Grève au Manoir Harwood à Vaudreuil-Dorion

(Jean-Pierre Major) – Je reviens d’une rencontre avec les parties impliquées dans un conflit de travail au Manoir Harwood rue, Boileau à Vaudreuil-Dorion.

Les travailleurs, membres du Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES-298-FTQ), ont décidé de déclencher une grève. Ils ont manifesté cet après-midi.

Les travailleurs espèrent une reprise des négociations.

Je les ai rencontré et je suis allé par la suite voir la partie patronale, qui souhaite aussi une reprise des négociations!

Après une journée de conciliation,  les employés ont décidé que la grève était l’option. La majorité des quarante employés est là depuis des années (20 ans, 15 ans et 10 ans). Tout le normatif est réglé. Le cœur du problème est relié aux salaires. Les employés souhaitent pour la première année de l’entente 7% d’augmentation, 5% pour la deuxième et 5% pour la troisième. Le patron offre 1% par année. Dans le communiqué officiel du syndicat on fait état du 1% offert par la partie patronale, mais on ne précise pas la demande des employés. C’est Diane Ouellete, la présidente du comité exécutif syndical qui m’a confirmé les chiffres de 7-5-5. Je lui ai demandé comment cela avait été la dernière fois. En 2007, les syndiqués avaient demandé 3-3-3 et l’avaient obtenu.

Sur la ligne de piquetage cet après-midi, outre Diane Ouellette, il y avait une dizaine d’employés. Leurs propos sont reliés directement à leur niveau de vie avec la croissance des coûts de l’essence, de l’électricité, du lait et des loyers. Une réalité qui touche tous les québécois, employés, patrons et bénéficiaires. Le fédéral, le provincial et les municipalités taxent et imposent sans grande gêne. Et on se réveille avec presque plus de marge de manoeuvre.

Il est vrai que le salaire minimum est maintenant à 9,50$ de l’heure et sera majoré à 9,65 $ en mai prochain. Cela rend des échelles salariales débutant à 10.02 $ un peu ridicule dans les circonstances. Heureusement la majorité des employés du Manoir Harwood ont 10, 15 et, plusieurs ont même 20 ans et plus d’ancienneté. Ils ont donc droit à un échelon supérieur fixé actuellement à 11.42$ de l’heure.

Il faut aussi mettre en perspective que le salaire minimum au Québec est passé de 7,30 $ en 2003 à 9,50 $ en 2010 !

Si on revient à la situation du Manoir Harwood, il est réconfortant de constater que les deux parties m’ont parlé de leurs intérêts envers la santé et la qualité de vie des personnes hébergées.

Un plan a été accepté et déposé au Conseil des services essentielles pour assurer la continuité des services durant le conflit. De façon concrète 90% des services habituelles sont maintenus.

Jean-François Blanchard représentant de la partie patronale, a même souligné le professionnalisme des employés à cet égard.

Les responsables du Manoir Harwood avaient organisé samedi une rencontre avec les familles des bénéficiaires. Le syndicat de son côté a fait parvenir aujourd’hui une lettre aux personnes hébergées et à leur famille. Dans les deux cas, le focus est mis sur le service aux résidents. Bravo !

Selon mon humble point de vue, les deux parties sont aptes et capables de se parler. Je ne crois pas que ces employés devraient faire du piquetage et être en grève, même si leur démarche est plus symbolique qu’autre chose à ce stade-ci. À ce sujet, après avoir rencontré les employés sur la ligne de piquetage vers 14 h, je suis entré pour rencontrer un patron.  À mon retour à l’extérieur, il ne restait qu’une personne qui faisait du piquetage.

J’invite les parties à mettre leurs énergies à négocier. Je suis persuadé qu’avec un peu d’efforts de part et d’autre, une solution sera trouvée.


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La programmation des fêtes de Vaudreuil-Dorion pour tous les goûts La programmation des fêtes de Vaudreuil-Dorion pour tous les goûts
Emploi : Gestionnaire administratif – Direction des études Emploi : Gestionnaire administratif – Direction des études
Vaudreuil-Dorion s’unit pour remettre 5 000 $ au CAB L’Actuel Vaudreuil-Dorion s’unit pour remettre 5 000 $ au CAB L’Actuel
Une pétition de plus de 7 855 noms pour le maintien du Centre Mère-enfant à Valleyfield Une pétition de plus de 7 855 noms pour le maintien du Centre Mère-enfant à Valleyfield
Nouvelle formule pour le courrier des lutins à Vaudreuil-Dorion Nouvelle formule pour le courrier des lutins à Vaudreuil-Dorion

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.