La clinique juridique téléphonique du JBM est de retour

Afin de répondre aux questions d’ordre juridique de la population québécoise, la Clinique juridique téléphonique du Jeune Barreau de Montréal (JBM) est de retour pour une 36e édition. Les 24 et 25 avril prochains, entre 9 h et 16 h, des avocats bénévoles seront au bout de la ligne pour donner aux citoyens des conseils juridiques gratuits par téléphone ainsi que de l’information sur les divers modes de prévention et de règlement des différends qui s’offrent à eux. Le JBM met en place ce service sans frais en partenariat avec le Barreau du Québec et le CAIJ.

Que ce soit via par la conciliation ou la médiation, le recours à la justice participative permet de régler plusieurs problématiques en plus de contribuer au désencombrement du système judiciaire.

En effet, « une solution créative et participative peut s’avérer la meilleure avenue pour régler un conflit, dépendamment de la situation. Les avocats sont des partenaires d’affaires qui peuvent soutenir et orienter une personne vers des solutions adaptées à son cas. Dans un esprit de solidarité, des bénévoles seront donc disponibles pour donner de l’information sur les divers modes de prévention et de règlement des conflits en plus de répondre aux questions juridiques les 24 et 25 avril prochains», déclare Me Mylène Lemieux, présidente du JBM.

Instigateur du projet, le JBM offre ce service deux fois par année depuis 2018 avec le soutien de plus d’une centaine d’avocates et avocats bénévoles et la collaboration du Jeune Barreau de Québec et de l’Association des Jeunes Barreaux de Région (AJBR). Plus de 3 000 appels de citoyens ont été reçus dans le cadre de cette initiative au cours de l’année 2020. Les questions les plus fréquemment posées regroupent les préoccupations reliées à la famille, au bon voisinage, à la consommation de biens, au travail et à la gestion des successions.

« Le Barreau du Québec est heureux de s’associer à nouveau à la Clinique juridique du JBM », déclare le bâtonnier du Québec, Me Paul-Matthieu Grondin. « Le Barreau soutient la justice participative qui permet d’économiser temps et argent ainsi que le stress d’une éventuelle comparution en cour. De plus, la justice participative maximise les chances pour les parties d’obtenir un taux de satisfaction élevé quant à la résolution de leur litige. »

L’accessibilité à la justice

Fondé en 1898, le JBM regroupe les avocat.e.s de dix ans et moins de pratique à Montréal, soit plus de 5 000 membres. Il est de ce fait une des plus grandes associations de jeunes avocats au monde, en termes de nombre pour une seule ville. Sa mission est double. D’une part, il veille à défendre et à promouvoir les intérêts de ses membres. D’autre part, il fournit de façon bénévole des services de consultation et d’information juridique auprès de différents segments de la population et organise des activités de bienfaisance. Dans l’ensemble, il vise à améliorer l’accessibilité à la justice et à contribuer au bien-être collectif.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Grand Châteauguay - Roussillon, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , ,

Vous aimeriez:

Procureur recherché à la Ville de Châteauguay Procureur recherché à la Ville de Châteauguay
Le programme RénoRégion, un soutien financier à la rénovation Le programme RénoRégion, un soutien financier à la rénovation
Cours à distance et accès Internet haute vitesse Cours à distance et accès Internet haute vitesse
Autre manifestation d’importance pour sauver le Centre mère-enfant Autre manifestation d’importance pour sauver le Centre mère-enfant
Nouveau tunnel piétonnier et cycliste à Vaudreuil-Dorion Nouveau tunnel piétonnier et cycliste à Vaudreuil-Dorion

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.