La distillerie Diageo de Valleyfield carboneutre d’ici 2025

Le député de Beauharnois, M. Claude Reid, se réjouit de l’annonce faite ce matin par le premier ministre du Québec, M. François Legault, à Glasgow, en Écosse, lors de la 26e Conférence des Parties (COP26), concernant un important projet de réduction de gaz à effet de serre (GES) à la Distillerie Diageo approvisionnement mondial Valleyfield (AMV).

Ce projet vise à rendre la distillerie Diageo de Salaberry-de-Valleyfield carboneutre d’ici 2025. Pour ce faire, 94 M$ seront investis, dont 29 M$ du gouvernement du Québec, 24,8 M$ du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles et 4,2 M$ d’Hydro-Québec. L’objectif est d’électrifier la distillerie, en plus d’améliorer son efficience de consommation d’énergie, notamment durant les heures de pointe.

« Je suis particulièrement fier que Diageo, une grande entreprise internationale implantée depuis fort longtemps à Salaberry-de-Valleyfield, se fixe un objectif ambitieux de réduction de GES, autant en matière de tonnage qu’en matière d’échéancier. J’ai confiance que cette annonce puisse inspirer plusieurs autres entreprises à faire de même, et ainsi à prendre de l’avance sur l’objectif global de carboneutralité au Québec, prévu pour 2050. Il est d’autant plus réjouissant que le gouvernement du Québec offre du soutien pour aider nos entreprises à concrétiser ces projets de développement durable. Comme l’affirmait le premier ministre, tout le monde y gagne! », se réjouit Claude Reid, député de Beauharnois.

M. Reid tient d’ailleurs à féliciter Diageo, un chef de file mondial en fabrication d’alcool. Sa distillerie de Salaberry-de-Valleyfield génère 290 emplois directs, ainsi que des achats de grains auprès de 1 500 d’agriculteurs québécois.

« Diageo deviendra un leader de l’économie verte dans son domaine grâce à l’énergie propre du Québec. Avec l’annonce d’aujourd’hui, l’entreprise pourra positionner ses produits du Québec comme des spiritueux « verts », autant chez nous qu’à l’étranger. C’est un bon moyen de faire briller notre énergie propre. Et c’est aussi un moyen d’assurer la prospérité à long terme de la distillerie à Salaberry-de-Valleyfield. C’est un projet gagnant pour le Québec et pour la planète », explique François Legault, premier ministre du Québec.

Le projet équivaut à une réduction annuelle anticipée de près de 40 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre au Québec. Le début des travaux est prévu en 2022 et la mise en fonction de l’ensemble des équipements en 2025.


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , ,

Vous aimeriez:

3 150 000 $ pour l’électrification des autobus scolaires de la région 3 150 000 $ pour l’électrification des autobus scolaires de la région
Visite de la ministre Danielle McCann au Cégep de Valleyfield Visite de la ministre Danielle McCann au Cégep de Valleyfield
Doux décembre : une vague d’amour pour les travailleurs de la santé Doux décembre : une vague d’amour pour les travailleurs de la santé
L’Atelier Paysan honoré à Québec L’Atelier Paysan honoré à Québec
Un appui de 330 000 $ au Pôle d’économie sociale Vallée-du-Haut-Saint-Laurent Un appui de 330 000 $ au Pôle d’économie sociale Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.