Une femme de la région à la tête de l’Université McGill

Suzanne-Fortier-nouvelle-rectrice-Universite-McGill-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit(Marie-Ève Rochefort) – La nouvelle rectrice de l’Université McGill est Suzanne Fortier, une femme de la région qui a longtemps habité Saint-Timothée avant la fusion avec Salaberry-de-Valleyfield.

Depuis que l’on a annoncé sa nomination il y a quelques jours, Suzanne Fortier fait la fierté non seulement des gens de la région de Valleyfield et de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, mais aussi des francophones du Québec.  Mme Fortier sera la première francophone à être à la tête de l’Université McGill. Son travail acharné aura finalement porté fruit.

La nouvelle rectrice a été sélectionnée à l’issue d’une décision unanime du Conseil des gouverneurs de l’institution, à la suite d’une recommandation officielle du comité consultatif formé pour participer à la recherche.

Suzanne Fortier succédera donc à madame Heather Munroe-Blum, la première femme à être à la tête de McGill. Celle-ci terminera son mandat le 30 juin prochain et un principal par intérim sera nommé pour assurer la direction de juillet à septembre. Pendant ce temps, la prochaine rectrice respectera le délai de transition entre son départ du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et son arrivée à l’Université. En effet, l’ancienne résidente de Saint-Timothée y occupait le poste de présidente depuis 2006. Elle a officiellement donné sa démission le 4 mars dernier.

Madame Fortier retournera donc à l’endroit où elle a obtenu un baccalauréat en sciences en 1972 et un doctorat en 1976 avec une liste impressionnante d’accomplissements. Scientifique, professeure et leader universitaire, elle a participé à l’écriture de plus de 80 publications scientifiques, en plus de récolter de nombreux prix, tant sur la scène nationale qu’internationale.

Selon Michel Lapierre, ancien directeur général du Centre local de développement (CLD) Beauharnois-Salaberry, Madame Fortier a passé toute son adolescence à Saint-Timothée, certains se souviendront l’avoir croisé notamment à l’Hôtel Fortier qui appartenait à son père :

« Elle avait le nez dans ses livres tout le temps, alors que les jeunes de son âge s’amusaient à l’extérieur. Bravo pour cette nomination. Tout un exploit, après avoir manqué le poste de Recteur de l’Université de Montréal. Quel beau retour ».

En septembre prochain, l’ancienne Timothoise accédera à son nouveau poste pour un mandat de cinq ans.

Avouons que c’est une excellente nouvelle à annoncer dans le cadre de la Journée internationale de la Femme !

Bravo Suzanne Fortier !


Share
Posté dans: Éducation, Fierté régionale, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

COVID-19 : la situation dans Beauharnois-Salaberry préoccupe la Santé publique COVID-19 : la situation dans Beauharnois-Salaberry préoccupe la Santé publique
Nouveau programme d’aide financière offert par la SADC du Suroît-Sud Nouveau programme d’aide financière offert par la SADC du Suroît-Sud
L’Escouade Verte de la MRC de Beauharnois-Salaberry de retour cet été L’Escouade Verte de la MRC de Beauharnois-Salaberry de retour cet été
Une nouvelle ressource au recensement des entreprises au CLD de Beauharnois-Salaberry Une nouvelle ressource au recensement des entreprises au CLD de Beauharnois-Salaberry
La promotion régionale au coeur du bilan annuel de la MRC de Beauharnois-Salaberry La promotion régionale au coeur du bilan annuel de la MRC de Beauharnois-Salaberry

Une réponse à "Une femme de la région à la tête de l’Université McGill"

  1. Louise Duval dit :

    Félicitation à Suzanne Fortier pour sa nomination comme rectrice de l’Université McGill c’est un beau clin d’oeil pour la communauté de St-Timothée.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.