Le 2.0 à l’honneur aux Soirées théâtrales improvisées

 Sophie_Caron-STI-15-mars-2013-photo-INFOSuroit(Marie-Ève Rochefort) – Vendredi dernier (15 mars), la deuxième Soirée théâtrale improvisée (STI) de l’année a presque fait salle comble au Théâtre de poche du Collège de Valleyfield. La présence de la joueuse étoile de la Ligne nationale d’improvisation, Sophie Caron, y était peut-être pour quelque chose. Il s’agissait d’ailleurs de son deuxième passage aux STI.

Pour l’occasion, le metteur en scène de la soirée, Alexandre Daneau, a décidé de tenter une expérience avec le thème de l’univers 2.0.

Il faut comprendre que le comédien professionnel de la région n’utilise ni Facebook, ni Twitter. Il était donc encore plus étonnant de le voir explorer le sujet. Il a toutefois expliqué, d’entrée de jeu, qu’il voulait mettre en lumière ce que représentent ces réseaux sociaux pour lui : l’individualisme.

Une nouvelle approche

Les Soirées théâtrales improvisées représentent un concept qui mêle le théâtre et l’improvisation. Alexandre Daneau a voulu y ajouter une composante : le cellulaire. Les directives entre le metteur en scène et les comédiens, de même qu’avec les techniciennes Mylène Julien et Vanessa Gagné, ainsi que le musicien Luc Dumouchel ont donc été effectuées à l’aide de l’outil de communication. Le public pouvait même y participer en apportant des idées par messages textes. Le concept était fort intéressant, mais des modifications devront être apportées afin de rendre le résultat encore meilleur.

improvisateurs-metteur-en-scene-animateur-musicien-STI-15-mars-2013-photo-INFOSuroitLes comédiens Mathieu Niquette, Dominic Massicotte, Benjamin Couture, Maxime Gervais, le metteur en scène Alexandre Daneau, le musicien Luc Gervais, les improvisatrices Sophie Caron et Maude Lemire-Desranleau ainsi que l’animateur Étienne Legault étaient de la distribution de la STI du vendredi 15 mars.

Facebook

Lors de la première improvisation, le metteur en scène a voulu mettre l’emphase sur les différentes fonctionnalités du réseau social, tout en démontrant à quel point l’humain y devient individualiste. Les comédiens ont, à tour de rôle, lancé différents statuts que l’on pourrait retrouver sur la page de n’importe qui.

comediens-STI-15-mars-2013-photos-INFOSuroitPeu à peu, les personnages ont interagi entre eux. Les improvisateurs étaient immobiles, ce qui a eu pour effet de mettre l’importance sur leurs paroles, toute plus égocentriques les unes que les autres.

S’en est ensuite suivi l’histoire d’un couple et de leurs enfants.

Tout se passait sur Facebook : des messages privés aux statuts parfois lourds de sens, la relation entre les 2 amoureux est passée de «c’est compliqué» à «célibataire».

Outre les réactions des parents, la scène a mis en évidence le désarroi des enfants face à cette nouvelle. Bref, ce fut une belle image de ce qu’est devenue, selon certains, notre société après l’envahissement des réseaux sociaux : impersonnelle.

Twitter

La deuxième improvisation de la Soirée théâtrale improvisée se voulait une démonstration de ce qu’est Twitter selon Alexandre Daneau : « un réseau social démocratique, mais cruel. Pour être certain d’y avoir un bon nombre d’abonnés, il faut susciter l’attention, autrement, on disparaît simplement de la Twitosphère ». Le metteur en scène a donc proposé à chacun des comédiens d’enfiler la peau d’un personnage qui tente de « survivre » sur Twitter. Lorsqu’un faisceau de lumière s’allumait au dessus de la tête d’un improvisateur, il devait émettre un commentaire. Si celui-ci intéressait Daneau, le personnage allait apparaitre de nouveau. Autrement, son sort serait de rester dans le noir.

STI-15-mars-2013-photos-INFOSuroitOn a donc eu droit à une astrologue, une jeune Campivalensienne, un fanatique des restaurants Subway, le gérant de la chanteuse Lorie, un fauteur de trouble s’inventant un cancer afin de multiplier ses abonnés ainsi qu’un « nerd » racontant les détails de ses péripéties quotidiennes. C’est d’ailleurs ces deux derniers qui ont survécu au choix d’Alexandre Daneau. L’improvisation nous a alors prouvé ce que le metteur en scène tentait d’expliquer en entrée de jeu : en raison d’une soif de devenir populaire, l’honnête citoyen osera traiter le pape de pédophile sur la Twitosphère, ce qui aura pour effet de faire augmenter très rapidement son nombre d’abonnés, mais il recevra aussi un lot impressionnant de commentaires haineux.

STI-comediens-15-mars-2013-photos-INFOSuroitCommunication par cellulaires

C’est lors de la troisième improvisation que l’on a vraiment compris l’approche que Daneau tentait d’exploiter avec les cellulaires. Le public a été invité à envoyer des messages textes aux comédiens et ceux-ci devaient s’en écrire entre eux. La scène a mis en évidence trois couples ayant comme plan de souper ensemble.

On nous a d’abord présenté les personnages afin de savoir à qui l’on avait affaire, pour ensuite les réunir autour d’une table.

À ce moment, les spectateurs ont assisté à une avalanche de messages textes. Malheureusement, faute d’avoir joué chacune de ses conversations, du moins, de nous avoir montré de quoi il en retournait, l’intervention d’Alexandre Daneau aura été nécessaire afin de les expliquer au public. On nous apprendra alors la rupture d’un des couples, la formation d’un nouveau, les insultes envoyées à l’une, les échanges entre un drogué et son revendeur, etc. Bien que le concept fût intéressant, rappelons-nous qu’il existe une maxime fort importante en improvisation : « On ne veut pas le savoir, on veut le voir ». À la défense du metteur en scène, il s’agissait d’un test. Une fois les modifications apportées, le cellulaire pourrait devenir un outil des STI.

La prochaine Soirée théâtrale improvisée, sous la mise en scène de Maxime Gervais, devait avoir lieu le 22 avril. Toutefois, il se pourrait que la date soit déplacée pour qu’elle coïncide avec les Fêtes internationales du théâtre du Collège de Valleyfield. Les détails seront affichés sur la page Facebook des STI.


Share
Posté dans: Culture, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Une programmation variée pour la 44e saison de Valspec Une programmation variée pour la 44e saison de Valspec
Élections : Débat des candidats de Salaberry-Suroît au Collège de Valleyfield Élections : Débat des candidats de Salaberry-Suroît au Collège de Valleyfield
Le Football Noir et Or toujours invaincu cette saison Le Football Noir et Or toujours invaincu cette saison
Marc-André Loiselle nommé président du comité de gestion du Football Noir et Or Marc-André Loiselle nommé président du comité de gestion du Football Noir et Or
L’artiste Louise Laforme vous invite à Profiter du moment à la galerie d’art de la MRC L’artiste Louise Laforme vous invite à Profiter du moment à la galerie d’art de la MRC

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.