Fleuve Saint-Laurent : Cri d’alarme américain et canadien

(Jonathan Archambault) – Denis Lapointe, maire de Salaberry-de-Valleyfield, et ses acolytes de l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent lancent un cri d’alarme aux gouvernements américains et canadiens.

Les membres de l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent (AVGLSL) étaient réunis jeudi dernier à Niagara Falls en Ontario pour leur assemblée annuelle.

En conférence de presse jeudi Denis Lapointe et les membres de l’Alliance ont lancé cri d’alarme aux gouvernements américains et canadiens en leur réclamant une intervention immédiate de leur part dans le dossier de la protection des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent.

Les maires de cette coalition, qui regroupe plus de 80 municipalités au Canada et aux États-Unis, demandent essentiellement aux deux gouvernements d’unir leurs efforts dans ce dossier délicat afin d’arriver à une stratégie commune dans laquelle ces derniers s’engageraient à investir un montant global de 760 millions.

Selon les membres de l’Alliance, le modèle de l’Initiative de restauration des Grands Lacs (GLR), mis en place par les autorités américaines, devrait servir de modèle de référence.

Cette mesure, dans laquelle le gouvernement américain a investi 475 millions en 2010, permet la réalisation de projets de protection et de restauration, non liés à l’infrastructure, dans les cours d’eau des Grands Lacs. Ce qui représente un investissement approximatif de 15 $ par habitant du territoire du bassin des Grands Lacs puisqu’on estime que 32 millions de citoyens américains y vivent.

-Le Canada fait figure de parent pauvre-
À titre comparatif, le gouvernement a dépensé 65 millions, en 2010, pour des projets similaires, soit 50 millions pour les Grands Lacs et 15 millions pour le fleuve Saint-Laurent. Cette somme équivaut à un investissement d’environ 3,42 $ par habitant sur 19 millions de citoyens qui vivent dans la zone des grands lacs et du fleuve Saint-Laurent.

Donc, l’AVGLSL exhorte le gouvernement canadien à égaler le ratio d’investissement de son homologue ce qui ferait augmenter sa contribution à 285 millions.

La coalition considère donc que ces investissements des gouvernements sont primordiaux afin que les collectivités des Grands Lacs et du Saint-Laurent puissent réagir aux énormes défis qui les guettent comme la dégradation des lacs Érié et Ontario, la protection des rives, la préservation des marécages et autres habitats côtiers ainsi que l’adaptation des villes aux changements climatiques.

La contribution financière des deux gouvernements viendrait en quelque sorte étoffer les efforts déployés par les autorités municipales pour la réalisation de programmes et d’activités pour la protection et la restauration de ces milieux aquatiques.

-Denis Lapointe salue le dynamisme des collectivités et cède sa place à la présidence-
D’ailleurs, le maire de Salaberry-de-Valleyfield a profité de la conférence de presse pour souligner l’implication des villes et de leurs citoyens dans ce dossier. « Les maires et leurs collectivités continuent de démontrer du leadership en ce qui a trait aux Grands Lacs et au Saint-Laurent et les activités qui seront mises en relief lors de l’assemblée annuelle à Niagara Falls prouvent encore une fois notre volonté d’agir ».

L’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent est une coalition binationale constituée de plus de 80 maires, de représentants locaux au service des Premières Nations et des différents paliers gouvernementaux ainsi que de militants qui ont cœur la promotion, la protection des cours d’eau des grands lacs et du fleuve Saint-Laurent.

En terminant signalons que l’assemblée générale annuelle était la dernière présidée par Denis Lapointe, maire de Salaberry-de-Valleyfield. Le nouveau président du conseil d’administration est Brian McMullan, maire de St. Catharines en Ontario. Il a à son tour un mandat d’un an à la présidence de l’Alliance.

Régis Labeaume maire de Québec a été élu sur le comité exécutif. Il pourrait donc vraisemblablement aspirer à la présidence dans deux ans.


Share
Posté dans: Affaires, Environnement, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Frette ou tablette – Une exposition houblonnée au MUSO Frette ou tablette – Une exposition houblonnée au MUSO
Fermeture de la route 338 à Saint-Zotique du 21 au 28 septembre Fermeture de la route 338 à Saint-Zotique du 21 au 28 septembre
Claude DeBellefeuille presse la Voie maritime à respecter ses engagements Claude DeBellefeuille presse la Voie maritime à respecter ses engagements
Projets de modernisation de réseaux municipaux d’eau potable Projets de modernisation de réseaux municipaux d’eau potable
Célébrez la Semaine de l’arbre et de la biodiversité du 20 au 26 septembre Célébrez la Semaine de l’arbre et de la biodiversité du 20 au 26 septembre

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.