Session d’automne en mode hybride au Cégep de Valleyfield

Alors qu’il devient de plus en plus certain que les mesures sanitaires et de distanciation sociale demeureront en vigueur au-delà de l’été, le Collège de Valleyfield est à pied d’œuvre afin de planifier une session d’automne qui se déroulera en mode hybride.

Différents scénarios seront déployés en fonction des programmes d’études. Ainsi, les cours qui nécessitent des apprentissages en laboratoire ou en ateliers pourront se tenir dans les locaux du Cégep, tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur, alors que les cours théoriques se donneront essentiellement en ligne.

Une organisation qui s’adapte
Depuis le 13 mars dernier, toute la communauté s’est mobilisée afin de terminer la session d’hiver à distance. Les enseignants ont fait preuve d’innovation et d’adaptation, avec l’aide soutenue des équipes du développement pédagogique et des technologies de l’information. Les services aux étudiants ont aussi été maintenus et se sont adaptés afin de fournir aux étudiants les outils nécessaires à la poursuite de leur cheminement.

« Nous avons beaucoup appris de l’expérience des derniers mois et nous saurons mettre à profit les bons coups de cet hiver dans notre plan d’action de l’automne », a assuré la directrice des études, Francine Bélair.

D’ailleurs, soulignons que le Collège de Valleyfield organise des journées pédagogiques en juin, pour les enseignants et les professionnels, afin de partager et enrichir les pratiques gagnantes en enseignement à distance.

Une rentrée en préparation
La planification de la prochaine rentrée scolaire nécessite des changements importants aux pratiques habituelles du Cégep. Les activités d’accueil et d’intégration doivent être entièrement revues, dans la mesure où plusieurs actions devront se tenir à distance. Le défi est d’autant plus grand pour l’accueil des nouveaux admis, pour qui le passage du secondaire au collégial demande déjà une adaptation importante.

« Il est important que les étudiants développent un sentiment d’appartenance avec le Collège et au sein de leur programme d’études. Qu’ils sachent que nous sommes là pour les soutenir et leur offrir des services en conséquence. Une logistique importante est à mettre en place, mais nous avons à cœur d’offrir un environnement éducatif de qualité à tous ceux et celles qui nous ont choisi pour poursuivre leurs études supérieures », de mentionner le directeur général du Cégep de Valleyfield, Marc Rémillard.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, COVID-19, Éducation, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Cliniques de dépistage à Beauharnois, Ste-Barbe, Mercier et Napierville Cliniques de dépistage à Beauharnois, Ste-Barbe, Mercier et Napierville
3 nouvelles cliniques de dépistage sur le territoire 3 nouvelles cliniques de dépistage sur le territoire
Mario Jean au spectacle de la rentrée de St-Stanislas-de-Kostka Mario Jean au spectacle de la rentrée de St-Stanislas-de-Kostka
Cliniques de dépistage à Beauharnois, Pincourt et Huntingdon Cliniques de dépistage à Beauharnois, Pincourt et Huntingdon
Accès Infirmières remet un don de 23 430 $ à la Fondation Anna-Laberge Accès Infirmières remet un don de 23 430 $ à la Fondation Anna-Laberge

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.