Des pousses de fines herbes pour lutter contre la violence

pousses fines herbes sensibilisation contre violence ecole Arthur-Pigeon photo courtoisie CLSCL’école secondaire Arthur-Pigeon à Huntingdon se positionne contre la violence faite aux femmes. Depuis quelques jours et jusqu’au 6 décembre l’école Arthur-Pigeon a mis sur pied une initiative en collaboration avec le Carrefour Jeunesse-emploi (CJE), CALACS La Vigie et Résidence-Elle, et soutenu par le Comité Sensibilisation violence et intimidation de la Table Jeunesse et le Comité Violence conjugale et agression sexuelle qui regroupe de nombreux autres partenaires.

L’école Arthur-Pigeon s’implique dans le mouvement social pour démystifier la violence et appuie la cause des 12 jours d’action pour commémorer la tuerie du 6 décembre 1989 à l’école Polytechnique de Montréal. Événement tragique dans lequel 14 femmes avaient trouvé la mort. Encore aujourd’hui, le 6 décembre 1989 marque l’anniversaire de la pire tuerie en milieu scolaire de l’histoire du Canada.

Le 23 novembre dernier lors de la rencontre de parents de l’école secondaire de Huntingdon, des petites pousses de fines herbes ont été remises, pour rappeler que « la vie est fragile et qu’il faut en prendre soin ».

Distribution grand public le 6 décembre

ecole Arthur-Pigeon sensibilisation contre violence fines herbes photo via CLSCCette activité de sensibilisation est organisée dans le cadre des 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes. D’ailleurs d’autres pousses de fines herbes seront distribuées un peu partout dans la région jusqu’au 6 décembre.

Notons que les pousses proviennent des Jardins de la résistance, la coopérative d’agriculteurs locaux de la région du Haut-Saint-Laurent située à Ormstown.

Également en décembre, les élèves de 5e secondaire pourront vivre l’expérience des Corridors de la violence amoureuse. L’univers d’un jeune couple où la violence s’installe peu à peu dans la relation. Cette activité de sensibilisation vise à sensibiliser les élèves aux signes précurseurs de la violence amoureuse, à améliorer les connaissances des élèves de manière à ce qu’ils puissent reconnaitre les différents types de violence. C’est aussi un moyen d’outiller les élèves afin qu’ils puissent vivre des relations amoureuses harmonieuses, basées sur le respect et sans violence.

D’autres activités seront organisées d’ici la fin du mois de décembre sur les heures du diner à l’école pour poursuivre la sensibilisation entourant la violence et l’intimidation.

En plus des nombreux partenaires déjà énumérés, ces activités de sensibilisation à l’école Arthur-Pigeon, sont appuyées par différents organismes, dont la Maison des jeunes de Huntingdon, Pacte de Rue, Espace Suroit, la Sureté du Québec (SQ), l’Antichambre, et le CLSC.

Pour suivre toutes les activités en lien avec cette belle initiative, vous pouvez visiter la page Facebook École Arthur-Pigeon.


Share
Posté dans: Communautaire, Éducation, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Don majeur de Desjardins en appui à la Fondation de l’Hôpital du Suroît Don majeur de Desjardins en appui à la Fondation de l’Hôpital du Suroît
Environnement : Plastiques no6 et styromousse enfin récupérés grâce à Pyrowave Environnement : Plastiques no6 et styromousse enfin récupérés grâce à Pyrowave
Écoles primaires et hausse de l’effectif – La consultation est amorcée à la CSVT Écoles primaires et hausse de l’effectif – La consultation est amorcée à la CSVT
Un don majeur pour la Fondation de l’Hôpital du Suroît Un don majeur pour la Fondation de l’Hôpital du Suroît
La CSVT déploie son Plan d’engagement vers la réussite La CSVT déploie son Plan d’engagement vers la réussite

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.