Deux nouveaux mentors d'affaires se joignent à l'équipe du Suroît-Sud

Le Journal Saint-François – 24 février 2010

L’équipe des mentors d’affaires de la SADC du Suroît-Sud présente Ronald Brideau c.a. et Robert Guilbeault à titre de nouveaux mentors.

En plus d’avoir été conseiller et maire de la municipalité de L’Assomption, M. Brideau a cumulé plus de 30 ans d’expériences professionnelles au sein d’entreprises, de sociétés parapubliques et de cabinets de comptables. Après avoir travaillé dans des domaines si diversifiés, ce mentor connaît très bien tous les rouages d’une bonne gestion financière et opérationnelle. Soucieux d’aider les autres, M. Brideau s’est joint à l’équipe des mentors d’affaires après avoir lu un récent article sur le sujet. « Je sais que mes années d’expérience seront bénéfiques aux entrepreneurs de notre région », mentionne-t-il.

Pour sa part, M. Guilbeault a œuvré dans le secteur alimentaire pendant plus de 30 années. Il a acquis des connaissances en gestion et en développement des affaires. Le mentorat d’affaires l’a intéressé lorsqu’une de ses connaissances lui a parlé du mentorat d’affaires du Suroît-Sud. «Je suis heureux de pouvoir aider des hommes et des femmes d’affaires qui  passent par où j’ai moi-même passé », énonce-t-il.

Depuis 2003, la SADC du Suroît-Sud a offert le mentorat d’affaires, reconnu et accrédité par la Fondation de l’entrepreneurship, à 90 entrepreneurs des MRC de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent. Le service consiste à jumeler un entrepreneur (le mentoré) avec un entrepreneur plus expérimenté (le mentor) qui le motive et qui l’aide à améliorer ses compétences. Le but est d’accroître la réussite des mentorés, et de diminuer les erreurs parfois coûteuses. « Pour l’équipe des mentors, c’est le savoir-être du mentoré qui nous intéresse, et non son savoir-faire », fait remarquer Marie-Claude Dufresne, mentor.

La durée d’une entente de jumelage est au minimum de 12 mois, question de donner le temps d’atteindre un degré d’intimité par une fréquence constante de rencontres. Quant au taux de réussite, il est de près de 73% des entrepreneurs qui franchissent le cap de cinq ans d’existence lorsqu’ils sont jumelés avec un mentor (source : service de mentorat d’affaires de la Fondation de l’entrepreneurship).


Share
Posté dans: Nouvelles générales Marqueurs: , , , , ,

Vous aimeriez:

Le Tome 5 sur le patrimoine industriel de Beauharnois-Salaberry est disponible Le Tome 5 sur le patrimoine industriel de Beauharnois-Salaberry est disponible
La relance des milieux de vie au coeur du Fonds régions et ruralité La relance des milieux de vie au coeur du Fonds régions et ruralité
La MRC de Beauharnois-Salaberry remporte le Prix Patrimoine Culture Montérégie La MRC de Beauharnois-Salaberry remporte le Prix Patrimoine Culture Montérégie
12 récipiendaires se partagent le Fonds culturel 2022 12 récipiendaires se partagent le Fonds culturel 2022
Emploi en développement culturel à la MRC Emploi en développement culturel à la MRC

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.