Cent mots, une pièce où l’on aborde les tabous sans gêne

Troupe-ecole-et-metteur-en-scene-Cyndi-Trudel-Haineault-presente-Cents-Mots-College-Valleyfield-photo-INFOSuroit(Marie-Ève Rochefort) – La troupe-école de théâtre du Collège de Valleyfield en a probablement surpris plus d’un grâce à la pièce Cents Mots, un montage dramatique des textes de Kick et de Rouge Gueule, de l’auteur Étienne Lepage. Les comédiens Francis Lecavalier, Shanna Caissie Chartrand, Vicky Langlois, Jérémie Paradis, Alex Vaudrin Demers et Jade Archambault, sous la mise en scène de Cyndi Trudel Haineault, nous ont fait découvrir six personnages qui en avaient gros sur le cœur.

Avant même que la pièce commence, un bénévole nous met en garde qu’il est fort probable que l’on ressente de fortes émotions tout au long de la pièce et nous conseille de « garder ça en dedans ». Ce qu’il faut comprendre, c’est que les textes d’Étienne Lepage révèlent un langage très cru et violent. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que lors de la première, des spectateurs ont émis des commentaires haut et fort en réponse à certaines scènes.

Il ne s’agit pas d’une histoire en continu, mais plutôt une série de tranches de vie, d’expériences vécues par les différents personnages. On nous raconte parfois la douleur d’une rupture amoureuse, tantôt les conséquences d’un triangle amoureux ou même, la peur qu’occasionne l’intimidation. On met aussi en lumière, par l’entremise d’un grand monologue, qu’être laid, c’est la pire chose qui puisse nous arriver.

Le choix de ces deux textes était une évidence pour Cyndi : « Je voulais que les jeunes jouent quelque chose qui leur ressemble, qui leur parle et qui soit actuel. » D’un autre côté, le fait que la mise en scène permette un contact intimiste entre le spectateur et le comédien n’est pas anodin : « Je voulais d’abord que la pièce soit jouée dans un espace éclaté, mais j’ai décidé de présenter le tout de façon à ce que ça frappe dans la face du public! » ajoute-t-elle. Son pari semble réussi puisque les discussions ne manquaient pas à la suite de chacune des trois représentations.

Toutes les scènes se passent à l’intérieur ou autour d’un abribus qui a été entièrement construit par l’équipe. La raison en est fort simple : « Le but était de faire vivre des moments privés dans un univers public » ajoute la metteuse en scène. La pièce Cent mots représente donc une tribune pour ces jeunes adolescents qui ont un besoin d’exprimer tout ce qui leur passe par la tête.

Selon Cyndi, la première série de représentations s’est déroulée presque sans anicroche. On peut donc se fixer de fortes attentes en vue du 9 au 11 mai, alors que la pièce sera présentée de nouveau au Théâtre de Poche du Collège de Valleyfield. On peut d’ailleurs s’attendre à quelques nouveautés : « C’est Francis Lecavalier qui se chargera de composer la majorité des chansons utilisée pour créer la trame sonore. Il y aura aussi l’ajout d’une scène. Finalement, seulement quatre des six personnages affichent clairement leur fantasme au public. Un des objectifs pour la deuxième série de représentations sera de leur en trouver un » ajoute la metteuse en scène.

Les comédiens de Cent mots semblent donc faire fi des tabous. On aborde des sujets actuels qui règnent dans la vie des adolescents sans gêne et sans filtre. Soyez prêts à être choqués, touchés, offusqués, ébranlés devant l’excellent travail de la troupe-école et de Cyndi Trudel Haineault.


Share
Posté dans: Culture, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La langue française en vedette en septembre à Vaudreuil-Dorion La langue française en vedette en septembre à Vaudreuil-Dorion
Courtoisie et le partage de la route encouragés à Salaberry-de-Valleyfield Courtoisie et le partage de la route encouragés à Salaberry-de-Valleyfield
Tourisme, histoire et spectacle multimédia : Les bons esprits sont libérés… à la chapelle Tourisme, histoire et spectacle multimédia : Les bons esprits sont libérés… à la chapelle
Un grand succès pour les 23es Fêtes internationales du théâtre au Cégep Un grand succès pour les 23es Fêtes internationales du théâtre au Cégep
Pour les 4 ans et plus : Un autre monde au Centre Multisports Pour les 4 ans et plus : Un autre monde au Centre Multisports

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.