Transport collectif en zone rurale – Un PLUS pour l’essor de la région

L-Charlebois-Y-Daoust-F-Landreville-H-Aube-R-Lafrance-P-Arcoite-Photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit-com_Le transport collectif prend de l’ampleur dans la région. Depuis le 1er août un projet-pilote permet même de rallier les zones rurales de la MRC de Beauharnois-Salaberry à Salaberry-de-Valleyfield et à d’autres municipalités de la MRC du Haut-Saint-Laurent.

À quelques semaines seulement de l’ouverture de l’autoroute 30, la MRC de Beauharnois-Salaberry a dévoilé mardi tous les détails de ce nouveau service de transport en zone rurale en collaboration avec le Taxibus de la MRC du Haut-Saint-Laurent. L’annonce a eu lieu en présence, de Lyne Charlebois, coordonnatrice au développement rural de la MRC, d’Yves Daoust, préfet de la MRC et maire de Saint-Louis-de-Gonzague, de François Landreville, directeur général de la MRC du Haut-Saint-Laurent, d’Hélène Aubé du ministère des Transports du Québec, de Robert Lafrance, directeur général de la SADC du Suroît-Sud et membre du comité aviseur en transport de la MRC et de Patrick Arcoite de Taxi Tremblay.

INFOSuroit.com vous avait dévoilé le 12 juillet dernier certains détails concernant ce nouveau service de transport collectif pour des zones rurales de la MRC de Beauharnois-Salaberry (lire ou relire Le Taxibus maintenant à Saint-Louis-de-Gonzague et Saint-Stanislas-de-Kostka). Rappelons que dans le cadre de ce projet-pilote d’ici le 31 décembre, les résidents des municipalités de Saint-Louis-de-Gonzague et Saint-Stanislas-de-Kostka peuvent bénéficier, sur réservation préalable, d’un service de transport personnalisé s’arrêtant directement à leur porte. Le service est accessible 7 jours par semaine, entre 7 h et 21 h, pour un coût moyen variant de 4 à 5 $ par déplacement. À ce tarif, les usagers peuvent se rendre, soit à Salaberry-de-Valleyfield ou encore dans l’une des 13 municipalités de la MRC du Haut-Saint-Laurent. Pour ce qui est des réservations préalables, les usagers n’ont qu’à composer le 450 264-2267 (1-877-699-2267) du lundi au vendredi, entre 8 h et 15 h.

Transport-collectif-depliant-2012-MRC-Beauharnois-SalaberryOn a appris hier que la mise en place de ce projet-pilote est grandement redevable au travail et à l’implication du comité aviseur en transport collectif rural de la MRC, spécialement formé pour l’occasion.

En plus de la MRC de Beauharnois-Salaberry et des deux municipalités qui sont parties prenantes au projet, le comité aviseur est formé de membres de plusieurs organismes de la région, notamment le CLD Beauharnois-Salaberry, la SADC du Suroît-Sud, la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, le Collège de Valleyfield, le Carrefour Jeunesse Emploi Beauharnois-Salaberry, le Centre local d’emploi, le CSSS du Suroît et le CSSS des Jardins-Roussillon.

Ce comité aviseur demeure par ailleurs en étroite relation avec les diverses entreprises de transport collectif du territoire. En ce qui a trait au financement de ce projet-pilote, le ministère des Transports du Québec devrait bientôt émettre un avis favorable afin de couvrir les deux tiers du projet via le volet 1 de son Programme d’aide au transport collectif régional, l’autre tiers étant financé par les deux municipalités participantes, le Pacte rural de la MRC de Beauharnois-Salaberry et les usagers qui ont recours au service.

Lyne-Charlebois-et-Yves-Daoust-Photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit-comPour Yves Daoust, le préfet de la MRC de Beauharnois-Salaberry et maire de Saint-Louis-de-Gonzague et Lyne Charlebois, coordonnatrice au développement rural de la MRC, ce service de transport collectif permet de rapprocher les collectivités en terme de transport routier. De plus, il répond à plusieurs objectifs tels l’accès au marché du travail, aux services publics, aux commerces et aux loisirs.

Avec la disponibilité du Taxibus en zone rurale, on permet aussi de briser l’isolement des gens, de contrer l’exode rural, de favoriser la persévérance scolaire et plus encore.

– Perspectives d’avenir du projet –
Au terme des cinq mois d’opération, le comité aviseur en transport collectif en milieu rural de la MRC verra à émettre ses recommandations en prévision de la reconduction du service en 2013, et ce, dans la perspective à moyen terme d’une adhésion graduelle de l’ensemble des municipalités rurales de son territoire. À preuve, la municipalité de Saint-Étienne-de-Beauharnois a déjà manifesté l’intérêt de joindre le circuit de transport dès l’an prochain.

 

 

 

_________________________________________________________

 


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Transport, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield confirme la tenue de ses camps de jour La Ville de Salaberry-de-Valleyfield confirme la tenue de ses camps de jour
Logements abordables : 9,5 M$ investis à Salaberry-de-Valleyfield Logements abordables : 9,5 M$ investis à Salaberry-de-Valleyfield
Nombreux postes ouverts chez EBSU – Cabinets pour la maison Nombreux postes ouverts chez EBSU – Cabinets pour la maison
Cure de jeunesse dans plusieurs parcs municipaux Cure de jeunesse dans plusieurs parcs municipaux
Un service sans contact à la bibliothèque Armand-Frappier et ses succursales Un service sans contact à la bibliothèque Armand-Frappier et ses succursales

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.