Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Dans le Suroît, propagez la santé, pas l’influenza

Campagne-vaccination-Influenza--grippe-F_Therrien-M_Lecompte-L_Haworth-et-A_Kane-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – L’automne est synonyme du retour de la grippe saisonnière aussi connue sous le nom de l’influenza. Afin d’en limiter sa propagation, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Suroît rappelle à la population, surtout aux gens plus vulnérables, de se faire vacciner. La campagne de vaccination débutera le 3 novembre à Salaberry-de-Valleyfield et le 5 novembre à Beauharnois. C’est du moins ce qui a été annoncé le 28 octobre dernier au centre d’hébergement Dr Aimé-Leduc lors du lancement de la campagne Propagez la santé, pas l’influenza, en présence de François Therrien, directeur général du CSSS, l’omnipraticienne Michèle Lecompte, Linda Haworth, directrice adjointe à la Direction programmes famille, services généraux, développement des communautés et Alain Kane, chef de la division de la prévention du Service de sécurité incendie de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

Les personnes vulnérables ciblées

Bien que tous soient invités à se faire vacciner contre la grippe, les personnes vulnérables et leurs proches sont les principales visées par la campagne. Par personnes vulnérables, on entend :

  • Les enfants de 6 à 23 mois;
  • Les femmes enceintes en bonne santé, à partir de la 13e semaine de grossesse;
  • Les personnes ayant une maladie chronique;
  • Les personnes de 60 ans et plus;
  • L’entourage de ces personnes et celui des bébés de moins de 6 mois.

« Trop peu de gens savent qu’ils sont considérés comme des personnes vulnérables. La vaccination demeure le meilleur moyen de se protéger contre la grippe, mais elle n’est pas efficace à 100 %. On évalue à environ 60 % l’efficacité de nos vaccins, ce qui accentue l’importance de vacciner le plus de personnes afin que moins de gens puissent transmettre le virus aux personnes vulnérables. Aussi, si le virus touche à un objet, il peut être vivant pendant 48 heures ! » a commenté l’omnipraticienne Michèle Lecompte.

Pour ceux qui pourraient s’inquiéter de l’Ebola qui sévit actuellement en Afrique, madame Lecompte a voulu remettre les pendules à l’heure en affirmant que « la grippe tue 10 fois plus que l’Ebola et se transmet beaucoup plus facilement ».

Deux nouvelles cliniques

Afin de favoriser une plus grande accessibilité à la vaccination, deux nouvelles cliniques seront proposées à la population. La première aura lieu à Saint-Stanislas-de-Kostka le 13 novembre, de 14 h 30 à 18 h alors que la seconde est prévue à Saint-Louis-de-Gonzague le 10 novembre, de 13 h 30 à 20 h 30. La campagne de vaccination 2014 sera également marquée par le retour de la journée familiale à la caserne de pompiers de Salaberry-de-Valleyfield le 8 novembre prochain, de 8 h 30 à 15 h 30.

« On donnera des livres aux enfants, les gens pourront visiter la caserne. Il y aura également le bateau, une nouvelle acquisition, ainsi que la maison Tout Risque. La journée sera assurément agréable pour les jeunes qui pourront se faire vacciner directement dans le camion de pompiers », a commenté Alain Kane, chef de division de la prévention du Service de sécurité incendie de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

Notons que les jeunes âgés de 2 à 17 ans pourront de nouveau y recevoir le Flumist, un vaccin administré à l’aide d’un vaporisateur nasal. Ce dernier sera également disponible lors des autres cliniques prévues durant la campagne de vaccination. Enfin, pour connaître l’horaire des cliniques sur le territoire, pour prendre rendez-vous ou pour davantage d’informations, visitez le site Internet du CSSS du Suroît.

Quelques informations pratiques

  • La grippe peut être la raison de 50% des visites médicales entre décembre et avril;
  • Annuellement, les complications de la grippe tuent entre 1 300 à 1 6 00 personnes au Québec;
  • Plus de 8 134 doses de vaccins ont été administrées l’année dernière par le CSSS du Suroît;
  • 91 % des résidents en centre d’hébergement du territoire ont été vaccinés. Il s’agit d’un des plus hauts taux en Montérégie;
  • Il est déconseillé de prendre de protection contre le virus dans les 48 h avant de se faire vacciner.

Beaucoup de gens sur le territoire sont considérés comme des personnes vulnérables. À ce sujet, des statistiques révèlent que :

  • En 2010-2011, plus de 11 % de la population était diabétique;
  • Dans le Suroît, 10 % de la population souffre d’un problème respiratoire
  • Sur le territoire, 25 % des gens ont un problème d’hypertension;
  • Plus du tiers des personnes hospitalisées au Québec chaque année à cause de la grippe sont atteintes de maladies cardiaques;
  • 1 adulte sur 4 est atteint d’une maladie chronique dans le Suroît;
  • L’année dernière, on comptait 20 éclosions de la grippe en Montérégie, dont une à l’Hôpital du Suroît;
  • 90 % des décès et 60 % des hospitalisations dus à la grippe saisonnière se produisent chez des personnes âgées de 60 ans et plus.

En tout temps, pour des questions de santé en lien avec la grippe saisonnière, vous pouvez contacter la Ligne Info-Santé en composant le 8-1-1.

—-

Rappelons qu’ailleurs dans la région, le CSSS du Haut-Saint-Laurent et le CSSS de Vaudreuil-Soulanges ont aussi annoncé le début de leur campagne de vaccination. À ce sujet vous lire ou relire :

__________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois, Nouvelles générales, Santé, Suroît, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Quatre pompiers de Saint-Louis-de-Gonzague honorés Quatre pompiers de Saint-Louis-de-Gonzague honorés
Une Soirée du temps des fêtes avec les Loisirs folkloriques Une Soirée du temps des fêtes avec les Loisirs folkloriques
Guignolée des médias : 98 000 $ pour Moisson Sud-Ouest Guignolée des médias : 98 000 $ pour Moisson Sud-Ouest
Dimanche : Guignolée 2017 à Saint-Louis-de-Gonzague Dimanche : Guignolée 2017 à Saint-Louis-de-Gonzague

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.