Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Se faire vacciner pour ne pas se laisser surprendre par la grippe

Campagne-de-vaccination-contre-la-grippe-2015-photo-INFOSuroit_com

Le président-directeur général du CISSSMO, Yves Masse, reçoit le vaccin contre la grippe saisonnière

(Marie-Ève Rochefort) – C’est le 1er novembre prochain que le Centre intégré de Santé et de Services sociaux de la Montérégie-Ouest (CSSSMO) lancera officiellement sa campagne de vaccination contre la grippe saisonnière sous la thématique Ne vous laissez pas surprendre par la grippe, faites-vous vacciner. Désirant inciter un maximum de personnes à se prévaloir du vaccin, les différents intervenants présents à la conférence de presse d’aujourd’hui (27 octobre) ont rappelé l’importance de cette action qui, selon eux, est le meilleur outil pour protéger la population contre la grippe saisonnière.

« En participant activement à la campagne, en acceptant de nous faire vacciner, nous contribuons à protéger la santé des personnes atteintes de maladies chroniques, des personnes vulnérables et en perte d’autonomie, ainsi que la nôtre. La vaccination demeure la façon la plus efficace de se prémunir contre ce virus », a affirmé Yves Masse, président-directeur général du CISSSMO.

Faible efficacité l’année dernière

Campagne-de-vaccination-contre-la-grippe-2015-Jean-Rodrigue-photo-INFOSuroit_comPlusieurs se souviendront du vaccin de l’année dernière qui a fait les manchettes en raison de sa piètre efficacité. Afin de rassurer les gens et inciter la population à ne pas bouder la vaccination, le Dr Jean Rodrigue, directeur de santé publique de la Montérégie, a expliqué qu’il est extrêmement difficile de prévoir quelle souche du virus de la grippe sera celle qui causera une éclosion.

« En comparaison à d’autres vaccins, celui de la grippe est probablement le plus imparfait par son efficacité moins forte parce que le virus de la grippe a la propriété de se transformer rapidement, ce qui fait en sorte que, d’année en année, le vaccin change et évolue. En début d’année, on doit décider du contenu du vaccin en se basant sur les virus qui sont les plus susceptibles de causer l’éclosion à l’automne. Si entre l’hiver et l’automne, le virus venait à changer, l’efficacité du vaccin serait moindre. Malgré la situation particulière de l’année dernière, bon an mal an, le vaccin demeure la meilleure protection contre la grippe, et ce, même avec une efficacité moindre », a-t-il commenté.

Il a aussi ajouté que les vaccins ont, jusqu’à maintenant, permis d’éradiquer et de contrôler certaines grandes maladies comme la rougeole, la rubéole et le tétanos. Il a également insisté sur le fait que, chaque année, 20 000 personnes sont hospitalisées en raison de complications causées par la grippe et tout près de 4 000 personnes en meurent au Canada.

Pourquoi se faire vacciner ?

Pour plusieurs d’entre nous, la grippe n’est que passagère, bien qu’inconfortable. Pour d’autres, elle peut apporter des complications graves qui peuvent nécessiter des hospitalisations, voire la mort. C’est pour ces gens qu’il est important de se faire vacciner :

  • Les jeunes enfants de 6 à 23 mois;
  • Les adultes de 60 ans et plus;
  • Les personnes dont le système immunitaire est affaibli;
  • Les gens qui présentent une obésité morbide;
  • Les personnes de 2 ans et plus atteintes d’une maladie chronique affectant le cœur, les poumons ou les reins, les gens diabétiques ou atteints de cancer;
  • Les femmes enceintes souffrant d’une de ces maladies;
  • Les femmes enceintes en bonne santé à partir de la 13e semaine de grosses.

Ces personnes, ainsi que leur entourage peuvent d’ailleurs recevoir le vaccin gratuitement, tout comme les travailleurs de la santé, en milieu de garde ou en contact avec les personnes à risque.

Plusieurs possibilités selon les secteurs : avec et sans rendez-vous

En visitant le site Internet monvaccin.ca, les citoyens des secteurs du Haut-Saint-Laurent, des Jardins-Roussillon et de Vaudreuil-Soulanges auront le loisir de choisir le lieu, la date, l’heure ainsi que le nombre de personnes de leur groupe qui souhaitent se faire vacciner.

Pour les résidents du secteur du Suroît, des cliniques de vaccination sans rendez-vous sont organisées au CLSC de Salaberry-de-Valleyfield et à la caserne de pompiers de Beauharnois. Information additionnelle au 450 371-0143, poste 3056.

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez le site Internet vaccincontrelagrippe.com.

___________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Jardins-de-Napierville, Nouvelles générales, Roussillon, Santé, Suroît, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La Coop AgriEst fusionne avec la Coop Unifrontières La Coop AgriEst fusionne avec la Coop Unifrontières
Deux nouvelles balançoires adaptées au CHSLD Cécile-Godin Deux nouvelles balançoires adaptées au CHSLD Cécile-Godin
Santé et services sociaux pour le congé de la Fête du Canada Santé et services sociaux pour le congé de la Fête du Canada
Soutien psychosocial pour les sinistrés des inondations Soutien psychosocial pour les sinistrés des inondations

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.