Relève en affaires : Trattoria di Mikes : nouveaux propriétaires

Nouveaux-proprietaires-restaurant-Mikes-Eric_Julien-et-Eric_Rochette-avec-Mercedes_Lussier-Trepanier-CLD-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Le CLD Beauharnois-Salaberry en partenariat avec INFOSuroit.com présente un autre volet d’une série de reportages sur des entreprises en développement dans la région. Depuis le 1er novembre 2013, Éric Rochette et Éric Julien sont les nouveaux propriétaires du restaurant Trattoria di Mikes à Salaberry-de-Valleyfield.

Grâce à l’aide de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) du Suroît-Sud et du Centre local de développement (CLD) Beauharnois-Salaberry, ils ont pu assurer la relève d’une franchise qui cumule 25 années d’existence en sol campivallensien. INFOSuroit.com les a rencontrés, en compagnie de Mercedes Lussier-Trépanier, conseillère relève et entrepreneuriat au CLD.

Une relève de qualité

Restaurant-Trattoria-di-Mikes-Valleyfield-photo-INFOSuroit_comÉric Rochette travaille au restaurant Trattoria di Mikes depuis maintenant 16 ans et est gérant de la salle à manger. De son côté, Éric Julien cumule 7 années d’expérience et porte le titre de gérant de la cuisine. L’idée de devenir propriétaire leur avait déjà traversé l’esprit, mais pas nécessairement en étant partenaires. En mai 2013, le projet a commencé à se concrétiser alors que l’ancien propriétaire leur a proposé d’acheter conjointement le restaurant. En quelques mois seulement, les deux promoteurs ont réussi à réunir tous les outils nécessaires pour procéder à l’acquisition.

Les deux partenaires ont d’abord approché la SADC du Suroît-Sud, qui les a orientés dans leurs démarches. Ils ont d’ailleurs bénéficié d’un prêt Stratégie Jeunesse, lequel offre un congé d’intérêt de 2 ans. Les promoteurs ont ensuite été dirigés vers le CLD Beauharnois-Salaberry, qui a officiellement permis de concrétiser le projet de relève d’entreprise.

En général, le secteur de la restauration en est un plus difficilement finançable. Il peut donc être étonnant de constater qu’Éric Julien et Éric Rochette ont reçu un prêt d’une valeur de 75 000 $ provenant du Fonds local d’investissement (FLI), volet relève du Centre local de développement Beauharnois-Salaberry. Selon madame Lussier-Trépanier, plusieurs raisons ont motivé l’organisme à appuyer les promoteurs dans leur projet.

« L’entreprise est saine, les promoteurs sont de qualité, il s’agit d’une franchise et l’entreprise cumule 25 ans. Étant donné son historique, on peut calculer le risque contrairement à un démarrage d’entreprise. C’est plus rassurant pour un bailleur de fonds. Ça serait différent avec d’autres propriétaires qui ont moins d’expérience. Ils [les promoteurs] ont le profil parfait d’une relève », a-t-elle commenté.

Une présence accrue dans la région

Même si la réputation du Trattoria di Mikes n’est plus à faire à Salaberry-de-Valleyfield, ce n’est pas une raison pour les deux propriétaires de rester assis sur leurs lauriers. Au contraire, ils comptent s’impliquer davantage au niveau local. Plus précisément, le restaurant prendra d’assaut le festival Équestre ainsi que les Régates de Valleyfield.

En bref, le fait que les deux promoteurs aient œuvré pendant plusieurs années au sein du restaurant leur a été bénéfique au moment d’approcher le CLD Beauharnois-Salaberry. Ces derniers comptent poursuivre la tradition et offrir aux Campivallensiens un service de qualité. Rappelons que le Trattoria di Mikes est situé au 1, rue Dufferin, à Salaberry-de-Valleyfield.

Pour en savoir plus sur les différents services offerts par le Centre local de développement Beauharnois-Salaberry visant à soutenir l’entrepreneuriat, composez le 450 373-2214.

En savoir plus sur la franchise

    • Comparativement à l’année dernière, le chiffre d’affaires du restaurant a augmenté;
    • Il est l’un des cinq premiers à avoir été rénové en Trattoria di Mikes au Québec;
    • D’ici 2014, tous les restaurants Mikes deviendront des Trattoria di Mikes;
    • Le restaurant de Salaberry-de-Valleyfield est l’un des trois « Mikes écoles », ce qui lui confère le droit de former les nouveaux propriétaires.

___________________
Vous pouvez lire ou relire les autres Profils d’entreprise parrainés par le CLD Beauharnois-Salaberry :

___________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Les sacs de plastiques mêmes compostables sont interdits dans le bac brun Les sacs de plastiques mêmes compostables sont interdits dans le bac brun
Le Quatuor Andara au concert Classival du 24 novembre Le Quatuor Andara au concert Classival du 24 novembre
Un emploi d’analyste, conseils et financement au CLD de Beauharnois-Salaberry Un emploi d’analyste, conseils et financement au CLD de Beauharnois-Salaberry
Dévoilement des lauréats de Bourses d’initiatives en entrepreneuriat collectif Dévoilement des lauréats de Bourses d’initiatives en entrepreneuriat collectif
Emploi : un poste d’adjoint ou adjointe à la réception, soutien logistique et administratif Emploi : un poste d’adjoint ou adjointe à la réception, soutien logistique et administratif

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.