POUR QUELQUES MINUTES DE BONHEUR – Un plaidoyer pour le CSSS du Suroît

(Jean-Pierre Major) – Le domaine de la santé ne connait pas ses meilleures années, mais il existe encore des gens qui s’impliquent et y travaillent avec passion. C’est rare, mais ça se voit encore et dans notre région en plus ! Le Comité des usagers du Centre de santé et des services sociaux (CSSS) du Suroît a réalisé un vidéo positif et attachant.

Cela fait du bien de voir qu’on est capable de respecter l’être humain par les temps qui courent. Je souhaite donc partager avec vous ce petit film (19 minutes) que j’ai trouvé par hasard.

POUR QUELQUES MINUTES DE BONHEUR a été produit par le Comité des usagers du CSSS du Suroît, pour les usagers, les parents, amis et membres du personnel des Centres d’hébergement Cécile-Godin et Docteur-Aimé-Leduc à Beauharnois et Salaberry-de-Valleyfield.

On y découvre plusieurs éléments contraires à ce qui fait la manchette dans les médias. On y voit du personnel attentionné, sensible et à l’écoute des usagers. Des médecins, des infirmiers, infirmières, des préposés(es) aux bénéficiaires, des bénévoles, des humains qui parlent avec émotion des résidents. Usagers et membres du personnel témoignent à cœur ouvert. Malgré le rythme effréné de la vie, tous parlent de l’importance des visites, l’importance d’adopter une attitude positive face à la maladie. Il faut, si j’ai bien compris, passer l’humain avant la maladie.

Au delà des déficits, des calculs comptables du gouvernement qui paye à l’acte en bonifiant les institutions qui sont profitables et en pénalisant les Centres de santé et des services sociaux qui se battent pour concilier budgets et services humains, il y a la réalité. Avec ce vidéo, le CSSS du Suroît fait la preuve qu’il est dans une classe à part, que son personnel est différent, dévoué et à l’écoute des usagers. Cette approche a au moins le bonheur de montrer que l’on est capable en 2011, de se soucier de l’être humain. Chapeau au Comité des usagers du CSSS du Suroit. Je crois que le partage de ce petit film pourrait même aider dans le recrutement de personnel.

Petit message à nos députés provinciaux du Suroît et au dynamique Comité de mobilisation des citoyens pour l’Hôpital du CSSS de Vaudreuil-Soulanges, de grâce usez de vos contacts, l’Hôpital du Suroît a besoin de ressources financières pas seulement pour des gens de Beauharnois-Salaberry, mais aussi pour les gens de Vaudreuil-Soulanges (qui n’auront pas d’hôpital avant plusieurs années), pour les gens du Haut-Saint-Laurent qui utilisent des ressources du CSSS du Suroît.  Je vous demande de prendre le temps de regarder la vidéo jusqu’au bout et vous verrez qu’il y des gens qui méritent qu’on se casse la tête pour trouver des solutions humaines et non des solutions basées sur une couleur politique ou des critères comptables. On parle d’humains ici, de nos parents et nos amis. Un petit effort POUR QUELQUES MINUTES DE BONHEUR :

Ce document vidéo et un dépliant sont disponibles pour les familles. Le lien est sur le site Internet du CSSS du Suroît sous Comité des usagers. Le dépliant La boîte à outils des proches de personnes en centre d’hébergement peut aussi être téléchargé à partir du site.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Fierté régionale, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Santé, Valleyfield, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Augmentation des prestations spéciales de maladie, le billet de Claude DeBellefeuille Augmentation des prestations spéciales de maladie, le billet de Claude DeBellefeuille
Guignolée – Le Club Lions Ormstown sera au Centre récréatif le 28 novembre Guignolée – Le Club Lions Ormstown sera au Centre récréatif le 28 novembre
Une unité pour accueillir les jeunes adultes polyhandicapés à Beauharnois Une unité pour accueillir les jeunes adultes polyhandicapés à Beauharnois
Emploi : infirmière au pavillon des naissances et au Centre mère-enfant Emploi : infirmière au pavillon des naissances et au Centre mère-enfant
La guignolée du Coin du Partage de Beauharnois se réinvente La guignolée du Coin du Partage de Beauharnois se réinvente

Une réponse à "POUR QUELQUES MINUTES DE BONHEUR – Un plaidoyer pour le CSSS du Suroît"

  1. Caroline Morin dit :

    Bonjour Jean-Pierre, Bravo pour ce beau texte, très touchant! Merci et bonne journée!

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.