Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Pas de nouveau mandat pour le maire Claude Haineault

Claude_Haineault maire de Beauharnois 31 mai 2017 Photo INFOSuroit(Jean-Pierre Major) – Claude Haineault, le maire de la Ville de Beauharnois depuis novembre 2009, ne sollicitera pas de nouveau mandat lors des élections municipales l’automne prochain. Il a fait cette annonce le 31 mai en signalant qu’à l’époque en 2009, il s’était engagé en ce sens. Son programme initial a été réalisé et sous sa gouverne, Beauharnois, la deuxième ville en importance dans la MRC de Beauharnois-Salaberry, a connu un essor important et la table est mise pour que la croissance se poursuive.

Avec ses trois accès à l’autoroute 30, le redéploiement de son parc industriel, l’arrivée d’une nouvelle offre commerciale sur le boulevard Cadieux, le transport collectif gratuit, la Ville de Beauharnois s’est remise sur la carte. Le défaitisme et les commentaires négatifs associés trop souvent à Beauharnois sont chose du passé, a souligné M. Haineault.

Essentiellement, le premier mandat de Claude Haineault à la tête de Beauharnois de 2009 à 2014 a servi pour planifier le développement de la ville et le deuxième mandat pour lancer la réalisation des divers projets en lien avec le plan stratégique Beauharnois 20/20.

« Au cours des huit dernières années, je me suis consacré entièrement au développement de la Ville et à la confirmation de sa notoriété tant à l’échelle régionale que nationale. Pour les deux prochaines années, le conseil municipal devra poursuivre le travail amorcé, tout en planifiant le Beauharnois 20/30. »

Depuis 2009, les réalisations du conseil municipal sous la gouverne de Claude Haineault ont été nombreuses et marquantes pour le développement de la Ville de Beauharnois.

« Avec l’arrivée de l’autoroute 30, il fallait agir rapidement afin de multiplier les retombées économiques, tant industrielles que commerciales et résidentielles, tout en profitant de l’occasion pour établir des partenariats avec les villes avoisinantes. C’est ainsi que ce sont réalisés notamment les Jeux du Québec de 2011 et la Régie des sports de Beauharnois-Châteauguay. Les chicanes de clocher avec nos voisins sont terminées », d’affirmer M. Haineault.

Pour expliquer l’efficacité du redéploiement industriel, Claude Haineault a rappelé l’excellente collaboration de Rio Tinto Alcan. La grande entreprise qui a agi en bon citoyen corporatif après l’annonce de son départ de la région. Rio Tinto Alcan avait cédé 75 % de ses actifs à la Ville pour 1 $. De plus, l’entreprise a décontaminé rapidement le site à ses frais. Ce qui a permis l’arrivée du gérant européen de l’hébergement Web OVH et de plusieurs autres compagnies. La négociation et concrétisation de l’achat de terrains d’Hydro-Québec a aussi été souligné comme étant un élément crucial dans l’essor que connaît la zone industrielle de Beauharnois.

Différents investissements, réalisés ou en voie de réalisation, génèrent à eux seuls des revenus supplémentaires de 3 720 000 $ en taxes industrielles, 800 000 $ en taxes commerciales et près de 700 000 $ en taxes résidentielles, soit plus de 5 millions $ de revenus supplémentaires annuels favorisant l’allègement du fardeau fiscal des Beauharlinois.

Au-delà des statistiques, il y a des humains et Claude Haineault a profité de l’occasion pour remercier plusieurs personnes, dont les différents élus au conseil municipal de Beauharnois (ceux de 2009 à 2013 et les conseillers actuels).

« Je remercie tout d’abord les membres du conseil qui m’ont accompagné dans cette belle aventure et qui par leur dévouement, leur confiance en l’avenir et leur volonté de travailler en équipe sont les premiers responsables des succès actuels de Beauharnois. Merci aux employés de la Ville qui m’ont accueilli chaleureusement en 2009 et qui ont été les premiers à mettre la main à la roue pour sortir Beauharnois de l’inertie. Merci également à ceux et celles qui se sont joints à nous et qui ont cru à l’avenir de Beauharnois. »

M. Haineault a tenu à remercier particulièrement les trois DG de la Ville qui se sont succédés ; Manon Fortier en 2009, Alain Gravel, et Julie Fortin depuis bientôt 3 ans.

Claude Haineault n’a pas d’intérêt pour la politique à des niveaux supérieurs. Pour lui c’est au niveau municipal que ça se passe. « Il n’y a rien de comparable avec une ville ».

Pour le maire Claude Haineault, c’est mission accomplie :

« Après 8 ans au service des Beauharlinois, le temps est venu de rentrer à la maison, de rejoindre Nicole ma conjointe qui m’a supporté au cours de toutes ces années et avec qui je pourrai réaliser de nouveaux rêves. »

Claude Haineault reste en poste jusqu’à la fin de l’année. Il nous a d’ailleurs assuré que plusieurs belles nouvelles pour les Beauharlinois seront dévoilées sous peu. L’annonce de son départ de la vie politique le 31 mai vise à permettre à plus de gens possibles de réfléchir à l’opportunité de se porter candidat à la mairie.

La Ville est en mode croissance et recherche un capitaine pour son éventuel plan stratégique Beauharnois 20/30.

____________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Politique Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Nouvelle carte routière et touristique de Beauharnois-Salaberry Nouvelle carte routière et touristique de Beauharnois-Salaberry
1er Tournoi de golf bénéfice au profit de Beauharnois en santé 1er Tournoi de golf bénéfice au profit de Beauharnois en santé
Beauharnois au fil de l’eau… et au fil du temps Beauharnois au fil de l’eau… et au fil du temps
Nouveaux modules de jeux pour plusieurs parc de Beauharnois Nouveaux modules de jeux pour plusieurs parc de Beauharnois

Une réponse à "Pas de nouveau mandat pour le maire Claude Haineault"

  1. Edwina Therrien dit :

    Bonne retraite tu vas nous manquer. Wow merci pour tout ce que t’as fait. Tu est un très bon maire. On va pas avoir mieux c’est sur… Merci pour tout… bye

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.