Un autre poste frontalier pourrait fermer

(JP Major) – Jeudi dernier a pris fin la première session parlementaire avec un gouvernement majoritaire de Stephen Harper à Ottawa. Une fin de session houleuse à la Chambre des communes. Le retrait du Canada du protocole de Kyoto a alimenté les discussions et aussi la fermeture de postes frontaliers entre le Canada et les États-Unis.

Après Franklin Centre, le poste douanier de Jamieson’s Line pourra être fermé à Elgin dans le Haut-Saint-Laurent. Le NPD a tout de suite souligné que l’accord sur les frontières négocié en cachette par le gouvernement conservateur a de quoi inquiéter toutes les régions frontalières du pays, car des postes douaniers régionaux risquent de fermer leurs portes, révèlent des documents qui ont coulé dans les médias.

La députée de la circonscription de Beauharnois-Salaberry, Anne Minh-Thu Quach trouve inconcevable que certains postes soient fermés ou que les heures d’ouverture soient réduites, mais en plus, elle s’inquiète de la possibilité que Stephen Harper ferme d’autres postes comme celui de Jamieson’s Line à Elgin (non loin du magnifique pont couvert de Powerscourt sur la rivière Châteauguay).

“Pourquoi les conservateurs s’acharnent sur les petites localités du Québec et du Canada, pour qui ces postes frontaliers constituent ni plus ni moins des poumons économiques?” questionne Anne Quach. Elle ajoute sa surprise, comme nous d’ailleurs et d’autres députés, sur ses échanges entre le Canada et les États-Unis concernant des nouvelles ententes frontalières. «Ces négociations ont été faites derrière des portes closes, dans le secret le plus total, dénonce de son côté le député Pierre Jacob (Brome-Missisquoi). Quand les conservateurs négocient avec le gouvernement américain, ce sont toujours les citoyens ordinaires qui finissent par en payer le prix.»

Depuis le début de la session parlementaire, le NPD a questionné à maintes reprises le gouvernement sur cette question. À chaque fois, les conservateurs ont fait la sourde oreille. Jeudi dernier le NPD a talonné le gouvernement. Outre l’actuel chef Nycole Turmel, le porte-parole néo-démocrate en matière de frontières, Brian Masse a aussi questionné les conservateurs à la Chambre des communes « Le gouvernement n’a clairement pas fait preuve de diligence à l’égard de ces changements proposés aux petits postes frontaliers du pays. Que ces négociations aient été menées en secret pendant plus d’un an est inacceptable. Pourquoi les conservateurs n’ont-ils pas consulté ces communautés? Où est l’analyse de rentabilité? Quels sont les risques pour la sécurité publique? Le NPD s’oppose catégoriquement à ce système mal conçu pour les frontières qui compromet notre économie, la souveraineté canadienne et la sécurité. »

Reste à savoir si le temps des Fêtes apportera une autre vision aux conservateurs. Est-ce réellement l’économie qui est à la base de ces décisions du fédéral ? Une petite visite dans les communautés visées par le plan de fermetures de postes frontaliers serait sûrement une bonne idée.


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Autre manifestation d’importance pour sauver le Centre mère-enfant Autre manifestation d’importance pour sauver le Centre mère-enfant
Parc régional : fermeture du tronçon entre les haltes des Pêcheurs et du Héron Parc régional : fermeture du tronçon entre les haltes des Pêcheurs et du Héron
Plus de 7 000 tonnes de matières organiques récoltées en 1 an Plus de 7 000 tonnes de matières organiques récoltées en 1 an
Travaux : aucun détour sécuritaire pour les cyclistes sous le pont Larocque Travaux : aucun détour sécuritaire pour les cyclistes sous le pont Larocque
Desjardins s’associe à la Semaine nationale du véhicule électrique Desjardins s’associe à la Semaine nationale du véhicule électrique

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.