Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS Courriel

La coalition pour l’avenir de François Legault – Le Billet de Guy Leclair, député de Beauharnois

(Guy Leclair – 17 novembre 2011) – Ça y est! La marmotte est sortie de sa tanière et a enfin vu son ombre. François Legault et ses caquistes ont donc enfin confirmé qu’ils daignaient désormais jouer selon les mêmes règles que tout le monde.

François Legault prétend mettre sur pieds un parti politique afin de travailler pour l’avenir du Québec. Un examen plus minutieux de sa démarche nous permet cependant de constater qu’il cherche plutôt à assurer son propre avenir politique.

-Un chèque en blanc de 10 ans au fédéral-

La proposition la plus décourageante du caquiste en chef est sans contredit son intention de ranger sous le tapis pour une décennie la pertinence de l’appartenance du Québec à la fédération canadienne.

Cette prise de position est d’autant plus choquante qu’au moment où François Legault était ministre du Parti Québécois, il faisait partie des plus pressés à sortir le Québec du carcan canadien. Ce dernier a parcouru le Québec pour y prononcer des discours concernant l’ingouvernabilité d’un Québec-province et le ralentissement économique que provoque le maintien du Québec dans le Canada. Le grand manitou des caquistes a même insisté pour publier un budget d’un Québec souverain dans lequel il démontrait qu’en accédant à la souveraineté, le Québec verrait ses finances publiques bonifiées de 17,1 milliards de dollars en 5 ans!

Mais à quoi bon se battre pour ses convictions, semble se dire notre ami François, si cela pouvait nuire à son élection? Plutôt faire le dos rond, s’écraser et se contenter des miettes que nos amis canadiens accepteront bien de nous laisser. Voilà donc ce que nous proposent les caquistes : découragez-vous, acceptez servilement la réalité et acceptez donc une fois pour toute que le Québec soit géré comme un gros ministère plutôt que comme une nation. François Legault innove donc en devenant candidat au poste de premier sous-ministre du Québec!

Cette position est en outre doublement dommageable puisqu’elle condamne le Québec à évoluer au sein d’un pays qui lui ressemble de moins en moins. Dans un billet précédent, j’ai mentionné quelle était la vision d’avenir du gouvernement conservateur, lequel a été massivement rejeté par le Québec, mais plébiscité par le reste du Canada : plus d’armée, plus de prisons, plus de pétrole et moins de français. J’aurais également pu ajouter plus de monarchie et moins de respect pour la démocratie, mais je considérais que la coupe était déjà bien assez pleine…

Et François Legault, au même moment, de se vanter d’envoyer le signal que pour au moins 10 ans, le Québec ne réclamera rien, ni fédéralisme renouvelé ni souveraineté! Croit-il vraiment que, dans ce contexte, les conservateurs vont se gêner pour poursuivre leur transformation du Canada en un nouveau pays qui ressemble davantage au Texas qu’au Québec? Il s’agit indiscutablement du pire moment pour abdiquer devant nos responsabilités.

Le caquiste suprême aimerait bien que les Québécois lui emboîtent le pas dans son défaitisme et son déni de la réalité, mais ces derniers ne sont pas dupes. Ils savent très bien que ce n’est pas parce qu’on ignore un problème que ce dernier va disparaître comme par enchantement. On ne peut pas non plus nous permettre d’accorder à la tumeur encore 10 ans pour qu’elle puisse prendre de l’expansion avant de se résoudre à la traiter. Dans 10 ans il sera trop tard.

Voilà pourquoi j’ai confiance que le peuple québécois aura beaucoup trop de fierté pour laisser son avenir entre les mains d’un aspirant au poste de premier sous-ministre. Les Québécois méritent mieux que la résignation comme principal moteur de développement. Et ils se battront pour leur avenir, pas pour celui de François Legault.

Guy Leclair, député de Beauharnois

Assemblee-nationale-logo-publie-par-INFOSuroit-com_

 

 

 

_____________________________

Vous pouvez lire ou relire les Billets précédents de Guy Leclair :


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Billet Guy Leclair, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Parc industriel de Beauharnois – début des travaux au sud l’A30 Parc industriel de Beauharnois – début des travaux au sud l’A30
Un Salon des Artisans à Beauharnois Un Salon des Artisans à Beauharnois
Environnement : Héritage Saint-Bernard reçoit Serge Bouchard Environnement : Héritage Saint-Bernard reçoit Serge Bouchard
Nouvelle convention pour les pompiers de Beauharnois Nouvelle convention pour les pompiers de Beauharnois

3 Réponse à "La coalition pour l’avenir de François Legault – Le Billet de Guy Leclair, député de Beauharnois"

  1. Gino Lemoine dit :

    @Claude Perron Voilà ce que j’aime entendre, un propos qui se base sur des faits et de la logique, ce que vous avancez est réfléchi. Ce n’est pas simplement une agitation d’épouvantail pour faire peur au monde. Bravo pour votre propos, pour votre explication du cynisme des citoyens, vous êtes vraiment dans le mille!

  2. Claude Perron dit :

    Je pense qu’il serait important d’insister davantage sur le fond du « programme » de la CAQ plutôt que d’attaquer la personne de François Legault (ses contradictions, ses « trahisons », ses intentions, etc.). Par exemple le fait de proposer que les profs soient payés au rendement est complètement contre-productif, voire carrément injuste: les profs travaillant dans les écoles dont les élèves proviennent de milieux privilégiés et qui ont un taux de réussite élevé, tout en ayant éventuellement à travailler moins, auraient une hausse de salaire, alors que ceux et celles qui enseignent dans les milieux socio-économiquement faibles et qui doivent travailler comme des forcenés sur tous les plans, dans des conditions souvent difficiles et qui connaissent malgré tout des résultats généralement faibles subiraient une baisse de salaire!). À titre d’exemple de textes axés sur le fond, voir ceux de Michel David (Le Devoir du 15 novembre) ou celui de Josée Boileau (dans le Voir du 16 novembre). Les débats centrés sur la personne sont justement ceux qui tendent à cultiver le cynisme des citoyens.

  3. Gino Lemoine dit :

    @ Monsieur Guy Leclair, J’aimerais avoir un retour sur mes réflexions que je me pose suite à votre long propos sur M. François Legault et les Caquistes. Pourquoi vouloir toujours dénigrer les autres partis et leurs positions au lieu de simplement faire mieux et vous élever au-dessus des autres partis? Pourquoi M. Legault aurait absolument besoin de la politique s’il est vraiment indépendant de fortune comme je l’entendis dire partout? Est-ce qu’une personne n’a pas le droit de changer d’avis dans sa vie? Vous parlez aussi de créer un peuple, qui va nous y mener? Pauline, une autre, un autre, encore un autre et un autre encore, à moins que…
    Le problème avec votre parti c’est qu’il s’enfonce de plus en plus, qu’il n’y a pas d’idée nouvelle, qu’il veut absolument démoniser les autres partis et ne pas laisser son chef gouverner. C’est assez facile de faire cela mais ce n’est pas très à avantageux pour le parti et loin d’être constructif.
    Ne venez pas m’accuser de ne pas être indépendantiste car je l’ai été très profondément, j’aurais pris les armes s’il l’aurait fallut dans le temps pour voir mon rêve se réaliser. J’aurais aimé voir un Québec qui gère et vit de ses ressources naturelles incroyables, un Québec ouvert sur le monde, un Québec qui devient un vrai leader en environnement, qui investit en recherche et développement pour faire mieux que le Canada Anglais à ce chapitre. Le peuple aurait été vraiment très fier!
    Le problème est que votre parti s’amuse à montrer la sortie à ses chefs un après l’autre, au lieu d’avoir développé un Québec fort lorsqu’il était au pouvoir.
    Je souhaite au prochain parti provincial qui se fera élire d’avoir simplement l’objectif suivant en tête : On arrête de jouer à la victime, on se roule les manches, on remet le Québec sur ses rails! Qu’on soit dans le Canada ou pas, ça n’a pas d’importance, on le fait et c’est tout!
    Quand le Québec sera sur les rails, les gens comprendront que nous avons vraiment des élites à la barre. Ils feront alors confiance. Est-ce que je donnerais un chèque en blanc à votre parti pour l’indépendance du Québec? Oubliez cela tout de suite! Faites vos preuves, après on verra… :-)
    Comment faire pour remettre le train sur les rails en quelques étapes?
    Enlever les programmes que l’on a pas les moyens de se payer; Assurance parentale, garderies à 7$, grosses retraites des fonctionnaires que l’on paie de nos poches en grande partie et à votre propre pension que vous toucherez aussi dans l’avenir.
    Laisser l’argent dans les poches des contribuables. Gérér nous même nos ressources naturelles au lieu de les donner aux autres. Créer des projets d’avenir et un fond monétaire pour les jeunes qui vont souffrir de nos abus sur le système. Effacer notre belle dette avant de vivre l’irréversible. Arrêter la corruption.
    Je le sais c’est la faute des libéraux! c’est la réponse à laquelle je m’attends, c’est ce que j’entends en chambre lorsque je vois les partis se lancer des injures d’un bord à l’autre de la chambre, mon père est plus fort que le tien. Han! Han! Est-ce seulement sous les libéraux qu’il y a eu de la corruption ou des créations de programme trop dispendieux pour nous.
    Comment voulez-vous avoir confiance en un parti ou l’autre dans ces conditions?
    Mon commentaire n’est pas un appui à M. Francois Legault, je mettrai ma petit croix à la bonne place le jour du vote et je voterai pour celui qui le mérite ce jour là!
    Ce n’est pas non plus un désaveu envers vous personnellement mais beaucoup à l’endroit de votre parti sans chef et sans réelle âme.
    Pourquoi ne pas changer le système politique au complet, on pourrait voter pour un premier ministre dans un premier temps et pour le député de notre région dans un deuxième temps, je crois alors que tous les gens auraient intérêt à travailler ensemble réellement, ce ne serait pas seulement pour aider leur parti mais pour faire de son mieux et pour se faire ré-élire, On pourrait augmenter le salaire des élus, je n’aurais pas de problème avec cela, les enveloppes brunes ou les grosses jobs pour plus tard dans une entreprise privée des amis du parti, ça serait peut-être chose du passé.
    Dans le fond pourquoi avoir des partis? Pour les voir se tirer les cheveux et pour mettre des étiquettes dessus, gauchiste, parti de droite, indépendant, fédéraliste, illiogique, caquiste… on verra.
    Je sais, je suis un idéaliste et après… J’aime mieux rêver un peu que subir le cauchemar que l’on voit dans les journaux à tous les jours et à la télé tous les jours.
    Les gens de la région semblent être content de votre travail, je ne vous lance pas de pierre mais je voulais apporter mon son de cloche sur la situation générale au Québec,
    Je n’aime pas que les gens qui essaient de niveler par le bas me dise comment penser, si vous ne changez pas cette situation et si vous n’êtes pas capable de faire mieux, je ne miserai sûrement pas sur vous.
    Sur ce M. Leclair, mes salutations les plus distinguées.
    PS : Excusez s’il y a des fautes d’orthographes mais je n’ai pas d’assistant payé qui peut corriger mes fautes.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2014 INFOSuroit.com. Tous droits réservés.