Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Une année bien remplie pour les Incroyables Comestibles

Jasmine_Kabuya_Racine-ruelle-verte-des-Tisserands-Valleyfield-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Chaque année, depuis maintenant 3 ans, les Incroyables Comestibles de Salaberry-de-Valleyfield s’affairent à transformer les espaces publics campivallensiens en potagers accessibles à tous. L’année 2015 aura été particulièrement chargée pour les soldats de l’environnement qui composent ce regroupement, lesquels auront été en mesure de relever quelques tours de force.

On peut penser au succès des divers ateliers de semis, à la collaboration avec la ville pour embellir les pots sur l’impasse de la rue Tully ou encore à la participation du Centre d’Main de Femmes pour la création d’un nouvel espace de jardinage, notamment.

Jasmine Kabuya-Racine, l’horticultrice qui est derrière la création du mouvement campivallensien, dresse un bilan plus que satisfaisant de l’année qui se termine pour les Incroyables Comestibles.

Benevoles-Incroyables-Comestibles-Valleyfield-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_com« On a eu de belles réalisations comme le partenariat avec la ville pour remplace les plantes décoratives de quatre pots par un mélange décoratif et comestible. La ville nous a fait confiance et, en somme, c’était un succès. L’autre nouveauté est le Centre d’Main de Femmes qui a cousu des pochettes pour faire un aménagement pour les Incroyables Comestibles. Enfin, le fait qu’on soit capable de maintenir et de consolider ce qu’on a bâti est une belle fierté », a-t-elle commenté en entrevue avec INFOSuroit.com.

Le bilan que dresse madame Kabuya-Racine relate notamment les ateliers de semis et de repiquage qui ont impliqué 80 élèves de l’école Marie-Rose, la revalorisation de la ruelle verte des Tisserands par la plantation de courgettes, de cerises de terre et de haricots, la plantation d’arbres fruitiers dans trois milieux de vie dont les habitations Le Phare et le CPE La Campinoise ainsi que l’implication des jeunes du Carrefour jeunesse-emploi Beauharnois-Salaberry pour des séances de désherbages et d’entretien général.

Benevoles-Incroyables-Comestibles-Valleyfield-plantation-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_com« J’ai aimé voir que la ruelle a poussé et de savoir que les gens venaient cueillir. On aime voir que ça pousse bien. On a aussi eu de l’eau à l’école Marie-Rose. Ça faisait deux ans qu’on avait un baril de pluie et il était sec. On a fait la demande d’un robinet et il a été installé à côté du jardin. Ça a facilité l’entretien et ça a été génial », poursuit l’horticultrice.

Des affiches en nouveauté

Une autre belle et pratique nouveauté des Incroyables Comestibles de Salaberry-de-Valleyfield est la création de petites affiches expliquant les différents produits que l’on retrouve dans les jardins.

Affiche-Aubergine-Incroyables-Comestibles-Valleyfield-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_com« On a créé des affiches pour aider les gens à identifier les produits et savoir comment les utiliser. Comme nous les avons ajoutées à la fin de l’été, on ne pourra vraiment mesurer leur impact que l’année prochaine, mais je suis certaine que ça va aider les gens à se dégêner pour cueillir. On offre aussi la possibilité aux gens de télécharger les petites affiches sur notre site Internet afin qu’ils puissent s’improviser Incroyables Comestibles. On voudrait plus d’initiatives citoyennes pour promouvoir l’autonomie alimentaire », précise-t-elle.

Pour ceux qui veulent offrir leur aide, mais qui ne pensent pas avoir suffisamment le pouce vert pour s’improviser Incroyables Comestibles, Jasmine Kabuya-Racine propose d’arroser les espaces aménagés par le mouvement environnemental et d’enlever les mauvaises herbes. L’idée est de profiter des produits sains qu’on y retrouve tout en entretenant ces milieux de partage afin d’en assurer la pérennité.

«  On tente de reconnecter la ville et l’agriculture. Le territoire est tellement riche en agriculture et la ville est si pauvre, les Incroyables Comestibles est une belle façon de connecter ces deux milieux. C’est un peu notre mission de montrer qu’on peut s’approprier l’agriculture et d’être plus proche de la terre », conclut-elle.

__

Les Incroyables Comestibles sont surtout actifs au printemps et durant l’été, faute d’activités durant la saison froide. Jasmine Kabuya-Racine proposait en entrevue l’idée d’ateliers qui pourraient être offerts durant l’hiver avec des sujets comme la germination. Reste à savoir si l’idée sera mise en place.

Sur le même sujet, vous pouvez lire ou relire les articles suivants :

____________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Environnement, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Nouvelle autopompe pour la Ville de Salaberry-de-Valleyfield Nouvelle autopompe pour la Ville de Salaberry-de-Valleyfield
Denis Lapointe confirme qu’il quittera la politique municipale Denis Lapointe confirme qu’il quittera la politique municipale
La tournée Ça prend des femmes comme vous! à Valleyfield La tournée Ça prend des femmes comme vous! à Valleyfield
Chefferie du NPD – Anne Quach appui Guy Caron Chefferie du NPD – Anne Quach appui Guy Caron

Une réponse à "Une année bien remplie pour les Incroyables Comestibles"

  1. Merci Marie-Ève Rochefort pour ce super article! Pour connaître en détails nos actions, projets ou pour s’impliquer, nous vous invitions à visiter notre site https://incroyablescomestiblesvalleyfield.wordpress.com/.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.