Solargise pourrait s’établir à Valleyfield – 2,3 G$ en investissement et 1000 emplois

(Collaboration Angelique Langlois, article mis à jour 8 août 9 h 25) – Le conseil municipal de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a tenu une séance extraordinaire le 7 août en soirée en lien avec un investissement majeur possible (2,3 G$) dans le Parc industriel et portuaire Perron. Lors de la séance d’hier soir les membres du conseil municipal de Salaberry-de-Valleyfield ont adopté une résolution concernant une offre formelle de vente d’un terrain à Solargise India PVT Limitée pour un peu plus de 8 M$. Le terrain en question, situé sur le boulevard Gérard-Cadieux, a une superficie qui rencontre les conditions de l’entreprise britannique.

panneaux solaires energie verte photo Andreas160578 via Pixabay CC0 et INFOSuroit

Rappelons que Solargise avait annoncé en juillet Un investissement de 2,3 milliards serait fait dans la région du Grand Montréal ou encore en Ontario pour installer une nouvelle usine de fabrication de panneaux solaires libres de tout plastique. Des démarches semblaient pointer vers un terrain dans l’est de Montréal, soit celui du Club de golf Métropolitain Anjou. Le terrain est toutefois également convoité par la Ville de Montréal, qui prévoit l’utiliser à des fins d’élargissement du Parc-nature du Bois-d’Anjou. Le comité exécutif de la Ville de Montréal a d’ailleurs imposé deux Avis de réserve sur le terrain convoité le 27 juin dernier, et ce sur une période de deux ans.

Bien que Solargise semble confiante quant à l’acquisition du terrain du secteur de Ville d’Anjou, l’entreprise d’énergie propre se pencherait actuellement sur d’autres possibilités, notamment dans la Capitale du Suroît à Salaberry-de-Valleyfield, où le Parc industriel et portuaire Perron apparaît être un choix de prédilection avec son port, le chemin de fer de CSX vers les États-Unis, l’autoroute 30 et la proximité de Montréal.

2,3 milliards en investissement et 1000 emplois !

CSX grues de la gare intermodale de Valleyfield Photo INFOSuroit_com

Pour le développement économique, la gare intermodale de CSX en opération depuis 2015 dans le Parc industriel et portuaire Perron et le Port de Valleyfield sont des atouts d’importance.

La croissance rapide du Parc industriel et portuaire Perron n’échappe à personne, et les entreprises semblent de plus en plus intéressées à s’y installer alors que la croissance y est soutenue. De grands joueurs y sont déjà présents tels CEZinc, Groupe Meloche, CSX, Pelican International, Valtech Fabrication, Groupe SGM, Diageo, etc. Rappelons l’exemple de la construction en cours depuis quelques mois d’une centrale de cogénération de 9,75 mégawatts (MW) sur le site des Industries JPB dans le parc industriel Perron.

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield est évidemment intéressée à accueillir Solargise, alors que plusieurs discussions ont eu lieu depuis la mi-juillet comme l’a confirmé le maire Miguel Lemieux lors de la séance extraordinaire du conseil municipal du 7 août. Si la vente du terrain se concrétise et que Solargise opte véritablement pour le développement de ce site pour y construire son usine nord-américaine, 1000 emplois pourraient éventuellement voir le jour à Salaberry-de-Valleyfield, 600 durant la construction. Le tout avec un investissement de 2,3 milliards de dollars !

Le site de Salaberry-de-Valleyfield semble rencontrer les conditions énumérées en juillet lors de l’annonce de la recherche de site comprenant entre autres la disponibilité d’un terrain de 200 acres (environ neuf millions de pieds carrés), la proximité d’un chemin de fer et d’un port, l’accès à une puissance électrique de centaines de mégawatts.

Le Cabinet de relations publiques National est un des conseillers stratégiques de Solargise pour ce projet vert. Son porte-parole André Bouthillier n’a pas confirmé à INFOSuroit.com l’acquisition du terrain à Salaberry-de-Valleyfield. Concernant des dates possibles pour le début de la construction et la date visée pour la mise en service de la nouvelle usine, le seul commentaire de M. Bouthillier a été de souligner que ces éléments seraient dévoilés à la suite à l’acquisition officielle d’un terrain. M. Bouthillier nous a aussi mentionné que Solargise souhaite que cette confirmation survienne le plus rapidement possible. Le représentant de la firme de relations publiques a tenu à préciser qu’il n’y a rien d’officiel sur la table avec la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

Pour l’instant, il n’y a pas de confirmation, mais les discussions du conseil municipal de Salaberry-de-Valleyfield à ce sujet semblent être élément précurseur à quelque chose qui pourrait s’avérer porteur pour la Ville, la région et même le Grand Montréal.


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Golf et vélo : 125 830 $ pour la Fondation de l’Hôpital du Suroît Golf et vélo : 125 830 $ pour la Fondation de l’Hôpital du Suroît
Nouvelle campagne Sauvons les citrouilles ! à Valleyfield Nouvelle campagne Sauvons les citrouilles ! à Valleyfield
Interdiction de fumer du cannabis dans les espaces publics à Châteauguay Interdiction de fumer du cannabis dans les espaces publics à Châteauguay
Nuit des sans-abri 2018 : des étudiants du Cégep s’impliquent Nuit des sans-abri 2018 : des étudiants du Cégep s’impliquent
Opération déchiquetage à l’Écocentre pour les citoyens et organismes de Valleyfield Opération déchiquetage à l’Écocentre pour les citoyens et organismes de Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.