Six nouveaux mentors à la SADC du Suroît-Sud

Il y a encore plus de ressources pour aider les entrepreneurs de la région dans le développement de leur entreprise, puisque l’équipe de mentors de la SADC du Suroît-Sud compte maintenant sur l’implication de six personnes expérimentées.

Ces bénévoles prêts à appuyer le développement d’entreprises d’ici sont Jean-Claude Billette, Jocelyn Riendeau, Michel Montpetit, Claude Savoie, Pierre-Yves Billette, Claude Savoie et André Perrier. Une belle équipe de passionnés des affaires. D’ailleurs plusieurs étaient en réunion de formation au début du mois de novembre à l’Hôtel Plaza à Salaberry-de-Valleyfield.

Un des mandats de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) du Suroît-Sud est de fournir des solutions personnalisées aux entrepreneurs qui relèvent quotidiennement des défis. Ainsi, le service de mentorat fait partie des solutions proposées.

À ce jour, 125 entrepreneurs ont profité du vécu d’un mentor de la SADC du Suroît-Sud. Le but du mentorat est d’accroître la réussite et la croissance. La Fondation de l’Entrepreneurship – Réseau M rapportait plus tôt cette année que le mentorat permettrait de doubler le taux de survie des entreprises!

Seul au sommet, pris entre les opérations et la gestion, l’entrepreneur doit parfois prendre des décisions rapidement. Il faut éviter les mauvaises décisions d’affaires et c’est là que l’expertise et la sagesse d’un mentor peuvent compter.

Le mentor amène une autre vision et une compréhension des défis du monde des affaires, tout en permettant au mentoré de prendre du recul dans sa prise de décisions. La durée d’un jumelage est habituellement d’un an, mais est renouvelable. Le cadre de cette relation est régi par un code d’éthique qui assure la confidentialité des échanges et qui empêche, par exemple, qu’un mentor offre ses services professionnels à son mentoré. Le rôle de Natacha Marlier, coordonnatrice à la SADC du Suroît-Sud, est de s’assurer de la qualité des mentors et de la pertinence des jumelages.

La CRÉ Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, Desjardins, la Chambre de commerce de la région de Salaberry-de-Valleyfield et le CLD du Haut-Saint-Laurent confirment, par leur partenariat, les bienfaits du mentorat pour entrepreneurs de la SADC du Suroît-Sud.

Si vous avez à cœur le développement économique des régions de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent et si vous souhaitez en savoir davantage sur le service de mentorat, visitez le site Internet de la SADC du Suroît-Sud ou composez le 450-370-3332.


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Une première femme remporte le Prix Reynald-Piché de la MRC Une première femme remporte le Prix Reynald-Piché de la MRC
Formation sur la gestion du stress dans le domaine agricole Formation sur la gestion du stress dans le domaine agricole
Opération de sensibilisation contre le cellulaire au volant à Beauharnois Opération de sensibilisation contre le cellulaire au volant à Beauharnois
La Municipalité de Franklin présente le premier AgroVélo Tour La Municipalité de Franklin présente le premier AgroVélo Tour
Concertation Horizon, un OBNL pour le développement social Concertation Horizon, un OBNL pour le développement social

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.