Des journaux de la région pourraient disparaitre

Hebdos-de-Chateauguay-Valleyfield-du-Haut-St-Laurent-et-plus-logos(Jean-Pierre Major) – La nouvelle était attendue, le 28 mai le Bureau de la concurrence du Canada a finalement rendu son rapport sur la transaction de 75 millions de dollars pour l’achat de 74 journaux régionaux de Québecor (Sun Media Québec) par Transcontinental (TC Media). La transaction intervenue le 5 décembre dernier est autorisée à la condition que TC Media accepte de se départir de 34 hebdomadaires et journaux régionaux jugés de trop dans le portefeuille de l’entreprise par les analystes du Bureau de la concurrence.

La liste des 34 journaux mis en vente pour une période de 60 jours comprend quatre journaux de la Montérégie-Ouest; Châteauguay Express, Valleyfield Express, Roussillon Express et le Journal Agri-Vallée.

12 des 34 publications étaient déjà la propriété de TC Media. La plupart de ces “Express” avaient été créés en 2011 dans le seul but de pour répliquer à l’achat par Québecor des Hebdos Montérégiens. Avait suivi l’arrivée du Sac-Plus de Quebecor pour répliquer au Publi-Sac de Transcontinental. La situation avait profité largement aux annonceurs réguliers de circulaires et des hebdomadaires locaux. Il y a eu guerre de prix et baisse des tarifs publicitaires. Par contre l’ajout de nouveaux médias traditionnels dans certains marchés a aussi diminué l’impact de ceux-ci.

-Un rééquilibrage des marchés en vue-

La transaction intervenue en décembre dernier et maintenant approuvée par le Bureau de la concurrence du Canada permettra à Transcontinental de réajuster ses opérations en région en mettant le focus sur la rentabilité.

Depuis décembre dernier, la machine à rumeur se faisait aller sur la fermeture éventuelle de plusieurs des hebdomadaires d’ici et d’ailleurs. Les marques de commerce des anciens Hebdos Montérégiens comme Le Soleil (Châteauguay et Salaberry-de-Valleyfield) ou Le Saint-François ont une valeur marchande et une crédibilité plus grande que les nouveaux venus “Express” nées en 2011.

Transcontinental (TC Média) a fait son choix, mais le Bureau de la concurrence lui donne quand même un délai de 60 jours pour tenter de vendre 34 des 154 publications de l’entreprise. Par souci d’indépendance, c’est une entreprise externe, le bureau de comptables Mallette, qui a le mandat de voir à trouver des acheteurs pour ces 34 publications.

Passé ce délai, Transcontinental sera vraisemblablement libre de procéder à la fermeture.

L’autre détail à régler est de fermer la transaction sur le plan financier avec Québecor (Sun Media Québec). Cette étape devrait être une formalité.

Par la suite ce sera l’intégration des employés et le choix de nouveaux patrons sur les scènes locales et régionales. Pour certains employés, il faudra malheureusement se trouver un autre boulot. Avec la fermeture de certains journaux, il est normal de penser qu’il y aura un ajustement à la hausse des tarifs. Certains gens d’affaires ont été prévoyants en signant pour leur(s) entreprise(s) des ententes à long terme.

________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Affaires/Finance, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Du nouveau sur le Quartier général virtuel de Salaberry-de-Valleyfield Du nouveau sur le Quartier général virtuel de Salaberry-de-Valleyfield
Cliniques de dépistage à Delson, Beauharnois, Châteauguay et Les Cèdres Cliniques de dépistage à Delson, Beauharnois, Châteauguay et Les Cèdres
Partagez un chocolat chaud pour deux bonnes causes Partagez un chocolat chaud pour deux bonnes causes
Opération Alcool-Drogues : 8 barrages routiers érigés par le SPC Opération Alcool-Drogues : 8 barrages routiers érigés par le SPC
Entraves à la circulation sur l’autoroute 30 à Châteauguay Entraves à la circulation sur l’autoroute 30 à Châteauguay

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.