Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Une médecin spécialiste à la Coopérative Beauharnois en Santé

Docteure-Ghislaine_Isabwe-a-la-Cooperative-Beauharnois-en-sante-Photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – L’équipe de la Coopérative Beauharnois en Santé s’agrandit de nouveau alors qu’une médecin spécialiste entrera officiellement en fonction le samedi 28 novembre prochain. Arrivée du Rwanda, la Dre Ghislaine Isabwe, spécialiste en médecine interne, accueillera des patients à raison d’une journée par semaine sur rendez-vous.

« Je pense que ça va être une grande opportunité pour les gens de Beauharnois et la région d’avoir une spécialiste en consultation externe. Je pense aussi que cette bonne nouvelle donne confiance pour l’attente d’un médecin de famille et ça va aider la population. Ce n’est pas la solution magique, mais pour le moment, on est très reconnaissant envers Dre Isabwe parce qu’elle va nous aider de façon importante. Ça va changer la dynamique et donner beaucoup d’espoir aux gens de Beauharnois », a commenté la coordonnatrice Nancy Soto en entrevue téléphonique.

Après avoir complété son Doctorat en médecine à l’université nationale du Rwanda, Dre Isabwe a obtenu un diplôme en Épidémiologie de l’université de Bordeaux en France. Au Québec, elle a terminé ses études en Médecine Interne à l’université de McGill et y poursuit sa résidence en Allergologie et immunologie.

Pas une médecin de famille

Il est important de préciser que la Dre Ghislaine Isabwe n’agira pas à titre de médecin de famille puisqu’elle est spécialisée en médecine interne. Elle recevra donc des patients ayant une référence médicale pour des problématiques qui relève de sa spécialité.

« Un médecin spécialiste prend d’abord des patients sur référence médicale. Toutefois, il est possible de voir un spécialiste en médecine interne sans référence. À ce moment, l’infirmière de la Coop effectuera un triage pour référer les patients qui ont besoin d’un médecin interniste », poursuit madame Soto.

« Un spécialiste en médecine interne s’occupe des problèmes internes qui touchent les poumons, le cœur, l’estomac, les intestins, la rhumatologie… L’interniste traite les adultes, ce qui exclut donc la pédiatrie. L’interniste combine un certain nombre de maladies internes, mais si jamais le problème est très avancé et qu’il nécessite une expertise restreinte comme une maladie du cœur, je pourrais référer le patient à un cardiologue », a ajouté la Dre Ghislaine Isabwe.

Cooperative-Beauharnois-en-sante-photo-INFOSuroit_comAutre point important, précisons que le service en médecine interne est gratuit, couvert par la RAMQ, et accessible aux patients suivis ou non à la Coopérative Beauharnois en Santé.

Dre Isabwe entrera en fonction le 28 novembre prochain et accueillera des patients sur rendez-vous les samedis, entre 10 h 30 et 14 h 30.

À partir du 14 décembre, elle recevra ses patients à raison d’une demi-journée par semaine, toujours sur rendez-vous.

« J’aime bien travailler dans la communauté. Ça me fait plaisir de servir ma région », a conclu Dre Ghislaine Isabwe.

__________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Des idées de sorties en famille avant la rentrée des classes Des idées de sorties en famille avant la rentrée des classes
Projet de Loi 85 : Beauharnois fait part de ses attentes Projet de Loi 85 : Beauharnois fait part de ses attentes
Travaux rue Ellice à Beauharnois : soirée d’information 30 août Travaux rue Ellice à Beauharnois : soirée d’information 30 août
Beauharnois lance un concours photo sur Instagram Beauharnois lance un concours photo sur Instagram

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.