Nourrir les bernaches n’est pas une bonne idée

bernaches-outardes-oiseaux-parc-Delpha-Sauve-a-Valleyfield-Photo-INFOSuroit_com(Collaboration Maripier Plante Legault) – Regardez où vous mettez les pieds si vous désirez vous promener dans le parc Delpha-Sauvé à Salaberry-de-Valleyfield, puisque vous risqueriez de marcher sur les excréments de bernaches qui jonchent la piste cyclable, les sentiers asphaltés et la pelouse. La même mise en garde s’applique dans différents parcs et lieux publics de la Ville fréquentés par les outardes.

bernaches outardes panneau interdiction de nourrir Ville Valleyfield Photo courtoisieAu cours des dernières années, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a fait plusieurs campagnes afin de sensibiliser la population au problème, notamment à l’aide de panneaux indiquant l’interdiction de nourrir les animaux et les oiseaux, dont les bernaches. En plus de nuire à la santé et la sécurité, les bernaches communément appelées outardes nuisent à l’environnement et à l’habitat.

De nombreuses conséquences 

Ces oiseaux se regroupent là où il y a de la nourriture, ce qui a comme conséquence de créer un surpeuplement lorsque les gens les nourrissent. Une forte concentration de cette espèce amène un esprit de compétition et les bernaches deviennent plus agressives. L’environnement qui les entoure (les chiens, les chats, les voitures et les humains) contribue également à développer ce côté quelquefois agressif.

bernaches au parc Delpha-Sauve a Valleyfield Photo INFOSuroit_comLe surpeuplement dans un secteur restreint à des répercussions notamment sur la dégradation de l’habitat, une détérioration des zones herbeuses causée par le surpâturage et une contamination de l’eau en lien avec les excréments qui s’y retrouvent.

Le site Internet de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield mentionne qu’une bernache du Canada adulte mange jusqu’à 1,8 kg (4 lbs) d’herbe par jour et libère jusqu’à 0,9 kg (2 lbs) de matières fécales quotidiennement. Il n’est donc pas étonnant que le parc soit dans cet état, vu la quantité d’oiseaux qui s’y trouve.

La collaboration de tous est demandée afin de régler le problème des bernaches dans le secteur du parc Delpha-Sauvé, de la plage du Parc régional desÎles-de-Saint-Timothée, à proximité de la rivière Saint-Charles près du pont Masson et près des autres plans d’eau de la région.

bernaches baie du lac St-Francois centre-ville Valleyfield Photo Jeannine_Haineault pour INFOSuroit_com

______________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Épandage d’herbicide écologique contre l’herbe à poux à Vaudreuil-Dorion Épandage d’herbicide écologique contre l’herbe à poux à Vaudreuil-Dorion
Desjardins s’associe à l’UPA Montérégie pour soutenir l’agriculture durable Desjardins s’associe à l’UPA Montérégie pour soutenir l’agriculture durable
15 bonnes raisons de fréquenter le Parc régional Beauharnois-Salaberry 15 bonnes raisons de fréquenter le Parc régional Beauharnois-Salaberry
Dernière chance pour soumettre une demande au Fonds culturel Dernière chance pour soumettre une demande au Fonds culturel
Début des activités culturelles pour les Régates des Valleyfield Début des activités culturelles pour les Régates des Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.