Autre étape vers le développement économique de Beauharnois

Ce matin (mardi) à la salle du conseil municipal de la Ville de Beauharnois plusieurs intervenants qui ont à cœur le développement économique s’étaient donné rendez-vous pour l’annonce d’une entente officielle.

Le directeur général de Beauharnois Alain Gravel, était aux côtés du maire de Beauharnois Claude Haineault, du maire de Salaberry-de-Valleyfield et président du conseil d’administration du Centre local de développement (CLD) Beauharnois-Salaberry, Denis Lapointe et de la directrice générale du CLD Joanne Brunet.

Beauharnois possède maintenant un service de développement-
En regard avec son Plan de développement stratégique Beauharnois 20/20, la Ville de Beauharnois accueillera dans ses bureaux une équipe du CLD Beauharnois-Salaberry. Cette nouvelle ressource sera dédiée aux affaires de la deuxième ville en importance sur le territoire de la MRC de Beauharnois-Salaberry. Le conseiller au développement économique et son personnel seront sur place dès la fin novembre.

Le maire Claude Haineault est évidemment très fier de cette annonce qui coïncide avec l’arrivée, dans 14 mois, de l’autoroute 30 et qui confirme l’importance du Plan stratégique de développement Beauharnois 20/20 et son objectif d’avoir 20 000 de population en 2020.

Devant les gens présents de la Ville de Beauharnois et du CLD, M. Haineault a montré sa grande connaissance des éléments du Plan stratégique de développement Beauharnois 20/20. Les atouts de la ville sont indéniables :

  • Un lien ferroviaire commercial vers les États-Unis via CSX;
  • Centrale hydroélectrique à la fine pointe;
  • La Voie maritime du Saint-Laurent;
  • L’Autoroute 30 qui sera là sous peu et 3 entrées/sorties;
  • 20 millions de pieds carrés disponibles maintenant en zone industrielle;
  • L’aménagement d’une piste cyclable de la Marina au parc Régional de Beauharnois-Salaberry;
  • Une nouveau quartier résidentiel avec espaces verts en lieu et place de l’ex-gare de triage CSX;
  • Et plus encore.

L’entente avec le CLD Beauharnois-Salaberry est économique. Il est moins onéreux pour Beauharnois d’utiliser des ressources dédiées à la Ville via le CLD, que de faire cavalier seul. Trois espaces de travail seront donc aménagés pour les représentants de l’organisme à même les bureaux administratifs de l’hôtel de ville de Beauharnois.

Des projets il y en a beaucoup tant au point de vue touristique, résidentiel que commercial et industriel. D’énormes défis attendent Beauharnois d’ici l’ouverture de la 30 et pour les années à venir. Cela prend donc une équipe sur place pour travailler quotidiennement à cette croissance. “Les années noires de Beauharnois sont terminées”, a même souligné Monsieur Haineault.

Tout avance très vite comme le rôle prépondérant que prendra la Place du Marché au centre-ville de Beauharnois. Claude Haineault a annoncé que 100 000 $ étaient alloués depuis la semaine dernière pour doter la Place du Marché d’un toit.

“Les yeux du Québec sont tournés vers notre région”
En tant que président du conseil d’administration du CLD Beauharnois-Salaberry, Denis Lapointe a salué la « nécessaire planification du développement » que Beauharnois a mise sur pied avec son Plan stratégique Beauharnois 20/20. Le maire de Salaberry-de-Valleyfield a tenu à rappeler les nombreuses collaborations entre les deux villes et il a souligné que les bureaux du CLD à Beauharnois permettront aussi de se rapprocher des autres municipalités du territoire comme Sainte-Martine et Saint-Urbain-Premier. “Le CLD sera plus en mesure de répondre aux besoins spécifiques de chaque municipalité qui composent la MRC” a ajouté Denis Lapointe.

M. Lapointe a mentionné aussi que “Les yeux de l’ensemble du Québec sont tournés vers notre région. Nous avons de l’espace et la vision pour permettre un bon développement durable”.

Joanne Brunet, la directrice générale du CLD Beauharnois-Salaberry a pris brièvement la parole afin de remercier les gens présents dont plusieurs membres du conseil d’administration comme François Rabeau, le directeur général du CSSS du Suroît.

Elle a rappelé, à juste titre, que les derniers soubresauts de l’économie nous avaient moins affectés puisse que la région y avait goûté avant les autres. Mme Brunet a souligné que le processus d’embauche est en cours. La date limite pour postuler est le 28 octobre prochain (voir INFOSuroit.com – Emploi).

Avec cette nouvelle et la récente inauguration des travaux de déménagements de la gare de triage de CSX dans le parc industriel, on sent vraiment qu’il y a un souffle nouveau sur la Ville de Beauharnois.


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Le Père Noël débarque à la Place du marché de Beauharnois Le Père Noël débarque à la Place du marché de Beauharnois
La géolocalisation des autobus exo disponible dans le Sud-Ouest La géolocalisation des autobus exo disponible dans le Sud-Ouest
Un poste de technicien en approvisionnement ouvert à la Ville de Beauharnois Un poste de technicien en approvisionnement ouvert à la Ville de Beauharnois
7 décembre : Châteauguay, une histoire de Noël 7 décembre : Châteauguay, une histoire de Noël
On s’emballe pour l’achat local dans Vaudreuil-Soulanges On s’emballe pour l’achat local dans Vaudreuil-Soulanges

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.