Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Kathryn Spirit – Une année de plus à Beauharnois ?

Beauharnois-Vieux-cargo-Kathryn-Spirit-lac-Saint-Louis-automne-2012-Photo-INFOSuroit-com_(Marie-Ève Rochefort) – Le Kathryn Spirit risque de rester coincé une année supplémentaire dans la Voie maritime du Saint-Laurent, à la hauteur de Beauharnois.

C’est du moins la conclusion que l’on peut en tirer à la suite d’une visite de la députée fédérale de Beauharnois-Salaberry Anne Minh-Thu Quach sur le vieux cargo.

En entrevue avec INFOSuroit.com à ce sujet, madame Quach nous a dressé la liste des étapes qu’il reste à faire avant de pouvoir, une fois pour toutes, clore ce dossier. Les chances de réussite semblent plutôt minces :

« 500 tonnes d’eau se sont infiltrées après un bris. Il faut maintenant analyser cette eau, la retirer du navire et la décontaminer. Le problème, c’est qu’une analyse de ce genre peut prendre jusqu’à deux semaines et nous risquons de manquer de temps puisque le 15 juin, le niveau du lac Saint-Louis risque d’être trop bas pour déplacer l’épave », affirme-t-elle.

Epave-Kathryn-Spirit-Beauharnois-photo-Bureau-deputee-Anne_Quach-publiee-par-INFOSuroitMais ce n’est pas tout. La coque du Kathryn Spirit devra aussi être inspectée afin d’établir si le bateau est en état d’être remorqué. Aussi, le gouvernement fédéral ne donnera aucune autorisation de remorquage avant que les réparations nécessaires ne soient effectuées. D’ailleurs, l’actuel propriétaire du vieux cargo, une compagnie mexicaine oeuvrant sous le nom de Recilajes Ecologicos Maritimos, évalue les travaux à 150 000 $. Sans oublier qu’il reste énormément de ménage à faire à l’intérieur de l’épave…

« Il est grand temps de faire bouger les choses, affirme Mme Quach. Les gouvernements provincial et fédéral doivent travailler de concert avec le représentant du propriétaire (Joël Baillargeon) pour que toutes les étapes préalables au départ du Kathryn Spirit, les vérifications et autorisations, soient livrées » ajoute la députée.

Bateau-Kathryn-Spirit-Beauharnois-photo-Bureau-deputee-Anne_Quach-publiee-par-INFOSuroitSelon les dires de madame Quach, un manque de communication règne entre Transports Canada, le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs du Québec et l’entreprise propriétaire du Kathryn Spirit. Elle affirme aussi que le gouvernement fédéral détient de fausses informations au sujet du vieux cargo :

« Selon mon contact chez Transports Canada, il ne devrait plus y avoir d’eau dans le bateau. C’est ce qu’auraient révélé des inspections ayant été faites dans les derniers mois par le gouvernement. Ce n’est toutefois pas vrai, il y a encore 500 tonnes d’eau dans le bateau. Essaierait-on de me cacher de l’information? S’agit-il d’un manque de communication ? » ajoute-t-elle.

Bien qu’Anne Quach fasse des pieds et des mains pour que le Kathryn Spirit quitte enfin la région, il est possible qu’il doive demeurer dans le lac Saint-Louis une année de plus…

Pour l’instant, la saga Kathryn Spirit se poursuit et l’initiateur de ce fiasco, le Groupe Saint-Pierre, n’est plus au dossier.

Sur le même sujet, vous pouvez lire ou relire plusieurs articles d’INFOSuroit.com :

 

________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Un premier comité jeunesse pour la députée Anne Quach Un premier comité jeunesse pour la députée Anne Quach
Opérations Déchiquetage et Protection d’identité à Valleyfield Opérations Déchiquetage et Protection d’identité à Valleyfield
Grande participation à une soirée électorale à Beauharnois Grande participation à une soirée électorale à Beauharnois
Les écocentres de Vaudreuil-Soulanges en mode hiver Les écocentres de Vaudreuil-Soulanges en mode hiver

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.