Travaux de stabilisation des berges dès septembre à Salaberry-de-Valleyfield

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield est fière d’annoncer le début de la première phase des travaux de stabilisation des berges de la Baie-Saint-François pour la fin de l’été. Après avoir obtenu l’autorisation environnementale en mars dernier et suivant l’appel d’offres qui en est découlé, le conseil municipal a octroyé ce mardi le contrat pour l’exécution des travaux à l’entreprise Pronex Excavation Inc., pour la somme de 18,3 M$.

Le ministère de l’Environnement a autorisé la Ville à procéder auxdits travaux sur tous les sites, à l’exception de la rénovation du quai fédéral dans le parc Delpha-Sauvé, des berges de la marina de même que la descente à l’eau du parc Marcil. Des demandes d’autorisation spécifiques seront d’ailleurs déposées pour ces sites ultérieurement.

Le projet

Outre la stabilisation des berges, rappelons que le concept de réaménagement se compose de plusieurs projets riverains visant à faire de Salaberry-de-Valleyfield un lieu de destination prestigieux à l’ambiance unique, à confirmer le positionnement de la ville comme pôle nautique, à bâtir un aménagement urbain durable qui améliore l’accessibilité à la baie, de même qu’à exploiter harmonieusement le potentiel récréotouristique, commercial et institutionnel du centre-ville en vue de favoriser le développement de nouveaux marchés.

Les travaux, rendus obligatoires en raison de l’érosion naturelle, sont aussi l’opportunité de proposer des aménagements bonifiant la qualité de vie, l’attractivité et l’expérience à destination.

« Quiconque circule aux abords de la Baie-Saint-François remarque que l’état des berges se détériore année après année. Avec ce premier appel d’offres, la Ville se doit de prioriser les sites qui se sont le plus dégradés. La réalisation complète du projet prendra donc assurément plusieurs années, mais nous sommes malgré tout très heureux de pouvoir finalement débuter la première phase des travaux. C’est le début d’une nouvelle ère pour notre centre-ville », souligne Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield.

Mesures environnementales

À noter qu’en parallèle des travaux de stabilisation, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield s’est engagée à réaliser un projet de compensation des impacts du projet sur le milieu. Le projet compensation, accepté par le ministère de l’Environnement du Québec et Pêches et Océans Canada, vise la création de récifs artificiels pour les poissons dans le lac Saint-François, vers le secteur de la Ville de Saint-Zotique. Ce projet expérimental est élaboré en collaboration avec la firme EXP et le comité ZIP du Haut-Saint-Laurent. La construction des récifs pourrait commencer dès 2025.

Futur parc Marcil

De son côté, la demande d’autorisation pour la portion terrestre du parc Marcil est toujours en analyse par le ministère de l’Environnement.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , ,

Vous aimeriez:

Plus d’un demi-million de dollars pour le Club de curling de Valleyfield Plus d’un demi-million de dollars pour le Club de curling de Valleyfield
Près de 280 000 $ pour améliorer la sécurité routière dans Beauharnois-Salaberry Près de 280 000 $ pour améliorer la sécurité routière dans Beauharnois-Salaberry
Salaberry-de-Valleyfield en mode Régates Salaberry-de-Valleyfield en mode Régates
La Ville de Salaberry-de-Valleyfield et les cols bleus s’entendent pour 7 ans La Ville de Salaberry-de-Valleyfield et les cols bleus s’entendent pour 7 ans
Entrave à prévoir au pont Larocque du 8 au 19 juillet Entrave à prévoir au pont Larocque du 8 au 19 juillet

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2024 INFOSuroit.com | Politique de confidentialité | Une signature de Zel.