuit-il.

Rejoindre la clientèle locale : un grand défi

Degustation-Entre-pierre-et-terre-photo-INFOSuroit_comLa série d’articles sur l’agriculture et l’agrotourisme réalisée en partenariat avec le CLD du Haut-Saint-Laurent permet de vous faire découvrir de réels bijoux du territoire, mais permet aussi de constater qu’il y a une lacune importante au niveau de l’achalandage local. En effet, plusieurs des producteurs interrogés tiennent un discours semblable : leur principale clientèle n’est pas celle de la région. Nos entreprises doivent donc doubler d’ardeur afin d’attirer la population d’ici. Pour sa part, Loïc Chanut mise sur un service hors pair.

« Techniquement, la boutique est ouverte les vendredis, samedis et dimanches, mais j’y suis presque tous les jours. Si une personne fait l’effort de venir me voir même si c’est durant la semaine, je me dois d’aller lui ouvrir. On veut passer du temps de qualité avec nos clients et leur faire déguster nos produits. Idéalement, on conseille toutefois aux intéressés d’appeler avant de passer afin de s’assurer que je sois disponible pour les recevoir », ajoute l’œnologue.

Vous pourrez en savoir plus sur l’entreprise en visitant le site Internet d’Entre Pierre et Terre. Vous pouvez également composer le 450 827-2993 ou vous rendre directement au 1260, route 202, Franklin. Enfin, vous retrouverez plusieurs des produits de ce petit trésor de la MRC du Haut-Saint-Laurent à la SAQ.

Le saviez-vous ?

  • La chienne des propriétaires a inspiré le nom du cidre mousseux Dandy Sexy Dog;
  • Les bulles des mousseux d’Entre Pierre et Terre sont créées selon la méthode traditionnelle, c’est-à-dire que la fermentation est faite en bouteille;
  • L’entreprise travaille avec le sucre naturel du fruit et tente d’ajouter le moins de produits possible.
  • La volonté de monsieur Chanut n’est pas d’exporter, mais plutôt de développer au maximum le marché local. Son ambition première est d’ailleurs de « faire plaisir aux gens et de vivre de notre passion »;
  • Entre Pierre et Terre fonctionne beaucoup par essai et erreur, ce qui a permis la création de produits bien originaux. Cette méthode force toutefois les producteurs à rayer certains fruits de la production tels que le bleuet ou la cerise parce qu’ils « ne cadrent pas dans la gamme de produits gourmands et faciles à boire de l’entreprise »;
  • Le produit méli-mélo de cette année sera composé de cassis et d’aronia.
  • En plus du cidre à la canneberge, vous pourrez déguster cette année un cidre à la gadelle.

___________________________

En attendant le prochain billet sur des artisans ou des entreprises du domaine de l’agrotourisme, vous pouvez consulter l’édition 2014 du Guide Gourmand du CLD du Haut-Saint-Laurent. Ce catalogue répertorie les producteurs ainsi que la variété des produits offerts dans la région. Vous pouvez aussi lire ou relire nos billets précédents :

_________________________________________________________________


Share
Posté dans: Affaires, Agroalimentaire, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Tourisme Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Zone d’intervention spéciale : nouvelle carte et levée des restrictions pour plusieurs secteurs Zone d’intervention spéciale : nouvelle carte et levée des restrictions pour plusieurs secteurs
Les beaux rendez-vous hebdomadaires du Marché Fermier Les beaux rendez-vous hebdomadaires du Marché Fermier
Les dirigeants du CLE et du CLD parlent de main-d’oeuvre et d’employabilité Les dirigeants du CLE et du CLD parlent de main-d’oeuvre et d’employabilité
Entrepreneuriat – le CLD souligne l’ouverture de La Marine Marchande Entrepreneuriat – le CLD souligne l’ouverture de La Marine Marchande
Transport collectif – 1er anniversaire de la navette gratuite d’exo à Mercier Transport collectif – 1er anniversaire de la navette gratuite d’exo à Mercier

Une réponse à "Entre Pierre et Terre : La dégustation alcoolisée à son meilleur"

  1. Bonjour! Votre article est très intéressant ! Par contre je ne crois pas que M.Chanut soit à l’origine du poiré de glace car j’en produit depuis 10 ans aux Vergers Philion (première cuvée 2004). Salutations distinguées
    Hubert Philion, Ing.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.