Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

L’étape du référendum pour le projet de piscine à Ormstown

piscine-municipale-fermee-depuis-2009-a-ormstown-photo-infosuroit(Jean-Pierre Major) – Dans le dossier de réfection de la piscine municipale à Ormstown et l’ajout de jeux d’eau, rappelons qu’une demande de subvention est toujours en attente et qu’un référendum aura lieu sous peu. À quelques jours du scrutin référendaire du 23 octobre, la Municipalité d’Ormstown fait parvenir un Avis public à ses citoyens en soulignant qu’elle attend toujours des nouvelles de la demande de subvention de 500 000 $ via le Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150 (PIC 150). Si cela se concrétisait, il y aurait réduction importante du remboursement de l’emprunt de l’ordre de 50%, (soit approximativement 25 $ au lieu de 50 $ annuellement).

Dans son avis à ses citoyens, les responsables de la Municipalité d’Ormstown répondent aussi à quelques questions fréquemment posées par des résidents dans ce dossier :

Pourquoi avoir une piscine municipale alors que plusieurs citoyens en ont déjà chez eux ?

  • La piscine municipale pourra être utilisée pour des cours de natation, des cours de formation de moniteurs, de la mise en forme aquatique, et serait très appréciée des enfants du camp de jour l’été. Elle donnera aussi de l’emploi à nos jeunes.

Pourquoi ne pas régler la situation avec l’eau potable avant d’avoir une piscine ?

  • Les deux dossiers sont indépendants l’un de l’autre. Pour l’eau potable, le projet en cours fait partie de la mise aux normes des installations municipales, et est soumis aux exigences du ministère de Développement durable de l’Environnement et Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC). Ce n’est pas une question d’insuffisance d’eau. Le projet de la piscine est un projet municipal qui pourrait bénéficier d’une subvention de 500 000 $ du gouvernement fédéral. La députée de Salaberry-Suroît à Ottawa, Anne Quach, est impliquée dans le dossier afin d’avoir une confirmation le plus rapidement possible.

Est-ce que le fait d’avoir une piscine peut empêcher la réalisation des travaux sur la route 201 Sud ?

  • Non. La difficulté actuelle pour réaliser le projet sur la route 201 Sud ainsi que celui de la mise aux normes du réseau d’eau potable, provient des exigences du ministère de l’Environnement du Québec. Dès que la Municipalité d’Ormstown recevra leur approbation, les travaux sur le réseau d’aqueduc pourront commencer.

centre-recreatif-et-bibliotheque-a-ormstown-photo-infosuroitEn conclusion, Ormstown invite tous ses citoyens, d’accord ou non avec le projet de réfection de piscine municipale et d’aménagement de jeux d’eau, à participer au processus démocratique du référendum. Rappelons que le scrutin référendaire est prévu le 23 octobre de 10 h à 20 h au Centre récréatif municipal (87, rue Roy), voisin de la bibliothèque et de la piscine fermée depuis 2009. Il y aura également vote par anticipation le 16 octobre de midi à 20h au même endroit.

____

Sur le même sujet, vous pouvez lire ou relire :

____________________________________________________

 


Share
Posté dans: Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Partez à la découverte du Circuit des épouvantails 2017 Partez à la découverte du Circuit des épouvantails 2017
Serenplicity, savonnerie artisanale et boutique de cadeaux Serenplicity, savonnerie artisanale et boutique de cadeaux
Nouveau programme de subventions pour petites entreprises Nouveau programme de subventions pour petites entreprises
Eau potable et eaux usées : la Ville de Châteauguay honorée Eau potable et eaux usées : la Ville de Châteauguay honorée

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.