Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Rigaud travaille au retour des sinistrés dans leur maison

inondation debordement riviere maison Rigaud 2mai2017 Photo INFOSuroit(MAG) – Bien que le niveau de l’eau de la rivière des Outaouais diminue de jour en jour, beaucoup reste encore à faire et la Ville de Rigaud fait tout en son possible pour accélérer les démarches en vue d’un retour des sinistrés dans leur demeure.

La Ville désire rappeler que, malgré le fait que l’état d’urgence local n’ait pas été renouvelé, la réintégration des domiciles situés dans les zones sinistrées n’est malheureusement pas encore possible.

La situation est toujours jugée très critique et les autorités désirent avant tout visiter les différents lieux afin d’effectuer une évaluation des risques. En effet, avec les quantités d’eau reçues, le sol a été grandement fragilisé et pourrait causer un danger pour de possibles glissements de terrain, de l’érosion et même des affaissements ou effondrements.

De plus, avant de réintégrer les domiciles, la Ville de Rigaud désire accompagner les citoyens touchés pour tout ce qui concerne les questions de salubrité (moisissures, contamination des puits, nettoyage des fosses septiques, etc.). En résumé bien que la situation s’améliore, il faut se rendre à l’évidence que la tâche sera colossale pour un retour des sinistrés dans leur maison. La Ville de Rigaud fait réellement tout son possible pour accélérer les démarches.

Construction d’une digue

L’aide des Forces armées canadiennes a été demandé vendredi afin de construire, dans le secteur du Bas-de-la-Rivière, une digue qui permettra, non seulement de protéger les résidences d’éventuels vents, mais aussi d’évacuer l’eau accumulée afin de devancer la réintégration des domiciles.

D’ailleurs, plusieurs citoyens évoquent la nécessité d’agir en deçà de 48 heures afin de prévenir les moisissures. En fait, ceci est vrai lorsqu’il y dégâts d’eau mineur, par un refoulement d’égout par exemple. Dans le cas d’inondations, les règles à suivre varient en fonction de l’état des dommages pour chacune des propriétés. Cette information sera d’ailleurs remise à chaque propriétaire lors de la réintégration autorisée par la Ville.

Rencontre avec les sinistrés lundi

Les autorités municipales tiennent à rappeler l’invitation aux citoyens touchés à rencontrer les représentants du ministère de la Sécurité publique ce lundi, 15 mai à 16 h ou à 19 h 30, à l’édifice Paul-Brasseur, situé au 10 rue Saint-Jean-Baptiste Est, afin d’avoir l’information exacte pour tout ce qui touche les inondations.

Dès mardi le 16 mai, une équipe sera mobilisée sur le terrain afin d’inspecter les maisons dans les zones inondables 0-20 ans et 0-100 ans afin d’autoriser une réintégration rapide, si les conditions le permettent. Les détails seront fournis lors du point de presse du maire de Rigaud lundi prochain.

Entre temps, les services aux sinistrés se poursuivent. La Croix-Rouge est toujours présente au centre d’attente de la bibliothèque municipale de 8 h à 20 h tous les jours et une ressource offrant de l’aide psychosociale est également disponible. La ligne d’urgence demeure en service 24 heures sur 24 en appelant au numéro 450 451-0869 poste 235. Finalement, la Sûreté du Québec (SQ) continue de patrouiller les lieux, que ce soit par la terre ou par les voies navigables.

___________________________________________________________

 

 


Share
Posté dans: Communautaire, Nouvelles générales, Sécurité, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

De l’accompagnement pour les sinistrés des inondations De l’accompagnement pour les sinistrés des inondations
Un bâtiment adapté pour le Services animaliers de Valleyfield Un bâtiment adapté pour le Services animaliers de Valleyfield
La nouvelle caserne de pompiers de Rigaud inaugurée La nouvelle caserne de pompiers de Rigaud inaugurée
L’efficacité du programme des policiers-parrains de la SQ L’efficacité du programme des policiers-parrains de la SQ

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.