Manoir D’Youville : le comité de réflexion soumet son rapport

C’est lors d’une rencontre qui s’est tenue à la salle Marguerite-D’Youville le 22 septembre dernier que le comité consultatif mis sur pied par la Ville de Châteauguay a soumis son rapport soulignant les avenues à préconiser pour l’avenir du Manoir D’Youville. Ce travail de longue haleine est le résultat de 17 rencontres du comité de réflexion et d’un processus de consultation auprès des citoyens, entreprises, commerçants et organismes de Châteauguay afin qu’ils se prononcent sur leur vision des meilleurs usages possible du complexe.

Un peu d’histoire

La Ville de Châteauguay a acquis le Manoir D’Youville auprès des Soeurs Grises en 2009, afin de favoriser le patrimoine collectif et d’en faire profiter la population de Châteauguay. De 2010 à 2013, la gestion des opérations du Manoir D’Youville a été confiée à Héritage Saint-Bernard, qui est notamment responsable de la gestion du refuge faunique Marguerite- D’Youville, du centre écologique Fernand-Séguin, du ruisseau Saint-Jean et du parc de la commune, ainsi que du Pavillon de l’île Saint-Bernard.

À l’automne 2012, la direction de la Ville de Châteauguay a entamé des discussions avec la Fondation Compagnom, un organisme d’économie sociale à but non lucratif, qui vise à offrir des séjours de répit à des personnes ayant des problèmes de santé mentale et à leurs proches aidants. La prise en charge la gestion et le développement du Manoir D’Youville par l’organisme s’est concrétisée en 2013 et met depuis à contribution l’expertise de Serge Choinière, président de la Fondation et expert reconnu en tourisme et hôtellerie.

Le comité de réflexion

Le comité de réflexion au sujet du Manoir D’Youville s’est formé à la suite d’une demande du maire Pierre-Paul Routhier. Ce comité devait se pencher sur l’utilisation et l’appropriation des lieux par les citoyens de Châteauguay et sur l’ensemble du site, qui constitue un actif très important de la ville. Ce comité se compose, à la demande du maire, d’un élu municipal, également président du comité, du président de la Fondation Compagnom, d’un membre du comité mixte de la Fondation Compagnom et de quatre citoyennes :

  • Éric Corbeil, conseiller municipal du district #3 — De Robutel et citoyen engagé;
  • Serge Choinière, administrateur de La Maison Tremplin de Longueuil et fondateur de la Fondation Compagnom;
  • Marie-Christine Auger, citoyenne de Châteauguay diplômée de l’ITHQ et passionnée d’histoire, qui souhaite voir le patrimoine du Manoir grandir en notoriété auprès des villes avoisinantes;
  • Véronique Charlebois, citoyenne de Châteauguay et enseignante d’histoire et de géographie au Collège Héritage de Châteauguay depuis 15 ans et présidente de la Société du Musée du Grand Châteauguay;
  • Marilène Côté, citoyenne de Châteauguay, qui a évolué dans un parcours artistique et qui s’est orientée vers le milieu de la médecine traditionnelle chinoise;
  • Nicole Ladouceur, citoyenne de Châteauguay et intervenante sociale au CALACS Châteauguay pendant 37 ans, elle se préoccupe des divers dossiers environnementaux régionaux ainsi que le dossier de l’avenir de l’Île St-Bernard.

Les citoyennes du comité (de gauche à droite) Véronique Charlebois, Nicole Ladouceur, Marie-Christine Auger et Marilène Côté, ont été choisies via un appel de candidatures. Elles sont ici accompagnées de Serge Choinière, de la Fondation Compagnom, et Éric Corbeil, conseiller municipal à la Ville de Châteauguay.

Une consultation citoyenne

Afin de démocratiser la démarche, le comité a choisi de lancer une invitation aux citoyens, aux entreprises, aux commerçants et aux organismes de Châteauguay afin qu’ils se prononcent sur leur vision des meilleurs usages possible au Manoir D’Youville. Cette perspective visait également à permettre, à terme, aux citoyens de se réapproprier le site.

Plus d’une trentaine de citoyens se sont prévalus de cette invitation pour soumettre leurs idées, leurs avis et leurs projets, en leur nom personnel ou au nom d’un organisme du milieu culturel, social, communautaire, entrepreneurial ou du milieu de la santé. Les propositions étaient vastes en application et en champ d’intérêt : d’une salle d’exposition à un centre de répit pour personnes handicapées et à leurs familles, un camp musical, un spa, une super clinique, et plus, le comité avaient beaucoup d’idées en place pour soumettre leur rapport.

Les membres du comité devaient garder en tête les différentes contraintes auxquelles pouvaient se heurter les idées ou les projets présentés pour se concrétiser. Parmi ces contraintes, ils ont notamment tenu compte de :

  • La situation géographique du lieu, qui favorise son isolement et l’absence de transport en commun vers le site;
  • Le stationnement collectif, qui est souvent occupé par les visiteurs de l’île Saint- Bernard et l’exiguïté de celui dédié exclusivement au Manoir D’Youville, au Bistro La Traite et aux événements;
  • Les infrastructures désuètes, la présence d’amiante et le système de chauffage qui pourrait être plus performant;
  • Les restrictions incluses dans l’acte d’achat de 2011, dont l’engagement de conserver la vocation actuelle des lieux et d’en préserver les attributs naturels et culturels.

Les conclusions du rapport

Le comité a choisi de s’attarder à trois projets majeurs qui représentent le mieux sa vision d’avenir du site ainsi que deux projets complémentaires pouvant se greffer à cette vision.

Mission hôtelière

Le comité croit que la mission hôtelière du Manoir doit être préservée. Le Manoir D’Youville est présentement un établissement hôtelier classé 2 étoiles, qui comprend entre autres 115 chambres, dont 19 ont une salle de bain privée, 8 salles de réception et de réunion et Le Bistro La Traite.

Pour aller de l’avant, le comité pense que l’hôtel doit être actualisé, que ce soit de manière superficielle, par une harmonisation de la décoration, ou par des travaux de plus grande ampleur, par exemple en ajoutant bon nombre de salles de bains à certaines des chambres.

Centre d’interprétation

La Villa Marguerite est un bâtiment patrimonial situé à l’entrée de l’île, ayant un positionnement névralgique.

Depuis 2014, des fouilles archéologiques ont eu lieu à proximité de ce bâtiment et ont permis d’y trouver de nombreux artéfacts relatant notre histoire entre Amérindiens et Blancs ainsi que l’époque de la Nouvelle-France et de la seigneurie de Châteauguay. Ces artéfacts sont à ce jour conservés à différents endroits. Le comité souhaite que dans ce bâtiment se réalise un projet cohérent avec le lieu et qui est au coeur de la vision d’avenir du Manoir D’Youville, soit que la Villa Marguerite devienne un centre d’interprétation ayant comme objectif la mise en valeur du patrimoine et de l’histoire importante de la présence des Soeurs Grises de Montréal.

À ce projet central, il pourrait se greffer différentes activités : centre de création, d’exposition et de mise en valeur des initiatives culturelles et artistiques, point de vente pour produits régionaux, borne touristique, etc. En raison de la vacance du bâtiment patrimonial et de sa non-conformité à servir à une utilisation commerciale, le comité croit qu’il est urgent d’investir et de préserver ce joyau en lui donnant une nouvelle mission, et ce, à court terme afin d’éviter sa détérioration continue et peut-être de compromettre son existence.

Soins de santé

Le comité croit réellement que le développement d’un centre de service de santé visant le bien-être doit être au coeur de la vision d’avenir du site. Ce projet semble pertinent et cohérent avec le lieu et les besoins du milieu.

Concrètement, il s’agit de développer un lieu offrant des installations de thermothérapie telles que bain vapeur, sauna, tourbillon et bain froid, des salles de repos ainsi qu’une zone clinique offrant des salles de traitement thérapeutiques ayant comme cible commune de favoriser la détente ainsi que l’accès à des soins de santé.

Organismes communautaires

Le comité se montre ouvert à ce que des espaces soient disponibles pour des organismes communautaires reconnus, lesquels bénéficient déjà d’une grille tarifaire à tarif privilégié. Ces organismes devraient toutefois, de par leur utilisation des locaux et la clientèle desservie, être en mesure de cohabiter avec les autres clientèles du site.

Centre de formation en hôtellerie/restauration

Bien qu’embryonnaire, le projet de créer une formation spécialisée en restauration est attrayant. En travaillant sur un partenariat avec des partenaires reconnus du milieu de l’enseignement dans le domaine de la restauration, tel que l’ITHQ et/ou avec Emploi- Québec, le Manoir D’Youville pourrait devenir un pôle d’attraction pour les étudiants et leurs clientèles.

Une nouvelle cuisine, construite selon les normes, pourrait ainsi être utilisée principalement à des fins scolaires, et par des cours de cuisine destinés à la population de Châteauguay. Les étudiants et les diplômés d’un tel centre pourraient bonifier l’offre en restauration du Manoir, mais également oeuvrer à d’autres endroits sur le territoire.

Le comité consultatif du Manoir D’Youville de la Ville de Châteauguay souhaite rappeler qu’il n’avait aucune balise financière ni étude de faisabilité pour évaluer les projets qui pourraient être développés. Ces études de faisabilité seront essentielles pour assurer le développement porteur des projets préconisés et elles devront être commandées par la Ville.

Le maire de Châteauguay, Pierre-Paul Routhier, entouré des membres du comité consultatif du Manoir D’Youville


Share
Posté dans: Châteauguay, Communautaire, Culture, Nouvelles générales, Roussillon, Santé, Tourisme Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Dépistage de la COVID-19 à St-Zotique, Valleyfield, Châteauguay et Pincourt Dépistage de la COVID-19 à St-Zotique, Valleyfield, Châteauguay et Pincourt
Des conseils pour célébrer l’Halloween en toute sécurité Des conseils pour célébrer l’Halloween en toute sécurité
Du soutien pour aider à construire des unités de logements abordables Du soutien pour aider à construire des unités de logements abordables
Surplus de plus de 3 M$ aux résultats financiers 2019 de la Ville de Châteauguay Surplus de plus de 3 M$ aux résultats financiers 2019 de la Ville de Châteauguay
Deux milieux naturels pour de belles randonnées d’automne Deux milieux naturels pour de belles randonnées d’automne

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.