47 500 $ pour la restauration de l’église Russeltown à St-Chrysostome

La députée de Huntingdon, Claire IsaBelle, a annoncé au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, qu’une somme de 47 590 $ sera versée pour la restauration d’un immeuble à caractère religieux dans la circonscription de Huntingdon. Ce montant servira à restaurer les volets des fenêtres de l’Église unie Russeltown, située à Saint-Chrysostome.

Claire IsaBelle, députée de Huntingdon, a visité l’église unie Russeltown en compagnie de Gregg Edwards, président du CA.

La somme consentie aujourd’hui fait partie de l’enveloppe totale de 15 M$ du Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux, annoncée récemment par la ministre de la Culture et des Communications pour l’année 2021-2022.

« Afin de rappeler notre passé et de nourrir notre mémoire, nous devons protéger ce patrimoine qui constitue un outil de connaissances privilégié sur l’histoire du Québec, explique Mme Roy. Ce patrimoine n’est pas seulement religieux, il est aussi culturel et social. En effet, les lieux de culte ont joué et jouent encore aujourd’hui un rôle majeur en matière de cohésion sociale et les citoyens s’y retrouvent pour des activités non seulement religieuses, mais également communautaires et très souvent culturelles. »

Un bâtiment historique de grande valeur

En finançant la restauration et la requalification de bâtiments à caractère religieux qui sont propres à l’identité québécoise, le gouvernement du Québec désire préserver un précieux héritage qui contribue à la beauté des villages.

« Cette aide financière accordée permettra de préserver ce joyau architectural qui fait partie du paysage de Saint-Chrysostome depuis près de deux siècles, affirme Mme IsaBelle. Accompagnée de M. Gregg Edwards, président du conseil d’administration, j’ai eu la chance de visiter l’église unie Russeltown qui a été érigée en 1826 et fondée par Mme Mary Ball Forbes. Elle se distingue par sa blancheur et ses volets verts qui font d’elle un bâtiment historique d’une grande valeur. Cette charmante église attire le regard des nombreux touristes qui passent par la rue Notre-Dame et elle est souvent le point de mire des photographes. C’est important d’investir dans nos édifices patrimoniaux, car c’est garder bien vivantes notre histoire et notre culture. »

Sur l’ensemble du territoire québécois, 73 projets seront réalisés grâce à ce montant. Rappelons que le Programme d’aide à la restauration du patrimoine religieux du Québec permet de financer jusqu’à 80 % des coûts des projets ayant préalablement fait l’objet d’un processus de sélection rigoureux du Conseil du patrimoine religieux du Québec.


Share
Posté dans: Culture, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales Marqueurs: , , , ,

Vous aimeriez:

Claire IsaBelle inaugure un bureau satellite à Saint-Chrysostome Claire IsaBelle inaugure un bureau satellite à Saint-Chrysostome
Le Matou Noir reçoit 30 000 $ pour favoriser le patrimoine immatériel Le Matou Noir reçoit 30 000 $ pour favoriser le patrimoine immatériel
22,5 M$ pour des infrastructures municipales 22,5 M$ pour des infrastructures municipales
Du verre récupéré transformé en vitrail Du verre récupéré transformé en vitrail
Restauration des clochers de la basilique-cathédrale Sainte-Cécile Restauration des clochers de la basilique-cathédrale Sainte-Cécile

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.