Parc régional – une nouvelle Halte Maritime inspirée d’un concept original

La Halte Maritime est une nouvelle halte du Parc régional Beauharnois-Salaberry inaugurée aujourd’hui 7 octobre en présence de la préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry et mairesse de Sainte-Martine Maude Laberge, du maire de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux, du directeur des ressources humaines et relations avec la communauté de l’entreprise CEZinc, Jean-François Gagnon, du directeur général du Port de Valleyfield Jean-Philippe Paquin, du représentant de la firme Merlicht, entreprise mandataire pour la conception de la halte, François Allaire, ainsi que plusieurs autres partenaires et collaborateurs, dont des représentants de la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent et de la Municipalité de Saint-Stanislas-de-Kostka.

Pierre Montreuil, conseiller politique au bureau du député du comté de Beauharnois Claude Reid, Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield, Jean-François Gagnon, directeur des ressources humaines et relations avec la communauté chez CEZinc, partenaire financier principal du projet, Maude Laberge, préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry et mairesse de Sainte-Martine, François Allaire de la firme Merlicht, ainsi que Jean-Philippe Paquin, DG au Port de Valleyfield.

La MRC de Beauharnois-Salaberry souligne que l’aménagement de la Halte Maritime a été conçu de manière que les visiteurs aient le goût de s’y arrêter et puissent déambuler dans un environnement invitant, plaisant et convivial. Le concept retenu fait en sorte que les visiteurs, tant marcheurs que cyclistes, soient en mesure de parcourir le site aisément, grâce à des stèles d’interprétation à la fois accessibles, attrayantes et innovantes. Les stèles sont d’ailleurs disposées au sol de manière à représenter la forme d’une vague et leurs couleurs, allant du bleu, rappelant les eaux de la voie maritime du Saint-Laurent, au rouge, pour illustrer les forges industrielles, évoquent la transition historique qui a marqué la région depuis le XIXe siècle jusqu’à nos jours.

La Halte Maritime réalisée grâce à des partenaires de premier plan

À l’image de la Halte des Plaisanciers, inaugurée en 2018 de l’autre côté du pont Larocque à Saint-Stanislas-de-Kostka, la Halte Maritime inauguré le 7 octobre est le fruit d’un partenariat ayant permis de mobiliser le budget de 65 000 $ nécessaire à sa réalisation.

Dans un premier temps, soulignons l’apport financier de 25 000 $ du partenaire principal du projet qu’est l’entreprise CEZinc.

« Nous sommes fiers d’avoir collaboré à ce beau projet qui permettra à la communauté de profiter d’une nouvelle halte sur la piste cyclable, tout en permettant d’apprendre sur l’histoire de l’industrialisation de Salaberry-de Valleyfield » d’affirmer Jean-François Gagnon, directeur des ressources humaines et relations avec la communauté chez CEZinc.

À cet apport financier, s’ajoute une somme de 15 000 $ provenant du ministère de la Culture et des Communications du Québec dédiée au développement d’actions dans le cadre de la promotion de la Stratégie maritime du Québec.

À ces sommes, s’ajoute une aide financière additionnelle de 5 000 $ provenant de la Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent.

« Nous soulignons le succès des collaborations des intervenants pour la création de la Halte Maritime du canal de Beauharnois » d’affirmer Jean Aubry-Morin, Vice-président aux relations externes à la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent.

Enfin, à ces partenaires, se cumule un montant supplémentaire de 2 500 $ du Port de Valleyfield, de même qu’un apport financier municipal combiné de l’ordre de 17 500 $ (MRC de Beauharnois-Salaberry, Ville de Salaberry-de-Valleyfield et la Municipalité de Saint-Stanislas-de-Kostka).

En terminant, Maude Laberge, préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry a tenu à remercier l’ensemble de ces partenaires financiers qui ont participé à la réalisation de ces nouvelles installations à la Halte Maritime.

« Il ne reste plus qu’à inviter la population à venir découvrir cette toute nouvelle installation du circuit d’interprétation du Parc régional de Beauharnois-Salaberry, véritable musée à ciel ouvert qui constitue d’ailleurs l’un des attraits majeurs de cette aire récréative et touristique et qui contribue largement à sa renommée » d’ajouter Mme Laberge.

Pour les cyclistes et autres habitués du Parc régional de Beauharnois-Salaberry, en préparant votre prochaine escapade automnale, n’oubliez de prévoir un passage à la nouvelle Halte Maritime située à Salaberry-de-Valleyfield tout près du pont Larocque.


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Sports et loisirs, Tourisme, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Parc régional : fermeture du tronçon entre les haltes des Pêcheurs et du Héron Parc régional : fermeture du tronçon entre les haltes des Pêcheurs et du Héron
Plus de 7 000 tonnes de matières organiques récoltées en 1 an Plus de 7 000 tonnes de matières organiques récoltées en 1 an
Travaux : aucun détour sécuritaire pour les cyclistes sous le pont Larocque Travaux : aucun détour sécuritaire pour les cyclistes sous le pont Larocque
Inauguration officielle du nouveau boulevard Industriel de Châteauguay Inauguration officielle du nouveau boulevard Industriel de Châteauguay
Desjardins s’associe à la Semaine nationale du véhicule électrique Desjardins s’associe à la Semaine nationale du véhicule électrique

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.