Hôpital de Vaudreuil-Soulanges : un plan transitoire demandé

malade bloc operatoire radiologie sante hopital photo Sasint via Pixabay CC0 et INFOSuroit(Jean-Pierre Major) – Par voie de communiqué, la MRC de Vaudreuil-Soulanges salue l’annonce faite le 22 mars par le premier ministre, Philippe Couillard concernant la construction d’un hôpital dans la région de Vaudreuil-Soulanges en 2026, mais se questionne sur les mesures transitoires qui seront mises en place d’ici là.

L’organisme rappelle que l’ancien ministre de la Santé, Yves Bolduc, avait annoncé une première fois le 20 décembre 2010 la construction d’un hôpital dans Vaudreuil-Soulanges pour 2018. Lors de cette annonce, le ministre avait répété à de nombreuses reprises que le 20 décembre 2010 était le Jour 1 de l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges¹. Je rappellerai aussi qu’en 2016, l’actuel ministre de la Santé Gaétan Barrette était venu annoncer l’emplacement du futur l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges et l’élaboration d’un plan clinique “sous régional”. M. Barrette laissait entrevoir la mise en service du nouveau centre hospitalier dans 5 ou 6 ans, donc 2021².

La MRC souhaite des mesures transitoires

Centre ambulatoire et CLSC Ville Vaudreuil-Dorion mars 2018 photo INFOSuroit

Est-ce que le CLSC et Centre ambulatoire du boulevard de la Gare à Vaudreuil-Dorion pourrait jouer un plus grand rôle d’ici la mise en service de l’Hôpital Vaudreuil-Soulanges ?

« L’annonce faite par le premier ministre hier est une excellente nouvelle pour la région, mais comme l’échéancier actuel est repoussé de huit ans, je me questionne sur les mesures transitoires qui seront adoptées pour absorber ce changement à l’échéancier. Comme la population continuera d’augmenter fortement dans les prochaines années, il doit y avoir des ajouts à l’offre de services des soins de santé d’ici l’ouverture de l’hôpital. Vu le manque d’ambulancier sur le territoire et du peu de services de proximité en santé, le gouvernement devrait investir dans les formations aux premiers répondants sur l’ensemble du territoire de la MRC en plus des services de première ligne et de l’amélioration des services de proximité. J’invite le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, à venir nous rencontrer afin de nous présenter son plan transitoire », a souligné Patrick Bousez, préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de la municipalité de Rivière-Beaudette.

La région de Vaudreuil-Soulanges est l’une des régions du Québec avec la plus forte hausse démographique. À titre d’exemple, la population est passée de 133 886 citoyens en 2010 à 153 275 en 2018. La région connaît déjà un retard important dans de nombreux domaines de santé comme les soins psychiatriques et la courbe démographique ne fait qu’accentuer de manière exponentielle ce retard.

YMasse PCouillard LCharlebois MCNichols GPilon et GBarrette photo via CISSSMO

Yves Masse (PDG du CISSSMO) avec le premier ministre Philippe Couillard, la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la Montérégie, Lucie Charlebois, la députée de Vaudreuil Marie-Claude Nichols, le maire de Vaudreuil-Dorion Guy Pilon et le ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette le 22 mars 2018 – Photo courtoisie

La hausse démographique de la région de Vaudreuil-Soulanges est soutenue depuis plusieurs années et cela est connu de tous. L’hôpital est un besoin réel et pressant. L’Hôpital du Suroît à Salaberry-de-Valleyfield n’arrive pas à fournir à la hausse d’achalandage et toutes les mesures mises de l’avant par l’actuel ministre de la Santé Gaétan Barrette et ses prédécesseurs n’ont pas changé cette situation ou très peu. L’Hôpital Anna-Laberge à Châteauguay compose aussi avec un fort achalandage à son urgence. Depuis presque une décennie, le Comité de mobilisation pour l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges a fait un travail remarquable. Mais force est de constater que malgré les annonces de plusieurs ministres du gouvernement et même du Premier ministre Philippe Couillard, il y a des sceptiques. Comme je l’ai écrit en 2016, est-ce que cette annonce est la bonne ? ou encore une tactique pour calmer la grogne à quelques mois des prochaines élections.

Quoiqu’il en soit, la MRC de Vaudreuil-Soulanges agit avec sagesse aujourd’hui en demandant des mesures transitoires pour améliorer les soins de santé dans la région. Il faut se rendre à l’évidence, les besoins sont grands et attendre 2026 ou 2027 sans la mise en place de réelles mesures d’amélioration des services est risqué à plusieurs niveaux.


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Politique, Santé, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Défi Machu Picchu 2019 pour la Fondation de l’Hôpital du Suroît Défi Machu Picchu 2019 pour la Fondation de l’Hôpital du Suroît
Santé et services sociaux – changements à l’horaire pour la Fête des Travailleurs Santé et services sociaux – changements à l’horaire pour la Fête des Travailleurs
Études-travail : le concours Le plus fort c’est mon boss se poursuit Études-travail : le concours Le plus fort c’est mon boss se poursuit
Les oléoducs de la discorde, le nouveau billet d’Anne Quach Les oléoducs de la discorde, le nouveau billet d’Anne Quach

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.