Pas d’exploitation de carrière avec dynamitage à Mercier – la CPTAQ maintient son refus

pierres-roches-carriere-photo-pixabay-via-infosuroit(VL) – La Ville de Mercier se réjouit de l’orientation de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ), qui maintient son refus d’autoriser le projet d’exploitation d’une carrière avec dynamitage à l’intersection du rang Sainte-Marguerite et de la montée Saint-Isidore.

Le 5 mars 2018, la CPTAQ a publié un Avis de modification de l’orientation préliminaire concernant le projet de carrière avec dynamitage sur le territoire de la Ville de Mercier. Dans cette décision, la CPTAQ maintient son refus d’autoriser le projet de carrière, tout en autorisant le remblai de trous existants sur le site d’ici 2020. L’autorisation de remblai est cependant soumise à de nombreuses garanties et conditions, dont l’obligation de faire surveiller les travaux par un agronome.

Pour la mairesse de Mercier, Lise Michaud, il s’agit d’une décision importante pour l’avenir de la ville et ses citoyens.

« À cet endroit précis, le rabaissement de la nappe phréatique qu’entrainerait l’exploitation d’une carrière aurait constitué une véritable bombe à retardement environnementale. Cela aurait pu avoir de graves conséquences sur la qualité et la quantité de l’eau potable, ainsi que sur nos terres agricoles », a-t-elle expliqué.

La décision de la CPTAQ représente un soulagement pour un bon nombre de partenaires régionaux.

extrait video Non au projet Agregats Lefebvre a Mercier YouTube AmelieHaeck

Au plus fort de la bataille contre le projet Agregats Lefebvre, Amelie Haeck avait mis en ligne sur YouTube une vidéo pour inciter la population à signer une pétition «Non au projet d’Agregats Lefebvre»

« Un grand nombre d’intervenants s’étaient mobilisés pour s’opposer au projet de carrière. Dans ses démarches, la Ville de Mercier a notamment été appuyée par des citoyens et des agriculteurs, la Ville de Saint-Isidore, la MRC de Roussillon, l’Association des producteurs maraîchers du Québec, l’Union des producteurs agricoles (UPA), la Table des Préfets et Élus de la Couronne Sud (TPECS) ainsi que la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Il s’agit aujourd’hui d’une victoire pour l’ensemble de notre coalition », a déclaré Lise Michaud.

__

Sur le même sujet, vous pouvez lire ou relire :


Share
Posté dans: Environnement, Nouvelles générales, Politique, Roussillon Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Textile, métamorphose et mouvement : Tina Struthers expose à Beauharnois Textile, métamorphose et mouvement : Tina Struthers expose à Beauharnois
Gestion de l’eau potable : des honneurs pour Beauharnois Gestion de l’eau potable : des honneurs pour Beauharnois
Un 1er forum sur la vulnérabilité des eaux souterraines Un 1er forum sur la vulnérabilité des eaux souterraines
Partenaires dans la protection du climat : la MRC passe la première étape Partenaires dans la protection du climat : la MRC passe la première étape
Régie intermunicipale d’aqueduc de la Vallée Châteauguay – Mercier fait le point Régie intermunicipale d’aqueduc de la Vallée Châteauguay – Mercier fait le point

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.