La vidéo Pour quelques minutes de bonheur du comité des usagers du CSSS du Suroît reconnue par Québec

La chapelle du Centre d’hébergement Docteur-Aimé-Leduc recevait la visite de plusieurs personnes dont la ministre déléguée aux Services sociaux, Dominique Vien pour le lancement officiel d’une Boîte à outils pour briser l’isolement des personnes âgées.

Madame Vien a précisé qu’elle était partie de Québec hier matin pour saluer cette belle initiative.

Produite par le comité des usagers du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Suroît, la trousse comprend entre autres la merveilleuse vidéo Pour quelques minutes de bonheur et un dépliant à l’intention des proches des personnes résidant en centre d’hébergement.

INFOSuroit.com vous avait d’ailleurs présenté le tout il y a quelques semaines. Les familles des usagers des centres d’hébergement Cécile-Godin à Beauharnois et Docteur-Aimé-Leduc à Salaberry-de-Valleyfield avaient eu des copies de cette vidéo extraordinaire juste avant Noël.

Martine Goyette l’instigatrice du projet et représentante du Comité des usagers du CSSS du Suroît a précisé que le tournage a eu lieu l’automne dernier.

Plus de 1 000 copies en DVD ont été effectuées.

Des remerciements particuliers ont été adressés aux résidents Jean-Baptiste Blais, Simone Hébert et Mario Tremblay, aux familles de Noël Bernard, Mariette Boudrias, Marie-Ange-Parent et la Famille Dion.

Madame Goyette a aussi remercié les bénévoles Claudette Reid  et Francine Wealput ainsi que les membres du personnel soit le docteur Michel Alain, Claudette Giguère (directrice Réseau personne en perte d’autonomie), Nicole Girard (chef de département), Johanne Laurin (préposée aux bénéficiaires), ainsi que les infirmiers Joël Rochefort et Isabelle Vallée.

Outre la ministre déléguée aux Services sociaux Dominique Vien, d’autres intervenants ont pris la parole hier (vendredi) après-midi dont la députée de Soulanges et Whip en chef du gouvernement Lucie Charlebois.

Cette dernière a mentionné « Je suis très fière que ce projet initié par des gens de la région soit couronné de succès et je félicite celles et ceux qui y ont pris part et qui ont accepté, avec générosité, de livrer des témoignages aussi évocateurs qu’instructifs ».

Le président-directeur-général de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie Yvan Gendron a, pour sa part, souligné que « les gens de mon équipe ont été impressionnés en regardant cette vidéo ».

Le CSSS du Suroît qui gère tant bien que mal une croissance énorme avec un volume très élevé en provenance de Vaudreuil-Soulanges est donc capable de faire parler de lui pour ses belles réalisations. Avec Pour quelques minutes de bonheur, on recentre sur l’humain tout le système de santé.

De son côté le directeur général François Rabeau a tenu a rappelé aux gens présents, incluant les représentants gouvernementaux, les valeurs qui priment au CSSS du Suroît soit :

  • Le respect et la reconnaissance de la personne qui reçoit les services;
  • Le travail en équipe;
  • L’engagement de chacun (bénévoles, familles et personnel);
  • La créativité;
  • Un milieu convivial.

Je souhaite vraiment que la Boîte à outils pour briser l’isolement des personnes âgées ou en perte d’autonomie du Comité des usagers du CSSS du Suroît fasse des petits. À nouveau bravo à tous les gens impliqués de près ou de loin.

J’espère maintenant que le Ministère de la Santé et des Services sociaux va vraiment donner son appui au CSSS du Suroît notamment en se basant sur ses valeurs de « respect et reconnaissance de la personne qui reçoit les services ».

Pour ceux qui n’ont pas encore vu la vidéo Pour quelques minutes de bonheur, la voici de nouveau. Elle a une durée de près de 20 minutes. Prenez le temps de la regarder comme il le faut et surtout de la partager) :


Share
Posté dans: Beauharnois, Communautaire, Nouvelles générales, Santé, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Les cols bleus et blancs s’entendent avec la Ville de Beauharnois Les cols bleus et blancs s’entendent avec la Ville de Beauharnois
Activités culturelles originales : ateliers de création d’arts numériques Activités culturelles originales : ateliers de création d’arts numériques
Annie Bergeron nouvelle directrice générale de la Chambre de commerce Annie Bergeron nouvelle directrice générale de la Chambre de commerce
De nouvelles bornes de recharge rapide pour VE à Beauharnois De nouvelles bornes de recharge rapide pour VE à Beauharnois
Hiver 2020 : une programmation diversifiée à la Cité des Arts et des Sports Hiver 2020 : une programmation diversifiée à la Cité des Arts et des Sports

4 Réponse à "La vidéo Pour quelques minutes de bonheur du comité des usagers du CSSS du Suroît reconnue par Québec"

  1. Céleste Presseault dit :

    Ce documentaire illustre bien la tragédie créée par l’isolement. Bien qu’entouré de nombreux résidents et employés, le sentiment d’abandon est très présent. Mais malgré tout, ils continuent à espérer et à vouloir donner et partager une partie d’eux-même avec l’autre. C’est à cela que je veux croire: je veux que dans l’absurdité de cette vie, les gens continue à espérer et partager. Que les gens fragiles, usés, oubliés, continuent à croire qu’ils ont un rôle et de la valeur. Que ceux à l’opposé de cet état fassent preuve d’altruisme, de générosité et d’empathie. Merci Martine et tes collègues pour cette belle rencontre et sensibilisation sur notre rôle dans la société.

  2. Kathleen Mc Rae dit :

    Bravo ! Bravo pour l’initiative et surtout pour le temps qui pour nos aînés se défile si lentement ! La solitude est l’un des maux qui sont ignorés et pour lequel aucun médicament ne viendra soulager la douleur du cœur. J’ai vu ma mère, ma marraine et ma tante (mère de Martine) et d’autre membres de ma famille terminer leurs jours dans un centre pour personnes âgées. Nous devrions plutôt dire pour “personnes seules” ! Ma marraine m’a dit un jour où je l’ai trouvée à regarder par une petite fenêtre au bout d’un couloir, elle était seule et semblait si triste, elle me dit alors ; “Je ne te souhaite pas de vivre ça ma fille”, mes journées se passent à attendre la mort. “QUELLE TRISTESSE !! Elle est décédée à l’âge de 97 ans après 10 ans de solitude et à se souvenir des moments passés dans son village, là où elle était heureuse ! J’aurais tellement pouvoir faire plus pour elle !! Merci Martine pour ta générosité et ta grandeur d’âme, chaque gestes posés est un pas de plus vers le bien-être de nos aînés !!

  3. Jean-Pierre Rathé dit :

    Message pour Martine Goyette, Bravo Martine, Je reconnais tout ton dynamisme et je te remercie de cette démarche !

  4. Régis Tellier dit :

    Très touchant le vidéo! Bravo pour l’initiative et aux personnes impliquées dans ce beau projet. Le volet humain est très présent et cela renforce le message. Merci pour cette prise de conscience.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.