Valleyfield souligne les 10 ans de son règlement interdisant les pesticides

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield souligne cette année le dixième anniversaire de son Règlement 222 interdisant tous les pesticides de synthèse en zone urbanisée et résidentielle, dont le glyphosate (ex. : Roundup). En effet, depuis une décennie, seuls les pesticides à faible impact sont permis sur le territoire urbanisé de Salaberry-de-Valleyfield. Si depuis 2011, la Ville émet des avis d’infraction en la matière, son premier règlement date de 2009, faisant de Salaberry-de-Valleyfield une ville pionnière à l’époque en matière de protection des écosystèmes urbains et de ses citoyens contre les pesticides.


Par ses efforts et son assiduité, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield mène une lutte majeure contre l’application des pesticides depuis dix ans : règlementation, équipe dédiée, campagnes de sensibilisation, prélèvements d’échantillons pour contrôle, émissions de constats d’infraction et actions judiciaires avec l’appui d’experts externes. Ce règlement permet d’interdire aux entreprises contrevenantes d’exercer pendant un an sur le territoire de Salaberry-de-Valleyfield afin de les contraindre à prendre au sérieux la règlementation en place pour le bien-être de la collectivité.

Pendant la saison estivale, l’Escouade verte patrouille à temps plein et réalise des prélèvements pour veiller à l’application de la règlementation et assurer la sécurité des Campivallensiens et de leur environnement. Dans sa démarche, la Ville supporte d’ailleurs aussi les citoyens dans leur transition en conseillant des options écologiques.

Du côté industriel,  la collaboration avec la Ville permet une application encadrée et très restreinte. En effet, il peut arriver que des applications très localisées soient exceptionnellement permises, via l’émission d’un permis temporaire d’application, et ce, pour des questions de sécurité uniquement autour de certaines installations et si toute autre intervention ne peut convenir.

Les personnes faisant affaire avec un entrepreneur doivent s’assurer que ce dernier possède un certificat d’enregistrement de la Ville afin d’utiliser des pesticides, même ceux à faible impact, et y compris des engrais. Dans le cas contraire, ces personnes sont en infraction, au même titre que l’entrepreneur. La liste des entrepreneurs certifiée est disponible sur le site Web de la Ville. Tout citoyen qui a des questions sur l’utilisation de certains produits ou sur les alternatives possibles à l’utilisation de pesticides peut faire appel à l’Escouade verte de la fin mai à la fin septembre par téléphone au 450 370-4820.

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield rappelle à ses citoyens que tous les pesticides (insecticides, herbicides, fongicides, etc.), même à faible impact, sont nocifs et ne devraient être utilisés qu’en dernier recours. Ils entraînent la contamination de l’eau, de l’air et du sol, mais ont surtout un impact certain sur la santé de tous à court, moyen et long terme, mais particulièrement sur celle des enfants, des personnes ayant un système immunitaire plus faible et celle des animaux de compagnie. Leur utilisation est donc loin d’être inoffensive.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Opportunités d’emploi chez le Groupe SGM Opportunités d’emploi chez le Groupe SGM
Budget participatif : 5 projets soumis au vote Budget participatif : 5 projets soumis au vote
Cliniques de dépistage sur le territoire du 17 au 21 mai Cliniques de dépistage sur le territoire du 17 au 21 mai
Magasinier(ère) à Salaberry-de-Valleyfield Magasinier(ère) à Salaberry-de-Valleyfield
Les potagers en façade autorisés et encouragés à Valleyfield Les potagers en façade autorisés et encouragés à Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.