Un oncologue à l’Hôpital du Suroît

Hopital-du-Suroit-a-Salaberry-de-Valleyfield-nov-2013-Photo-INFOSuroit_com(Geneviève Boileau) – La direction du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Suroît souhaite informer la population qu’un oncologue sera disponible pour assurer les suivis médicaux nécessaires dès cette fin de semaine (23 et 24 novembre), venant ainsi résoudre la problématique vécue ces derniers jours par une trentaine de patients.

Lyne Daoust, directrice réseau santé physique, résume la situation :

« Notre oncologue est partie en congé de maternité la semaine dernière et nous avions, jusqu’à tout récemment, un médecin remplaçant. Toutefois, à la dernière minute, celui-ci s’est désisté nous forçant à recourir à une alternative de façon urgente. En collaboration avec le Réseau universitaire intégré de santé McGill, un médecin a été trouvé afin qu’il puisse venir, dès ce samedi 23 novembre, rencontrer les patients nécessitant un suivi médical. Nous sommes très sensibles aux préoccupations soulevées et nous procéderons rapidement aux traitements qui ont dû être malheureusement reportés. »

Un autre médecin a aussi démontré un intérêt pour pallier, durant les six prochains mois, l’absence temporaire de notre oncologue. Les modalités entourant son arrivée restent toutefois à être confirmées :

« Nous voulons rassurer la population à l’effet que les patients recevant actuellement des traitements de chimiothérapie continueront de les recevoir à l’Hôpital du Suroît et donc, à proximité de leur domicile. C’est notre priorité », ajoute Lyne Daoust.

Le personnel du CSSS du Suroît s’est déjà mobilisé pour communiquer avec les patients concernés afin de les informer des développements. De plus, des solutions ont été identifiées pour assurer la gestion des nouvelles demandes. La situation évolue positivement et très rapidement.

-28 patients concernés-

Il faut préciser qu’environ 28 patients étaient concernés par cette situation cette semaine. Ceux-ci étaient en attente d’un suivi médical avant de pouvoir poursuivre leurs traitements de chimiothérapie. Quant à la très grande majorité des autres usagers, ils ont poursuivi leurs traitements normalement.

_____________________________________________________________________________

 


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Une clinique de vaccination contre la COVID-19 à Valleyfield Une clinique de vaccination contre la COVID-19 à Valleyfield
750 médecins appuient le comité Sauvons le Centre mère-enfant 750 médecins appuient le comité Sauvons le Centre mère-enfant
Opportunités au sein de l’équipe pandémie du CISSSMO Opportunités au sein de l’équipe pandémie du CISSSMO
Le CISSS de la Montérégie-Ouest lance son balado Le CISSS de la Montérégie-Ouest lance son balado
Visites interdites dans les hôpitaux Anna-Laberge et du Suroît Visites interdites dans les hôpitaux Anna-Laberge et du Suroît

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.