La digue de la centrale des Cèdres est sécuritaire

centrale-des-cedres-2014-et-digue-pres-parc-regional-des-iles-de-St-Timothee-photo-courtoisie-Hydro-Quebec

La centrale hydroélectrique des Cèdres en 2014 – Photo courtoisie Hydro-Québec

(JPM) – Hydro-Québec tient à rassurer la population de Salaberry-de-Valleyfield, secteur Saint-Timothée, et des Cèdres : la digue de la centrale des Cèdres est sécuritaire. Hydro-Québec souhaite procéder à des travaux afin d’assurer la pérennité de l’ouvrage pour les décennies à venir. Des audiences du BAPE sont en cours depuis quelques semaines en lien avec les travaux souhaités par l’organisme dans le but d’améliorer l’étanchéité de la digue. Cette mise au point survient notamment à la suite de la publication de TVA Nouvelles Travaux requis pour éviter une catastrophe à Salaberry-de-Valleyfield diffusée le 23 mars.

« La sécurité du public n’est aucunement menacée par l’état de la digue », insiste Josée Boudreault, Directrice, Barrages et infrastructures. « Nous voulons procéder à des travaux préventifs, pour éviter de devoir intervenir de façon précipitée dans l’avenir. Ces travaux visent à améliorer l’étanchéité et la stabilité de la digue, ainsi qu’à minimiser le risque d’érosion de sa fondation. »

Même dans l’article de la chaîne de télévision, Pierre Chevrier, directeur général de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield mentionnait ne pas être inquiet.

Scénario improbable

« Dans le cadre de la Loi sur la sécurité des barrages, Hydro-Québec, comme tous les autres propriétaires de barrages, se doit de réaliser une évaluation de sécurité à une fréquence établie. Nous devons réaliser un scénario de bris de barrage et communiquer les conséquences aux autorités locales », explique François-Pierre Gaudreault, Directeur Production, Beauharnois-Gatineau.

« Ce scénario est hautement hypothétique et improbable. De plus, il n’est valable que sur une courte période de l’année », a tenu à ajouter M. Gaudreault.

Il faut savoir préciser aussi que conformément à la Loi sur la sécurité civile et au Règlement sur la sécurité des barrages, Hydro-Québec communique périodiquement un sommaire du plan des mesures d’urgence aux autorités locales. Le plan des mesures d’urgence des autorités locales prend en compte le risque qui y est déclaré, tout comme les risques associés à toutes les industries sur le territoire.

Dans son communiqué, Hydro-Québec tient à rappeler aux populations de la région du secteur Saint-Timothée et de Les Cèdres que la digue ne représente aucun risque pour la sécurité publique.

Suite des audiences le 26 mars aux Cèdres

La commission du Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE) tiendra la deuxième partie de l’audience sur le projet de réfection de la centrale des Cèdres à compter de lundi prochain (26 mars) dès 19 h, à la salle des Bâtisseurs du Pavillon des bénévoles, du 145, rue Valade, Les Cèdres.

Pour plus d’information sur le projet de réfection de la digue de la centrale des Cèdres, consultez ce lien du site Web d’Hydro-Québec.

___

Sur le même sujet, vous pouvez lire ou relire :


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Valleyfield, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Cure de jeunesse dans plusieurs parcs municipaux de Salaberry-de-Valleyfield Cure de jeunesse dans plusieurs parcs municipaux de Salaberry-de-Valleyfield
Un service sans contact à la bibliothèque Armand-Frappier et ses succursales Un service sans contact à la bibliothèque Armand-Frappier et ses succursales
CEZinc et ses employés font don de 80 000 $ à 15 organismes locaux CEZinc et ses employés font don de 80 000 $ à 15 organismes locaux
Réouverture graduelle des modules de jeux, du skateplaza et du parc canin à Valleyfield Réouverture graduelle des modules de jeux, du skateplaza et du parc canin à Valleyfield
L’unité de dépistage de la COVID-19 se déplace à la Salle des Moose de Valleyfield L’unité de dépistage de la COVID-19 se déplace à la Salle des Moose de Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.