Naufrage à Gustavia, un fait vécu raconté par un résident de Léry

(Jonathan Archambault) – Le livre Naufrage à Gustavia, rédigé par Louis Charbonneau, un résident de Léry et passionné de voile, fut lancé à la CONAM, une association de plaisanciers de voile, le 6 avril dernier lors d’un souper-conférence.

Inspiré d’une histoire vraie, l’ouvrage de 151 pages, publié par les Éditions Baïco, raconte le naufrage de l’auteur et de sa conjointe survenu en décembre 2001 lors d’une de leurs excursions en mer. Trois heures après avoir accosté au quai de Gustavia de la petite ville de Saint-Barthélemy, leur voilier, propriété d’une connaissance, s’enflamma brusquement. Ce fut le début d’une aventure qui dura une douzaine de jours.

-Un rêve devenu réalité-

L’écriture du manuscrit revêt une signification particulière pour Louis Charbonneau puisque c’est un projet qui lui tenait à cœur. « J’ai toujours voulu écrire un livre. Donc, l’occasion était belle pour réaliser ce rêve » déclare avec fierté le nouvel auteur, également propriétaire de l’école Voile Évasion. Bien que le récit soit disponible sur le site Internet en 5 parties différentes, Louis Charbonneau croit que l’impression de la version papier de l’histoire va lui assurer sa pérennité. « Je voulais laisser quelque chose qui allait rester derrière moi », explique celui qui pratique la voile depuis sa tendre enfance. « Je suis comme Obélix, je suis tombé dedans quand j’étais tout jeune » précise-t-il en riant lorsqu’il fut interrogé sur le nombre d’années de pratique de  la voile.

La rédaction du deuxième tome du récit est actuellement enclenchée, mais aucune date n’a encore été fixée pour sa sortie.

-Formation de voile sur les eaux du Lac Champlain-

La saison de voile commencera autour du 15 mai. Comme à chaque année depuis 1987, l’institution Voile Évasion offrira des stages d’une semaine sur les eaux du Lac Champlain. Les personnes qui désirent s’inscrire peuvent le faire par le biais du site Internet de l’établissement.

Bravo à Louis Charbonneau, un Léryverain qui demeure passionné de voile malgré le Naufrage à Gustavia.


Share
Posté dans: Culture, Grand Châteauguay - Roussillon, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Beauharnois-Salaberry propose des escapades nautiques Beauharnois-Salaberry propose des escapades nautiques
Avis d’ébullition pour les villes desservies par le réseau d’aqueduc de Châteauguay Avis d’ébullition pour les villes desservies par le réseau d’aqueduc de Châteauguay
Le Service de police de Châteauguay honore ses policiers Le Service de police de Châteauguay honore ses policiers
Soirées-rencontres : Valérie Roberts, France Castel et Mélanie Maynard Soirées-rencontres : Valérie Roberts, France Castel et Mélanie Maynard
Les Barbares numériques : Alain Saulnier en conférence à La Factrie Les Barbares numériques : Alain Saulnier en conférence à La Factrie

Une réponse à "Naufrage à Gustavia, un fait vécu raconté par un résident de Léry"

  1. Le naufrage est survenu en arrivant d’une traversée de onze jours à partir de la côte est des USA (Caroline du Nord) vers les Antilles. Nous venions de naviguer ces 1 200 milles marins sans problèmes. Ancrés dans la baie de Gustavia depuis trois heures, nous avons pu être rescapés rapidement. Imaginez si c’était arrivé en pleine mer.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.