La santé mentale au cœur des priorités de la MRC de Beauharnois-Salaberry

À l’occasion de son assemblée publique du 20 avril dernier, le Conseil des maires de la MRC de Beauharnois-Salaberry a confirmé par résolution qu’il plaçait la santé mentale au cœur de ses priorités régionales en développement social. Ainsi, il appuiera le Comité de travail spécialement formé en cette matière, afin de faire du territoire de la MRC une région valorisant l’importance de la santé mentale dans le développement de la communauté.

Cette prise de position de la MRC s’inscrit à quelques jours de la Semaine de la santé mentale qui prendra place du 2 au 8 mai prochain et qui est initiée par la Division du Québec de l’Association canadienne pour la santé mentale.

« La préservation de la santé mentale est une responsabilité collective qui doit être partagée par tous les acteurs de la société. Comme la crise de la santé publique nous l’a durement rappelé depuis plus de 2 ans, l’équilibre mental demeure fragile et mérite qu’on en prenne soin. Voilà pourquoi nous endossons totalement le Comité de travail en santé mentale de Beauharnois-Salaberry », mentionne le préfet de la MRC de Beauharnois-Salaberry, Miguel Lemieux.

D’ailleurs, le Comité de travail régional formé en santé mentale s’est récemment fixé une série de priorités et d’objectifs à atteindre à moyen terme. Parmi ces priorités, notons le maintien et l’amélioration de l’arrimage avec les services de sécurité publique, l’offre de formations aux acteurs du milieu, ainsi que l’optimisation de la diffusion des ressources en santé mentale sur le territoire.

Plus de 50 milliards de dollars par an

Comme l’indiquent les données de la Commission de la santé mentale du Canada, les maladies et les problèmes associés à la santé mentale coûtent à l’économie canadienne plus de 50 milliards de dollars par an, soit près de 1 400 $ par personne.

« Pour ce faire, il faut développer des politiques sociales, économiques et environnementales permettant de réduire les inégalités sociales, d’élargir l’offre d’emplois de qualité, d’améliorer la qualité de notre environnement et d’encourager l’adoption de saines habitudes de vie », conclut M. Lemieux.

La MRC de Beauharnois-Salaberry rappelle que la santé mentale n’est pas qu’une affaire individuelle, mais bien collective, où tous les membres de la société ont un rôle à jouer, que ce soient les décideurs publics, les entreprises, les organismes communautaires et les citoyens.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , ,

Vous aimeriez:

Agrandissement de la résidence étudiante du Cégep de Valleyfield Agrandissement de la résidence étudiante du Cégep de Valleyfield
Contrat d’exploitation entre Marina Valleyfield et la Ville Contrat d’exploitation entre Marina Valleyfield et la Ville
La Semaine de la santé mentale dans le Haut-Saint-Laurent La Semaine de la santé mentale dans le Haut-Saint-Laurent
Logements sociaux – le projet Défi Logis de l’APDIS en voie de réalisation Logements sociaux – le projet Défi Logis de l’APDIS en voie de réalisation
Conseiller en aménagement du territoire recherché Conseiller en aménagement du territoire recherché

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.