Pont Mercier – La solution : Le transport en commun

(Jonathan Archambault) – Le gouvernement du Québec et la MRC de Roussillon ont annoncé, hier lors d’une conférence de presse à Saint-Constant, la création d’un comité de coordination qui aura pour mandat de bonifier l’offre de service des différents transports en commun du territoire afin de minimiser les impacts occasionnés par la fermeture partielle du pont Mercier.

La mairesse de Châteauguay et préfète de la MRC Roussillon Nathalie Simon, ainsi que le député de Châteauguay, ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne et ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques et de l’Accès à l’information Pierre Moreau font partie du Comité de coordination des mesures d’amélioration pour le transport en commun.

Madame Simon était en entrevue au retour à la maison aujourd’hui sur les ondes de la Première Chaîne (95,1). De façon concrète, la mairesse de Châteauguay est sur plusieurs tribunes depuis l’incident qui a causé la fermeture du pont Mercier jusqu’au à la rentrée scolaire en août prochain. L’opportunité est là pour améliorer rapidement le transport collectif qui est la piste de solution privilégiée. D’ailleurs cet après-midi la mairesse de Châteauguay et la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, signaient l’article “500 000 otages” sur Cyberpresse qui résument assez bien l’état d’âme de plusieurs personnes relativement à la situation des ponts entre Montréal et la Rive-Sud.

Des incidences économiques importantes. Heureusement c’est l’été, mais dans quelques semaines…

Si on revient au point de presse d’hier matin, Nathalie Simon a évoqué que « la création du comité de coordination est un pas dans la bonne direction qui va mener à une meilleure collaboration entre les différents acteurs ».

-Un rôle important, mais accessoire-
Bien que le comité, constitué de trois ministres du gouvernement provincial, de la préfète de la MRC de Roussillon, des chambres de commerce de la région, des représentants de l’Agence métropolitaine de transport (AMT), se penchera, dans les prochaines semaines, sur le dossier afin d’améliorer la situation actuelle, il ne sera pas impliqué dans la planification et la réalisation des grands travaux de cet important chantier routier.

D’ailleurs, cette décision du gouvernement va à l’encontre de la position des élus de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) qui avaient réclamé que le nouveau comité puisse y prendre part.

-Des mesures déjà implantées-
Certaines initiatives sont déjà mises en place afin de remédier à la situation problématique et améliorer rapidement la fluidité du transport. Notamment l’ajout de six nouveaux départs des trains de banlieue, mesure qui sera appuyée dans les prochains jours par l’augmentation du nombre de places de stationnement incitatif dans les différentes gares desservant la population de la Rive-Sud. Au stationnement incitatif de Châteauguay, ça sera 60 nouvelles places qui seront ajoutées. D’ailleurs, la hausse du nombre de trains produit déjà des résultats tangibles. Au cours des derniers jours, l’AMT a constaté une hausse d’affluence de 20 % sur la ligne Candiac – Montréal. Enfin, les services de transport de Roussillon et de Richelain ont mis en réserve des autobus pour compenser les retards.

L’implantation de ces initiatives représente les premiers morceaux du puzzle que le Comité de coordination assemblera au cours des prochaines semaines. « Des mesures nécessaires seront prises pour minimiser au maximum les inconvénients liés à la fermeture partielle et temporaire du pont Mercier » a déclaré le député de Châteauguay et ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes, Pierre Moreau lorsque questionné sur la suite des choses.

-Une fermeture pour la sécurité des usagers-
Rappelons que le 14 juin en soirée, le Ministère du Transport du Québec a décidé de fermé complètement une des deux structures du Pont Mercier et ainsi restreindre radicalement la circulation automobile qui se fait à sens unique vers Montréal (matin) ou vers Châteauguay (retour) et de façon très restreinte en dehors des heures de pointe et cela jusqu’à l’automne. La détérioration avancée de plusieurs éléments de la structure, pouvait mettre en péril la sécurité des automobilistes.


Share
Posté dans: Châteauguay, Nouvelles générales, Roussillon, Transport Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Campagne de sensibilisation contre la distribution non consensuelle d’images intimes Campagne de sensibilisation contre la distribution non consensuelle d’images intimes
Une unité pour accueillir les jeunes adultes polyhandicapés à Beauharnois Une unité pour accueillir les jeunes adultes polyhandicapés à Beauharnois
Cliniques de dépistage de la COVID à Ste-Barbe, Les Coteaux, Beauharnois, Châteauguay Cliniques de dépistage de la COVID à Ste-Barbe, Les Coteaux, Beauharnois, Châteauguay
Sensibilisation aux nouvelles limites de vitesse à Châteauguay Sensibilisation aux nouvelles limites de vitesse à Châteauguay
Un défilé de Noël inversé à Châteauguay le 5 décembre Un défilé de Noël inversé à Châteauguay le 5 décembre

Une réponse à "Pont Mercier – La solution : Le transport en commun"

  1. Serge Gamelin dit :

    A qui de droit, Suite à la fermeture d’une partie du pont Mercier pour les poids lourds, à la limitation de la disponibilité du pont dans les deux sens sur un des deux ponts, il serait souhaitable et très intéressant de développer rapidement l’accès à la piste cyclable qui est complétée et finaliser l’ouverture de la piste cyclable sur la partie du pont qui est libre des autos pour le moment, surtout pour l’été. Il est surprenant de voir un bout de piste cyclable tout neuf sur l’approche du pont en direction de Montréal et ne pas être capable de l’utiliser. J’appuie la suggestion d’un cycliste de Châteauguay qui suggère l’ouverture du pont aux cyclistes. Voilà merci et au travail.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.