Passer au numérique : une priorité pour suivre la tendance

Dejeuner-conference-Google-Chambre-de-commerce-Beauharnois_Valleyfield-Claire_Domenget-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – La réalité dépasse la fiction : cette phrase semble prendre tout son sens lorsque l’on constate les avancées technologiques qui ne cessent d’évoluer.Prenons comme exemple les imprimantes 3D qui nous permettent de créer des objets physiques en trois dimensions. C’est à se demander à quoi ressemblera le futur de demain. Reste que, les entreprises ont tout à gagner à s’adapter au changement, et même, à être avant-gardistes.

La Chambre de commerce et d’industrie de Beauharnois-Valleyfield accueillait aujourd’hui (12 février) la conférencière Claire Domenget, responsable aux nouveaux clients chez Google Canada dans le cadre d’un déjeuner-conférence visant à mieux outiller les entrepreneurs pour prospérer dans un monde multiécran. Les statistiques qui y ont été présentées en surprendront peut-être plus d’un et en forceront assurément d’autres à changer leurs approches.

La révolution du Web

L’Internet représente une source inépuisable de divertissement et de renseignements de toute sorte. Chaque minute, 100 heures de vidéos sont téléversées sur Youtube, alors que chaque jour, le nombre de vidéos est évalué à 6 milliards ! Cette même statistique est aussi associée au nombre de recherche effectuée mensuellement sur Google au Canada. D’une manière plus précise, les Canadiens passent en moyenne 41,4 heures par mois à naviguer sur le Web, visitent 7 371 pages et regardent 24,8 heures de vidéos.

Les entreprises ont donc tout à gagner à s’approprier l’Internet pour mieux rejoindre les consommateurs. Madame Domenget a d’ailleurs donné un exemple bien précis à ce sujet.

« Il n’y a pas si longtemps, Canadian Tire faisait de la publicité sur un produit en particulier. En faisant la recherche sur le laptop avec le nom exact du produit sur Google, je l’ai trouvé sur La Baie Sears, Amazon. Pas sur Canadian Tire. En fait, en ne se servant que de la télévision, ils ont généré de la business pour leurs compétiteurs parce qu’ils n’ont pas pensé être présents aussi sur le Web ».

Ce conseil est d’autant plus important en sachant que 45 % des Canadiens regardent des vidéos sur leur téléviseur ET sur le Web, alors que 16 % des gens se fient uniquement à Internet. Ajoutons à cela que 93 % des Québécois font des recherches en ligne et que 60 % d’entre eux naviguent à partir de leur téléphone intelligent au moins une fois par jour. Il est donc très facile pour un consommateur d’effectuer une recherche sur un produit en particulier pour connaître les meilleures offres du marché.

Toutefois, le simple fait d’être présent sur le Web ne suffit pas. Il faut être en mesure de répondre aux exigences du client, peu importe l’appareil utilisé pour naviguer (téléphone intelligent, tablette électronique ou ordinateur portable). Il faut savoir que 70 % des gens se renseignent sur les produits, 63 % cherchent un lieu, 37 % se renseignent sur un magasin ou son stock et 31 % cherchent des coupons. Afin de mieux connaître les habitudes de votre clientèle, la conférencière a fourni quelques exemples de ressources en lignes qui peuvent s’avérer bien utiles :

  • Consumer Barometer ;
  • The Customer Journey to Online Purchase ;
  • Google Trends.

Le pouvoir du numérique

Une autre statistique assez révélatrice du pouvoir d’attraction de l’Internet est de constater la rapidité à laquelle les récents appareils électroniques ont atteint la somme de 50 millions d’abonnés. Pour sa part, la radio a mis 38 ans à y arriver, contre 13 ans pour la télévision. L’ordinateur portable a été plus rapide avec 4 années, mais pas autant que le iPhone qui a réussi l’exploit en 3 ans. Le grand vainqueur est toutefois la tablette électronique avec 80 jours !

Comme si ce n’était pas assez, l’humain adopte de plus en plus l’habitude d’utiliser plus d’un écran à la fois. Combien d’entre-nous écoutons la télévision en naviguant sur Internet à l’aide de notre téléphone intelligent, de notre ordinateur portable ou de notre tablette ? En bref, il n’est pas trop tard pour suivre la tendance et exploiter toutes les possibilités qui s’offrent à nous !

Prochains rendez-vous

Le prochain déjeuner-conférence de la Chambre de commerce et d’industrie de Beauharnois-Valleyfield est prévu pour le 4 mars. Portant sur les meilleures tactiques pour augmenter vos chiffres d’affaires, celui-ci aura lieu au Café du Château à Huntingdon. Mentionnons que le 26 mars, un déjeuner de contacts d’affaires sera organisé. Rappelons en terminant que la 34e édition du Gala des Gens d’affaires se tiendra, pour sa part, le 26 avril prochain.

____________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La plateforme achalocalVS.com se refait une beauté La plateforme achalocalVS.com se refait une beauté
Ça fait du bien de s’voir – tournée estivale de la députée Claude DeBellefeuille Ça fait du bien de s’voir – tournée estivale de la députée Claude DeBellefeuille
Quatre zones du centre-ville de Valleyfield aménagées en terrasses urbaines Quatre zones du centre-ville de Valleyfield aménagées en terrasses urbaines
Ouverture du Marché public régional de Salaberry-de-Valleyfield le 27 juin Ouverture du Marché public régional de Salaberry-de-Valleyfield le 27 juin
Appel de projets : nouveau programme d’innovation numérique du CACVS Appel de projets : nouveau programme d’innovation numérique du CACVS

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.