La Petite Grange : où l’on y prend goût à coup sûr 

Accès Entreprise Beauharnois-Salaberry (AEBHS) présente depuis l’automne dernier « Histoires à succès », une série de reportages qui souligne le succès de différentes entreprises de la région. En ce début d’été, arrêtons-nous à La Petite Grange.

Voilà déjà plus de 50 ans que cette institution culinaire régionale, située sur le chemin Larocque à Salaberry-de-Valleyfield, fait honneur à notre coin de pays grâce à son café fraîchement moulu, ses pains sortis du four ainsi que ses étalages de plats cuisinés maison. Que de chemin parcouru depuis l’époque où l’établissement du regretté paternel, Laurent Meury, n’était en 1969 qu’un kiosque de fruits et légumes jumelé à un gaz-bar et un lave-auto, alors que son épouse Marcelle cuisinait de petits plats au sous-sol de la résidence familiale.

La carte postale gourmande de la région

Depuis son arrivée, La Petite Grange a en effet relevé le standard de l’industrie culinaire et s’est transformée en véritable carte postale gourmande régionale, ayant cumulé depuis les 30 dernières années quantité de prix et de distinctions, dont le Prix du Jury et de la Promotion Touristique et le Prix de la Petite Entreprise touristique de l’année, respectivement décernés en 1995 et 1999 par Tourisme Montérégie. En 2003, Ann Meury remporte le Prix Relève d’Excellence HEC, Coup de Cœur du Jury, avant de prendre définitivement les rênes de l’entreprise depuis 2012.

Au fil des années, l’éventail de services offerts s’est élargi, comprenant pâtisserie, chocolaterie, sandwicherie, un service de restauration sur place ainsi que de nombreux produits complémentaires. En période estivale, avec la terrasse extérieure, l’espace commercial peut accueillir jusqu’à une centaine de personnes. La Petite Grange a aussi développé au fil des ans tout un pan de ses activités destiné au milieu corporatif, offrant un service de type traiteur pour les événements.

Une clientèle à la fois fidèle et renouvelée

Avec cet essor, il n’est pas étonnant d’apprendre que l’établissement fait aujourd’hui appel à près de 60 employés pour en assurer les opérations et répondre aux demandes de la clientèle.

« Nous formons une super équipe avec une belle chimie. Je suis bien entourée », nous dit avec joie Mme Meury.

 

L’équipe sert une large clientèle, provenant de la région immédiate jusqu’aux confins du grand Montréal et de la Montérégie, sans compter qu’en période touristique, celle-ci vient de l’ensemble du Québec, de l’Ontario et des États-Unis.

Le Centre d’interprétation du chocolat revampé

Ce qui constitue d’ailleurs l’un des attraits de La Petite Grange est son Centre d’interprétation du Chocolat, un concept de vitrine touristique développé en 1980, dans le cadre d’une phase d’expansion du commerce.

« Nous sommes engagés depuis peu à une refonte complète de notre Centre d’interprétation, ce pourquoi nous avons d’ailleurs récemment bénéficié d’un appui financier d’Accès Entreprise Beauharnois-Salaberry. On veut optimiser l’installation et lui procurer plus d’éclat, en le dotant d’animations, tel que des jeux et des quiz, le pourvoir d’écrans tactiles et amener le visiteur vers une expérience davantage virtuelle. Le client pourra en fait effectuer une visite du centre de façon beaucoup plus autonome et à son rythme. Nous devons également adapter en complément notre site Internet qui sera intimement lié par code QR à cet attrait revampé. Bref, on veut en quelque sorte faire de notre Centre d’interprétation, le Centre des sciences du chocolat », nous explique Mme Meury.

Sur le sentier de la relance

Notre principale intéressée ne cache pas avoir vécu, de 2020 à 2022, des moments plutôt difficiles lors de la pandémie, tout en composant avec un manque criant de main- d’œuvre et une hausse vertigineuse des prix des ingrédients. Mais voilà, La Petite Grange est maintenant bel et bien sur le sentier de la relance et les affaires ont repris leur cours normal.

Pour en savoir davantage sur La Petite Grange située au 415 du Chemin Larocque à Salaberry-de-Valleyfield, accédez à www.lapetitegrange.ca, explorez les pages Facebook et Instagram de l’entreprise, composez le 450 377-3510 ou encore écrivez à [email protected].

En terminant, rappelons qu’Accès Entreprise vise à stimuler l’entrepreneuriat et à fournir des moyens et des services nécessaires aux nouveaux investisseurs et porteurs de projets socioéconomiques. Parmi les services offerts figurent différents fonds d’aide aux entreprises. Pour les découvrir et en apprendre plus sur l’étendue des services-conseils, visitez le site Web www.aebhs.ca.

Vous pouvez lire ou relire nos reportages de la série « Histoires à succès » publiés précédemment :


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Salaberry-de-Valleyfield : subvention offerte pour des travaux de rénovation Salaberry-de-Valleyfield : subvention offerte pour des travaux de rénovation
[Re]découvrez la région de Beauharnois-Salaberry [Re]découvrez la région de Beauharnois-Salaberry
Artistes recherchés pour les Concerts intimes de Salaberry-de-Valleyfield Artistes recherchés pour les Concerts intimes de Salaberry-de-Valleyfield
Près de 280 000 $ pour améliorer la sécurité routière dans Beauharnois-Salaberry Près de 280 000 $ pour améliorer la sécurité routière dans Beauharnois-Salaberry
Salaberry-de-Valleyfield en mode Régates Salaberry-de-Valleyfield en mode Régates

Une réponse à "La Petite Grange : où l’on y prend goût à coup sûr "

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2024 INFOSuroit.com | Politique de confidentialité | Une signature de Zel.